Partagez
 

 Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici   Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici EmptyMer 24 Avr 2013 - 11:29

avatar
Invité
Invité

Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici Empty



Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici.



Avril 2013. L'année se terminait bientôt et j'entrais dans ma période de blocus. Qui disait blocus, disait réduction des sorties, des fêtes alcoolisées et des lendemains où l'on se réveillait avec la gueule de bois & une personne dont on ne se souvenait pas le prénom à côté de soi. Retour à une vie saine. C'était du moins ce que je souhaitais. Pourtant, la vie ne nous laisse que rarement le choix et cette fois-ci encore j'avais eu un mal à fou la contrôler. Cette soirée-là, j'avais bossé chez McDonald's. J'avais l'habitude de faire les soirées afin de récolter de l'argent pour payer mes études et aussi mes extras sur le côté. Je terminais à 21 heures et je n'avais qu'une envie: rentrer chez moi. 'Ismaël, mon pote. Une virée pizza sur la plage ça te dit?'Nickolaïs m'avait intercepté à la sortie de mon boulot. Il m'agita sous le nez les clés de sa voiture. D'un coup ma fatigue et mes bonnes résolutions s'envolèrent. Après tout le lendemain, il n'y avait pas cours. Et je n'aurais échangé pour rien au monde une petite soirée entre mecs. Bon d'accord, une plage et une pizza, c'était assez romantique comme plan. Et si je ne savais pas mon ami 100% hétérosexuel, j'aurais bien cru qu'il me faisait un plan drague. Mais après tout, il ne savait pas mes préférences. Il ne savait pas que je pouvais aussi bien me retrouver dans le lit d'une femme que dans celui d'un homme. Je lui avais donc lancé un sourire avant d'hocher la tête. C'était parti. Il faisait encore bon aujourd'hui et nous avions ouvert les vitres. Les cheveux au vent, la radio à fond, on roulait sur l'autoroute quand mon ami remarqua qu'il allait bientôt être à court d'essence. On s'arrêtait donc à la station la plus proche. Je n'avais encore rien mangé depuis quelques heures, mon estomac criait famine. C'est pour cette raison uniquement que je pénétrais dans la station. Si j'avais su la suite, je serais resté bien sagement assis dans la voiture de Nick. Car l'art de s'attirer des ennuis était encore avec moi aujourd'hui. J'en venais à me dire que cela me suivait, comme si c'était devenu un de mes meilleurs amis. Je finirais un jour par me marier avec mes ennuis. Bref, encore une fois, je ne les cherchais pas, c'étaient eux qui m'avaient trouvé. Alors que je regardais le prix des sandwichs, j'entendis mon ami me crier: 'Barre-toi Ismaël. BARRE TOI!' Il me fallu quelques secondes pour comprendre que c'était à moi qu'on parlait. Et quelques secondes de plus pour réagir. Sans savoir pourquoi, je courais vers la sortie. Nickolaïs était à mes côtés et alors que je lui lançais un regard rempli d'incompréhension, je me retrouvais avec deux Snickers dans les mains. C'est là que je compris: Nickolaïs venait encore de trouver un autre petit jeu pour nous attirer des embrouilles: voler des snickers dans une station service! Voler! Bien que j'avais toujours eu du mal à boucler mes fins de mois, je n'avais jamais eu cette idée de chiper dans les magasins. C'était une action malhonnête et je ne l'étais pas. Je laissais tomber les snickers sur le sol, jetais un coup d'oeil à l'employé qui avait déjà certainement appelé la police. Courir. Il n'y avait plus que ça à faire. Prendre la fuite et vite. Malgré mon asthme j'arrivais le premier à la porte de sortie. Pas que je n'avais pas eu de mal non. Mes poumons semblaient s'être resserés dans ma poitrine et j'avais du mal à reprendre mon souffle. Mais je n'avais pas le temps de faire une pause. Il fallait regagner la voiture. Et ce dans les plus brefs délais. Alors que je poussais la porte, je sentis une résistance. Je m'acharnais. Avant de m'appercevoir que je venais d'assomer à moitié une demoiselle. Belle brune. Mais je n'étais pas là pour lui attribuer le prix de miss station service. J'avais autre chose à faire. Je n'eu pas le temps de passer la porte. La police arriva et sans savoir ce qui s'était réellement passé, nous embarqua tous les trois. Pendant le trajet, je ruminais seul dans mon coin, lançant des regards assassins à Nickolaïs. Lui, il allait m'entendre! Je commençais à en avoir marre de toutes ces galères!

En cellule, quelques heures plus tard. 'Là dedans! En silence! On viendra vous chercher pour vous interroger tout à l'heure' Le policier nous aboya les consignes avant de nous pousser sans ménagement dans une cellule beaucoup trop petite pour contenir trois personnes. La porte refermée, je l'entendis dire à son collègue: 'On va les laisser réfléchir ses petits morveux. Je suis certains qu'après quelques heures ils passeront aux aveux'Passer aux aveux? Non mais il m'avait déjà bien vu? Je n'allais certainement pas avouer quelque chose que je n'avais pas fait! Mais dans un autre sens si je disais la vérité, je rejetais toutes les fautes sur Nickolaïs. Et ce jeune homme n'était personne d'autre que mon ami. J'étais donc mal placé. Je ne savais pas ce que je ferais. Pour l'instant, j'observais la cellule. Une banquette pour deux personnes. Le troisième devrait rester debout. Pas de fenêtre. Juste de quoi faire trois pas, pas plus. Je poussais un soupir avant de porter mon regard sur Nickolaïs. 'J'espère que tu es content de toi! Comment on va se sortir de là maintenant? Tu peux me le dire?' J'avais crié, exaspéré. Et pour une fois Nick sembla comprendre la gravité de ses gestes. Il baissa la tête et resta silencieux. Il ne m'avait jamais vu dans ce genre de colère. Je portais ensuite mon regard sur la demoiselle. Elle devait être dans le même état que moi, si ce n'est pas pire. 'Je suis vraiment désolé de t'infliger ça' Ma voix était redevenue calme, posée. Je ne savais pas quoi lui dire d'autre à part m'escuser. Mais je doutais que cela suffirait.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici   Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici EmptyMer 24 Avr 2013 - 23:39

avatar
Invité
Invité

Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici Empty

Un simple petit tour dans une station qui vire rapidement au cauchemar, il y a eu pire, mais c'est une chose dont tu te serais bien passé. Une journée qui se déroulait à la perfection, jusqu'au au moment où tu venais de te manger cette porte en pleine face, tu ne sais pas qui ni pourquoi tant de précipitation? Mais tu comprends rapidement en voyant une voiture de police débarquer. Bordel! c'est quoi ce merdier? Tu es bien trop sonnée pour comprendre la suite, tu te retrouves alors assise comme une pauvre imbécile à l'arrière de la voiture de flics, marmonnant quelques paroles en prétextant être innocente dans ce qui s'était passé, mais ils ne semblaient pas en tenir compte, d'ailleurs que s'était-il passé? Tout s'enchaîna rapidement, poste de police, enfermée dans cette cage avec deux jeunes hommes. L'un hurlait après l'autre, tu grimaces, tu as mal au crâne et tu viens même à te demander si tu ne t'es pas pété le nez, es-tu défigurée? Tu jettes un coup d'oeil autour de toi, aucun miroir, tu n'es habituellement pas le genre de personne à t'observer durant des heures, mais là tu voulais te rassurer en te disant qu'un bleu ne recouvrait pas ton nez. Il te parle, tu l'observes en fronçant les sourcils, désolé? "Fallait y penser avant!" Grognas-tu en lui jetant un regard noir, tu es agacée, tu avais imaginé bien mieux comme fin de soirée. Tu te lèves alors de ta place, pour te dégourdir les jambes, tes mains s'accrochant aux barreaux, ta tête passa délicatement entre ceux-ci, une moue sur les lèvres, tu te demandais quand tu allais sortir d'ici. Ton attention se porte sur deux policiers qui discutaient ensemble de cette petite arrestation, soudain tu te figes et fais demi-tour pour regarder les garçons "Bordel! des snickers? Sérieusement?!" Tout ça pour des barres chocolatées, du grand n'importe quoi "Mais vous avez quel âge pour voler ça?" Des Kinder surprise, c'est d'autant mieux.. Tu vois que le plus perturbateur des deux s'apprête à dire quelque chose, tu secoues la tête tout en levant la main "S'il te plaît, tais toi!" Tu ne veux pas l'entendre, le plus grande gueule des deux, faisant jusqu'à présent le beau, le voilà maintenant bien embêter enfermé tel un animal "Je vais faire un malaise" Pas exactement, mais ta tête tournait bizarrement, tu n'aurais pas dû te lever si vite, surtout après ce petit choc, tu t'installes alors à côté de celui qui s'était excusé auparavant, la main contre le front, tout en prenant de profondes inspirations.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nirvana&Ismael•• Il n'y aura pas de miracle ici
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Come as you are.
» "Les César"
» Obama aura-t-il sa Marylin Monroe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: