Partagez
 

 HELINS + Drunk in love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptySam 4 Jan 2014 - 4:50

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

HELINS + Drunk in love. Empty

Le bruit de la douche ne fut jamais aussi rassurant que ce soir-là. C’était peut-être stupide, mais il se sentait soulagé de savoir qu’Alice était à peine quelques enjambées de lui. Ce qui expliquait d’ailleurs que dès qu’ils purent sortir de cette prison improvisée, il avait attrapé sa main pour ne plus la lâcher jusqu’à ce qu’ils arrivent chez lui. Elle n’avait guère eu le choix de savoir où elle passerait la nuit, chez lui, point à la ligne. Il avait tellement eu peur de la perdre ce soir qu’il aurait voulu la garder avec lui indéfiniment. Il avait compris quelque chose. Quelque chose d’important lorsqu’il s’était retrouvé au milieu de cette foule en panique à hurler le seul prénom qui lui était venu à la bouche sans la trouver. Cette peur si puissante qu’il avait cru s’effondrer si elle ne lui avait pas répondu quelques secondes après. Il avait cru devenir fou. Dément d’inquiétudes. Dément de peur. Dément de tristesse. Son palpitant avait battu si vite qu’il s’était cru au bord de la crise cardiaque. Il n’avait pas très bien saisi sur le coup, mise à part qu’il ne se sentait mieux que dès qu’il l’avait dans son champ de vision. La bouilloire siffla, signe que l’eau était prête. Il éteignit le feu et retourna s’installer sur le canapé avant de se relever la seconde suivante pour se rendre la cuisine. Il ne parvenait pas à rester en place.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptySam 4 Jan 2014 - 5:23

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

HELINS + Drunk in love. Empty

L'eau tiède devint chaude, très chaude, presque brûlante. Comme toujours, j'entendis la voix de ma mère me dire ô combien c'était mauvais pour la peau, que l'eau froide était plus bénéfique et vivifiante, et cetera. S'il y avait bien une personne à laquelle je ne devais pas penser à ce moment-là, c'était ma mère non ? Valait d'ailleurs mieux ne rien lui rapporter de la soirée, ce serait lui faire subir une crise inévitable, un souvenir peut-être amer du décès de mon père dans les conditions qui avaient cela dit été bien pires... Bref. Toujours est-il que je devais oublier cette idée de l'appeler. Ramenant mes cheveux en arrière sous l'eau ruisselante, je chaussai cette pensée facilement, trop facilement, en promenant mon regard sur la salle de bain à travers la vitre de la douche. Des produits d'homme uniquement, du linge d'homme uniquement, alors étrangement, je m'y sentais bien. Après avoir suffisamment profité de la chaleur de l'eau, je m'échappai de la douche, essorai mes cheveux à l'aide d'une serviette, et en attrapai une autre pour m'essuyer toute entière. Mes lèvres se pincèrent quand je réalisai n'avoir que ma robe, robe que je ne voulais absolument pas remettre. J'enfilai donc simplement la culotte sous la serviette entourant mon corps et sortit de la salle de bain, après avoir laissé mes cheveux humides retomber sur mes épaules. A pas de chat je me dirigeai vers sa chambre, puis vers son armoire. J'en sortis une chemise blanche que j'enfilai à la place de la serviette de bain. Et après l'avoir vaguement boutonnée, je retournai jusqu'au salon, ou non, la cuisine en fait. Il était là, visiblement tourmenté. Me calant contre l'encadrement de la porte, je croisai mes bras contre ma poitrine et esquissai un petit sourire. « Je t'ai emprunté une chemise. Je sais que tu aimes mon côté sans gêne, alors... » Tout simplement, oui, je n'avais pas meilleure justification possible sur le coup, et je m'en fichais de lui trouver une excuse, je voulais juste le voir se détendre. « Tu fais quoi ? » Demandai-je en pointant du menton la bouilloire pleine d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptySam 4 Jan 2014 - 5:48

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

HELINS + Drunk in love. Empty

« Ca te va bien » dit-il pour toute réponse, combattant l’envie de la contempler plus longuement. Cela lui allait même très bien. Voire trop bien pour qu’il n’ait aucune pensées déplacer au sujet d’Alice. Une chemise à peine boutonnée qui laissait entrevoir ses jambes et d’autres détails de son anatomie dont il se serait bien passé pour le moment. Ses idées étaient assez embrouillées sans en rajouter une couche sur le côté j’ai envie de toi, car il était un homme, et elle femme, qui plus est tout à fait à son goût, il était normal qu’il en attende plus. Enfin, vu comment cette soirée s’était déroulée, il ne pouvait s’attendre à rien alors valait mieux réduire les dégâts en songeant à autre chose. « Ah, euh, du thé, je me suis dit que ça pouvait pas faire de mal après cette soirée » Il haussa les épaules et servit leurs deux tasses, l’une qu’il donna à Alice avant d’entraîner cette dernière au salon. Ils prirent place sur le canapé, en silence pour RJ qui était à nouveau perdu dans ses pensées. « Ca va mieux ? » demanda-t-il soudainement après avoir bu une gorgée de son thé à la mode anglaise, le petit doigt levé « enfin, comment tu te sens ? »



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptySam 4 Jan 2014 - 6:39

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

HELINS + Drunk in love. Empty

Un simple sourire habilla mes lèvres pour lui répondre. Par ces quelques mots, il m'avait confirmé le pouvoir de la chemise masculine sur une femme dénudée, et si nous n'avions certainement pas le goût de plaisanter ce soir-là, je lus tout de même dans son regard quelque chose de plus profond. Du thé, oui, bien sûr. Je hochai la tête pour approuver ce choix de boisson et attendis qu'il ne nous entraîne vers le salon où je m'installais à mon aise sur le canapé, autrement dit avec les jambes repliées contre moi. Je bus une première gorgée du thé, encore trop chaud cependant, si bien que je me contentai pour l'instant de profiter de la chaleur de la tasse entre mes mains, mon regard rivé sur lui. C'était facile de constater que cet événement au bal l'avait touché, mais c'est de moi qu'il parla pourtant. « Ça va RJ, je t'assure. » Non, je n'allais pas forcément bien, même si cet environnement - à savoir chez lui - me permettait de me sentir en sécurité. Il y avait eu ce meurtre et je n'avais auparavant jamais vu ça, un homme mort baignant dans son propre sang... De quoi faire frissonner mais je ne voulais pas qu'il se sente obligé de me rassurer encore plus. Vraiment, j'aurais pu aller plus mal. Je poursuivis, le regard inquiet sur lui. « Toi tu ne vas pas bien. » Il me racontait rarement ses journées à son travail et la vérité est que je ne savais même pas s'il avait déjà vu ça fréquemment ou non, des morts je veux dire. Quoi qu'il en soit, je me doutais bien que cela devait toujours représenter une sorte d'échec alors sûrement repensait-il à tout ça. Le visage légèrement penché, je l'observai en silence. « Vous avez fait tout ce que vous avez pu, j'en suis persuadée. Cet homme devait être mort avant même qu'on ne s'inquiète de son état. » Qu'il me pardonnât si je ne pesais pas suffisamment mes mots, mais la médecine et moi, ça faisait deux. « Ne pense plus à ça... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptySam 4 Jan 2014 - 23:05

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

HELINS + Drunk in love. Empty

Elle allait bien, disait-elle. Comme pour en avoir la preuve, il l’étudia quelques secondes par-dessus sa tasse avant d’acquiescer du chef, quelque peu satisfait. Il espérait que cet épisode serait bien écarté de ses pensées, bien qu’il en doute. L’on oubliait rarement ce genre de choses, il était le mieux placé pour le savoir. Cela étant, elle ne devait pas se laisser bouffer par ça…lui non plus. Il se demandait tout de même comment cette soirée avait pu dégénérer de la sorte. Bon dieu, si ce gars de la sécurité n’était pas venu mettre son grain de sel, il y aurait eu une toute autre issue qui aurait ravi les deux parties, après tout, depuis l’épisode de la cuisine où ils avaient encore été interrompus, leurs corps pouvaient confirmer qu’ils n’attendaient que ça, remettre le couvert. Les mots d’Alice le ramenèrent sur terre, voilà qu’il s’était à nouveau perdu dans ses réflexions. « Tu ne comprends pas » s’entendit-il dire tout à coup, s’intéressant complètement à la jeune femme. Malgré lui, son regard dévia de sa trajectoire et se posa aux endroits où il lui était possible d’apercevoir la peau d’Alice, de quoi, le rendre plus confus qu’il ne l’était déjà. Se rendait-elle seulement compte de l’effet qu’elle avait sur lui ? « Tu veux pas fermer des boutons de ta chemise là ? » A comprendre prière de dissimuler ce sein que je ne saurais voir sinon je ne répondais plus de rien. Bon techniquement, il ne s’agissait pas de son sein mais l’on n’en était pas loin et il ne fallait pas oublier qu’il était un homme et dès lorsque la bête était susceptible d’être réveillée, le reste devenait soudain vain. « T'sais, j’ai eu peur là-dedans… » Dit-il au bout d’un moment, ses prunelles plongées dans le liquide ambré, un pli apparut sur son front, signe de sérieux. « Pas pour moi, ni pour la victime, c’est affreux à dire pour un médecin mais son sort ne me préoccupe pas plus que cela, ce n’est pas à cause de lui que… » il cherchait ses mots, se mordant la lèvre inférieure comme à son habitude dans ce type de situations « Bref, tout ça pour dire que quand je cherchais après toi dans la pièce, au milieu de cette foule, sans te voir j’ai cru avoir une crise cardiaque dû à l’inquiétude et à la peur… » Il poussa un soupir avant de lever le visage vers elle « C’est con, mais y a qu’à toi que j’pensais à cet instant » il hocha plusieurs fois de la tête, comme s’il venait de comprendre quelque chose d’important « Au final, y a que toi qui compte »



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyDim 5 Jan 2014 - 1:09

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

HELINS + Drunk in love. Empty

Comme beaucoup de gens, j'ai horreur qu'on me dise que je n'ai pas compris quelque chose quand je pense avoir justement plutôt bien compris l'idée. C'est frustrant, ça vous donne l'impression d'être con premièrement, et deuxièmement... non il n'y a pas de deuxièmement en fait, c'est frustrant, point barre. Il me dit que je ne comprends pas, et bien soit. Je tirai une petite grimace boudeuse avant qu'il ne pose son regard sur moi d'une façon de suite peu amicale. Enfin, vous voyez ce que je veux dire. Puisqu'il fixait un point vers ma poitrine, j'abaissai mon regard vers celle-ci et avant même qu'il ne me pose sa question, j'esquissai un sourire. Peut-être un peu gêné, mais surtout réjoui, simplement qu'il ait posé ses prunelles par-là. « Pas plus que toi tu ne les veux. » Je souris et me retins de lui faire un clin d’œil de dévergondée pour ne pas trop détonner sur l'ambiance morose. Il passa rapidement à autre chose, à ce sujet que je ne comprenais donc pas. Alors je l'écoutais me dire ce qu'il avait à dire, simplement, laissant mon regard se promener entre son visage, ses lèvres se mouvant et ses mains autour de sa tasse. J'écoutais un homme me faire par d'une peur, d'une inquiétude qui d'après ses dires... n'avait rien à voir avec l'incident. Oh, j'avais bien vu qu'il me cherchait comme il ne m'avait jamais cherchée là-bas dans cette salle. Je n'avais qu'une obsession à ce moment-là et l'entendre me dire que cette panique avait été sienne me plongea dans un doux vertige. Cru « avoir une crise cardiaque » qu'il me dit ; j'aurais pu sourire et d'ailleurs je faillis le faire mais son air grave m'en empêcha finalement. Quand il eut dit ses derniers mots, je dus prendre le temps de réaliser ce qu'il venait vraiment de m'avouer. Depuis tout ce temps où l'on se tournait autour, je n'avais jamais voulu mettre des mots sur tout ça, sur le fait qu'au final, oui au final, il n'y avait toujours que lui également. Que lui pour me faire sentir si bien et si... sentimentale. Quel bon meilleur ami avait-il été, quel bon amant pourrait-il être. Après m'être pincé la lèvre, je décidai de poser ma tasse sur la table basse pour faire quelque chose que je n'avais jamais fait et que, je le sais, je ne regretterais pas cette fois-là. M'approchant de lui, j'avais posé ma main sur sa cuisse, l'avais faite glisser jusqu'à sa main, ses doigts contre lesquels les miens s'entremêlèrent, avec un léger sourire aux lèvres. « Et si je ressens la même chose, tu crois que ça fait de nous le couple le plus malchanceux de cette Terre ? » Un couple... J'aurais aimé qu'on me secoue pour ne pas rougir à ce moment mais c'était loupé. Pendant un instant je recherchai son regard, ces si beaux yeux clairs sur ce visage renfrogné lourd de sens dans ma vie. « Je ne pensais qu'à toi aussi tout à l'heure. En réalité... depuis que tu m'as empêché de te tuer au Nutella, il n'y eut plus que toi. » J'avais planté mes prunelles dans les siennes, savourant l'instant présent comme jamais, avant de murmurer à demi-mots, mon regard se rabaissant sur ses lèvres. « J'aurais préféré que ce soit quelqu'un d'autre, mais c'est toi RJ. C'est avec toi que j'aimerais être. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyDim 5 Jan 2014 - 2:26

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

HELINS + Drunk in love. Empty

Il répondit à se remarque par un simple sourire. Il n’avait pas complètement tort dans le fond, mais se rendait-elle compte que cela l’empêchait de réfléchir convenablement ? Recherchant ses mots, il ne pouvait s’empêcher de lancer des coups d’œil discrets dans cette direction, combattant férocement l’envie de ne faire qu’une bouchée de ce bout de tissu. Soyons honnête, quel homme normalement constitué parviendrait à rester tout à fait serein avec une fille aussi bien faite qu’Alice uniquement vêtue d’une chemise boutonnée avec empressement ? Il y avait des limites à ce qu’il pouvait endurer et heureusement que ce qu’il avait à dire en valait le coup sinon cela faisait longtemps qu’elle se serait retrouvée à califourchon sur ses cuisses. D’ailleurs, en parlant de sérieux, il était toujours surpris que cela fut sorti aussi naturellement, surtout qu’il n’avait nullement préparé son discours et il y avait à peine quelques minutes il recherchait ses mots, la manière adéquate de déclamer tout cela, d’emprunter mille et un chemins pour en arriver au point central. Pourtant…il lui avait ouvert son cœur avec un naturel déconcertant. Alice avait toujours eu cet effet sur lui, le mettre suffisamment en confiance pour qu’il en oublie les barrières qui plaçaient habituelles. S’il était l’agent 007 et elle l’une des sbires du méchant de l’histoire venue lui soutirer des informations en usant de sa personne, elle n’aurait franchement eu aucun mal pour obtenir ce qu’elle voulait de lui tant il se sentait faible et vulnérable à ses côtés. « Couple ? » reprit-il d’un ton plus léger, amusé même en serrant sa main dans la sienne, plutôt content que ce soit elle qui initie le contact cette fois. Il avait toujours été celui qui lançait les festivités, comme s’il était le seul à vouloir que les choses prennent ce chemin, bien qu’il sût que la brune était aussi consentante. Disons que c’était quelque peu rassurant et encourageant pour la suite. « Couple le plus malchanceux, ça son charme quand même et puis c’est original et on est surs que personne voudra nous piquer notre titre, t’en dis quoi ? » il rit un peu, son regard dans le sien. Le message était clair, pour lui et il espérait que la brune l’aurait également saisi. RJ n’était pas doué avec mots, toujours dans l’à peu près et il craignait que cette capacité le rattrape et qu’il ne fasse capoter les choses encore une fois. Les faits étaient là, il voulait tenter de construire un truc avec Alice, à l’heure actuelle, il ne voyait qu’elle pour un tel rôle mais il avait malheureusement oublié de s’offrir le bouquin qui expliquait la manière de procéder. « Je veux être avec toi, tu veux être avec moi, mettons-nous ensemble » il savait qu’il était possible de faire mieux niveau romantisme mais la maladresse du garçon obèse et timide qu’il avait été le poursuivait encore, imprégné sur lui comme une seconde peau. « Enfin j’veux dire…’fin tu vois quoi… » Tenta-t-il vainement de se reprendre avant d’abandonner, elle le connaissait depuis trop longtemps pour ne pas voir au-delà et puis il s’en sortait beaucoup mieux en actions, alors il posa ses lèvres sur les siennes, tendrement tout d’abord, sa main libre allant se loger dans le cou de la jeune femme.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyDim 5 Jan 2014 - 3:26

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

HELINS + Drunk in love. Empty

Ma langue avait fourché, le mot « couple » était sorti tout seul et je devais en payer le prix par un simple retour des choses. Il prononça à son tour le mot, et bien que sortant de ses lèvres cela me plaisait d'autant plus, je ne pus m'empêcher de lever les yeux en l'air tendrement. Ensuite... il tenta de me rassurer, enfin je crois. C'était un peu maladroit mais charmant, tout à son image en fait. Je n'avais en effet pas envie que quiconque veuille prendre notre titre. S'il était triste à avouer, il m'avait néanmoins fait vivre des moments intenses comme peu d'autres dans ma vie et c'est bien ça que je retenais. « J'en dis que ça m'irait bien. Tu vois, ce n'est pas si mal finalement. » Ou comment relativiser, encore et toujours. La situation de RJ était telle que nous étions constamment obligés de dédramatiser, à moins de vouloir broyer du noir. Il m'était arrivé de le faire et lui-même en avait été témoin, le jour par exemple où il m'avait annoncé l'arrivée de Catherine, mais il semblerait qu'il ait finalement toujours eu les bons mots. A moins que ce ne soit les bons gestes. A défaut de ne pas être l'homme qu'il m'aurait fallu, il était celui que je voulais, plus que n'importe quel autre. Nous avions réussi à exprimer cette chose qu'il y avait entre nous avec une délicate réserve, et pourtant dans mon for intérieur, j'aurais rêvé de lui faire voir monts et merveilles, de pouvoir assumer entièrement cette relation qui nous était toujours officiellement interdite. A la manière d'un enfant, il calcula que la logique devait être de se mettre ensemble et moi, bien sûr, je me mis à sourire, lui donnant par la même occasion un léger coup d'épaule. Épaule contre laquelle mon visage resta collé finalement, parce qu'il y était bien et que l'odeur de RJ était sans doute l'arôme le plus enveloppant et rassurant possible. Il tenta de se rattraper et j'avais relevé mon visage vers le sien, finalement si proche. Ce qui devait arriver arriva bien sûr, mes lèvres furent captivées, attirées par les siennes, n'ayant pas la patience nécessaire pour rester passives, encore une fois. Une nuée de papillons invisibles m'envahirent, me laissèrent toute chose, pleine d'envies et de désirs interdits. Il n'y avait que lui pour me mettre dans un tel état, pour me faire vibrer de la tête aux pieds et me rappeler le bonheur qu'était être amoureuse. Mettant fin à ce tendre baiser, je le regardai un petit moment sérieusement, avant de relever un peu plus mon visage pour aller embrasser sa mâchoire, cette parcelle de peau sous son oreille, puis son cou quand ma main avait elle lâché la sienne pour venir s'accrocher à sa cuisse, comme jamais elle ne l'avait fait. « Peut-être qu'un jour nous pourrons être ensemble. » Murmurai-je doucement, le cœur poignardé par mes propres mots. Et pourtant c'était la réalité, qui m'aveuglait toujours malgré moi. Tout ça ne m'empêchait pas de me noyer en lui. « En attendant j'veux bien être une fille indigne, juste un peu... » Tandis que mes lèvres se perdaient sur sa peau, que sa chaleur m'ensorcelait... Rester digne était une torture que je ne voulais pas m'infliger et c'est sur cette pensée que je me redressai, légèrement, pour chercher son regard. « On va se coucher ? » Il n'avait qu'à dire oui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyLun 6 Jan 2014 - 21:28

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

HELINS + Drunk in love. Empty

L’idée de couple, de construire quelque chose tous les deux ne semblait pas déplaire à Alice, du moins le crut-il. Puisqu’elle se montrait tendre, douce, câlin et répondait volontiers à ses baisers, bon, certes, était-ce déjà le cas avant mais suite à ces déclarations, à des années lumières des niaiseries qu’Hollywood nous servait chaque année, mais l’intention était là. De même que la sincérité de leur propos. RJ avait de ce fait cru naïvement que c’était bon, qu’elle n’avait plus qu’à répondre ‘oui’, une simple formalité selon lui et ils seraient officiellement ensembles. Il pourrait la qualifier comme étant sa petite-amie et elle, comme son petit-ami. Il avait conscience d’être quelque peu niais et que telles pensées ne lui ressemblaient pas, du moins, pas à ce personnage qu’il avait créé de toute pièce en arrivant dans ce pays mais c’était ça le pouvoir d’Alice, en plus de le mener aisément sur le chemin de la confidence. Alors, comment décrire cette sensation de vertiges qui s’empara de son être entier lorsqu’elle prononça ces mots assassins. Sa voix était douce, tendre, accentué par les baisers dont elle le gratifiait. Mais… « Je ne comprends pas… » Murmura-t-il en recherchant son regard. Il ne comprenait pas. Il voulait être avec elle, elle aussi à en croire ses propos et pourtant, elle le rejetait. C’était illogique. Incompréhensible. « Explique-moi… » L’implora-t-il presque, son regard dans le sien, passant outre sa dernière question, l’ayant à peine entendue. « Tu viens de dire qu’il n’y avait que moi, que c’était avec moi que tu voulais être… » Il était incrédule, quelque perdu et se dit à tort que les femmes étaient vraiment difficiles à suivre parfois. Elles disaient une chose et l’instant suivant disaient son contraire, puis elles venaient se plaindre de demeurer un mystère pour les mecs.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyLun 6 Jan 2014 - 22:02

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

HELINS + Drunk in love. Empty

Mais il ne le dit pas. Je n'avais plus qu'une envie, filer dans sa chambre pour faire ce dont je mourrais d'envie depuis des jours et des jours, à savoir me coucher avec lui, dans son lit, mais non. C'est sa mine perplexe et contrariée que j'affrontai à la place, elle-même me laissant pour ma part désorientée. Là, il me murmura ne pas comprendre, désirer des explications. Ce que j'avais dit en valait-il vraiment la peine ? Navrée, je m'étais redressée, me décollant de lui à moitié pour le regarder, droit dans les yeux, les miens quelques peu froncés. Ses derniers mots m'indiquèrent qu'il ne saisissait pas pourquoi l'on ne pouvait pas être ensemble, chose qui me semblait pourtant évidente. Cette sensation d'être une fille trop accrochée aux choses sérieuses me fit mal, oui, cela me mit presque mal à l'aise alors que lui m'implorait une justification, un retranchement. « Mais je veux être avec toi. Vraiment, je.. » Qu'est-ce que je voulais dire au juste ? Que ce que je ressentais valait toute justification possible ou juste qu'il devait me faire confiance ? Dans les deux cas, ça reviendrait un peu au même. Ce n'était pas de ça qu'il voulait, non les hommes veulent eux des explications claires, nettes, précises. Rabaissant mon regard sur mes mains, elles-mêmes toujours posées sur sa cuisse, je finis par murmurer, doucement. « C'est juste que je n'ai pas envie d'être avec toi sans être complètement à toi. J'veux dire, tu as Catherine. Elle va te passer la bague au doigt dans quelques mois, et moi ce jour-là, je vais faire quoi RJ ? Applaudir votre union et te féliciter ? » Alors que j'aurais juste envie d'arracher le chignon de sa femme, et de déchirer sa robe affreusement blanche.... J'avais remonté mes yeux sur lui, le cherchant du regard. « Tu me connais, je ne sors pas avec quelqu'un sans... sans vouloir être à lui complètement, et ça marche dans les deux sens. A quoi ça sert de dire qu'on est ensemble, si tu dois te rapprocher d'une autre en même temps... Ça me fait déjà mal de ressentir tout ça alors... » Il n'était pas idiot, il allait comprendre. Et puisque j'étais définitivement un moulin à paroles, je continuai sur ma lancée, mais pour lui implorer moi quelque chose, cette fois. « Tu sais ce que je veux au fond de moi, ça ne te suffit pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyLun 6 Jan 2014 - 23:00

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

HELINS + Drunk in love. Empty

Lorsqu’elle évoqua le prénom de sa fiancée, il comprit enfin où résidait le problème. Et se sentit brièvement stupide de ne pas l’avoir compris tout de suite. Encore cette union qui venait gâcher ses projets. Déjà ses projets de vie, il y a quelque temps, sa liberté et son insouciance qui lui commandait de vivre comme il l’entendait. Il était bien trop jeune pour songer à se marier, à fonder une famille maintenant avait-il dit à sa mère, qui lui avait rappelé qu’il approchait de la trentaine, qu’il entamait une brillante carrière de chirurgien, il ne pouvait décemment vivre en célibataire indéfiniment. Ce à quoi, il avait répliqué que cette carrière, il ne l’avait pas encore et il avait besoin de se concentrer, donc n’avoir pas une autre personne dans les basques, enfin, bien sûr, pas de cette manière, il craignait trop sa mère pour cela, mais l’idée était demeurait la même. Bref, sans entrer dans les détails, maman Hemingway était encore parvenue avoir le dernier mot…comme d’habitude. Peu de personne la contredisait, sa parole était parole d’évangile. Il fallait s’y plier ou…s’y plier, de force et valait mieux éviter de s’en faire une adversaire, puisque, au risque de radote, elle avait toujours gain de cause. « Tu veux être avec moi, il n’y a nul de besoin d’épiloguer ! » s’exclama-t-il, sérieux. Il avait un raisonnement simpliste le RJ si deux personnes voulaient être ensembles, il n’y avait pas de raison que ce ne soit pas le cas, sûrement hérité de son manque de d’expérience dans le domaine sentimental. Vu la catastrophe que fut sa jeunesse, en arrivant aux States, il avait adopté le comportement d’hommes qui n’avaient que faire des relations sérieuses et basées sur la longévité. A la manière d’un enfant, il espérait que le prince et la princesse finiraient ensembles puisqu’ils s’aimaient. « Elle n’est pas importante Catherine » la preuve étant qu’il en avait oublié son existence « Elle n’a aucune espèce d’importance pour moi » accentua-t-il en levant un peu le ton avant de bondir sur ses pieds pour faire quelques pas, lui offrant son dos en contemplation. Il ne comprenait pas. Pourquoi faisait-elle tout un cas de Catherine ? Ou peut-être ne le voulait-il pas. Il se pourtant prêt à tout pour elle…Alice… « J’ai l’impression que tu ne comprends pas…ou que tu ne le veux pas… » Dit-il plus pour lui que pour elle, perdu dans ses pensées. Puis, il se tourna tout à coup vers elle aux derniers mots qu’elle prononça. « Moi j’veux c’est qu’on soit ensemble, tout simplement, c’est trop demander ? » Il avait conscience qu’il ressemblait en ce moment à un gamin qui demandait et voulait obtenir dans la seconde suivante, mais n’était-ce pas légitime, surtout qu’il s’agissait de l’une des personnes qui comptaient le plus pour lui ? « Je te promets que Catherine ne compte pas, il n’y a que toi j’aime… » Puis il y eut un silence suite à ses déclarations, surtout lorsqu’il se rendit compte de ce qu’il venait de dire. Eh merde…



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyLun 6 Jan 2014 - 23:51

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

HELINS + Drunk in love. Empty

« Tu veux être avec moi, il n’y a nul de besoin d’épiloguer ! » Alors, c'était si simple que ça ? Je me compliquais à ce point la vie avec lui, au sujet de notre relation ? A l'écouter oui, j'étais impossible, énervante encore avec ces principes qui n'étaient là que pour montrer à quel point j'étais inconstante. Le haussement de sa voix me déconcerta un moment, car je n'y étais pas habituée, pas dans ce genre de scène aussi sérieuse. Non, évidemment que je n'y étais pas habituée... Les yeux rivés sur lui, je me retins de dire quoi que ce soit, de peur de venir encore entacher la vision simpliste qu'il avait de notre possible relation de couple. Catherine n'était peut-être pas importante dans son coeur, néanmoins elle avait le privilège de pouvoir passer la vie à ses côtés. Si je n'étais pas assez mature ou responsable pour assumer un mariage, je savais cependant que j'aurais été prête à tout pour être à la place de Catherine. C'était fou et insensé et pourtant bien là, au plus profond de mes entrailles. RJ avait ma peau avant même de l'avoir réellement eue. J'étais amourachée de lui comme toutes ces filles niaises, aveugles par leur petit-ami, sauf que je me forçais sans cesse à ne pas adopter ce côté dégoulinant. Je redoutais ça, je ne voulais pas de ça avec lui. Mais là, face à lui, tout changeait, je me rendais compte que l'amour rendait dégoulinant, c'était un fait. Quelque chose qu'on ne peut pas nier et à laquelle on ne peut pas échapper. Si l'on aime l'autre, alors on est foutu, d'une manière ou d'une autre. Le voir si contrarié par ma vision des choses me toucha, sûrement parce que je ne m'étais jamais imaginé vivre ça avec lui. A nouveau, il me balança que je ne comprenais pas. Mais si, je comprenais. Je vous jure que je comprenais, j'étais juste trop fille. Trop canalisée sur ce mariage pour prendre en compte toute l'ampleur de ce qu'il ressentait, de ce qu'il demandait. Non, ce n'était pas trop. Heureusement qu'il était là pour me le rappeler. Me rappeler que je me prenais trop la tête sur des choses qui n'en valaient peut-être pas la peine. Vivre la vie à cent à l'heure, c'était pourtant ma devise, plus qu'une devise, une façon naturelle de vivre, alors pourquoi je m'en faisais autant ? Si je cessais de m'enfermer autant dans cette cage, peut-être pourrions-nous juste être heureux ? Heureuse... avec lui. C'est consternée que je relevai mon regard sur lui, sur son dos, alors qu'il me fit la promesse que je désirais entendre plus que tout. Et puis... ça, ce verbe, sortant de ses lèvres. J'aurais pu croire à une illusion, un mirage suite à tout ce qu'il venait de dire avant, mais non. Il l'avait dit, à sa façon. Qu'il le dise d'une façon ou d'une autre, cela avait le même effet et pas n'importe quel effet. Les lèvres entrouvertes, je trouvai enfin la force de me relever pour le rejoindre, sans passer par quatre chemins. Ma main retrouva la sienne et l'attira à moi, avant que je le relâche pour attraper son cou tendrement et l'embrasser, moins tendrement, plus passionnément. Et je n'avais plus envie de m'arrêter, de le relâcher une seule seconde, même s'il le fallait. « Tu m'énerves. » Tellement, tellement. J'abandonnai ma résistance, j'abaissai également les armes. Au moins le temps de cette soirée, le temps de profiter de ce qui m'était offert et de ce que j'avais à lui offrir, puisqu'il s'agissait bien d'un don. Suite à un énième baiser, je relevai mon regard vers le sien et murmurai, sérieuse et des étoiles dans les yeux. «  Sors avec moi, alors. Et... emmène-moi dans ta chambre, j'te jure que j'en peux plus d'attendre. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. EmptyJeu 23 Jan 2014 - 20:27

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

HELINS + Drunk in love. Empty

RP FINI.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HELINS + Drunk in love.   HELINS + Drunk in love. Empty

Contenu sponsorisé

HELINS + Drunk in love. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
HELINS + Drunk in love.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELINS + Drunk in love.
» Drunk in love...or maybe just Soju ft. Jungie ♥
» Rina ★ Drunk in love
» Absolarion Love.
» Love Hina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: