Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Partagez
 

 C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius   C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius EmptyDim 20 Juil 2014 - 0:19

avatar
Invité
Invité

C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius Empty


La première question que se posa Marius était de savoir s'il aurait à marcher à quatre pattes ou alors sur ses deux jambes. Après tout pourquoi pas ? Coachella n'était pas connu pour sa simplicité et rencontrer une mascotte équine se déplaçant  sur ses quatres pattes n'aurait probablement effrayé personne. Le poil luisant, les sabots parés, la crinière douce comme du velour et démêlée à souhait, Marius s'habilla de la façon la plus folle qui lui avait été donné. Les grosses chaleurs étaient là, porter ce costume s'avèrerait compliqué, même s'il avait décidé de délaisser sa chemise pour cette fois-ci. Quelques gorgées de soda histoire de se rafraîchir une dernière fois et Marius s'arma de sa tête de canasson au regard profondément niait. Une seule règle d'or était à suivre d'après lui : oublier le sérieux. Oublier les aléas de la vie, celles qui inquiètent et font réfléchir. Coachella c'était cette chance pour chacun de vivre autre chose que le quotidien de Los Angeles, c'était cette possibilité de faire des rencontres mémorables, de provoquer une overdose de souvenirs... L'enchantement de ce festival avait déjà commencé à porter ses fruits avec Oscar, plus qu'une connaissance désormais, plus qu'un simple bénévole du centre que dirigeait Marius. Les deux hommes avaient commencé à se connaître l'un l'autre et loin de son étiquette de "directeur", Marius pouvait enfin agir comme quelqu'un de normal, comme un coacheller. « Comment ça hennit un cheval Oscar ? » Désormais méconnaissable sous ses couches de tissus façon peluche, Marius tourna le bout de son museau vers celui qui se verrait être métamorphosé en hippopotame d'ici peu. Les quelques regards amusés des autres bénévoles assuraient à Marius que cette idée de costume risquait d'être un succès. Il n'avait aucun souvenir du dernier déguisement qu'il avait pu porter. C'était probablement bien des années avant, lorsqu'il était habillé façon Batman ou façon cow-boy, ces héros qui animaient son enfance à une époque encore innocente.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius   C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius EmptyDim 20 Juil 2014 - 17:51

Oscar Luccheti
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1040
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK

C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius Empty


hey poney, poney, run, run.
FEAT. MARIUS ARSELIN

D'une mine légèrement dépitée, mon regard se pose sur le costume qui m'a été attribué. L'hippopotame. Cette semaine, j'aurai la joie de pouvoir être l'hippopotame. Un soupir s'échappe d'entre mes lèvres tandis que j'enfile le bas de ma tenue, c'est à dire, la partie combinaison à refermer par derrière. Mon dos est donc encore en contact avec l'air frais, malgré le fin débardeur que je porte afin de ne pas abimer le costume de ma sueur, et, pourtant, j'ai déjà l'impression de suffoquer. Ils devraient fabriquer des costumes de ce genre avec des packs de glaces intégrés, quand même ... Le métier de mascotte doit probablement exister depuis des décennies, et pourtant, personne ne semble encore avoir compris qu'en été, il est presque impossible de survivre par une pareille chaleur. Ou alors, une bouteille d'eau intégrée, avec une paille ... Ce serait la moindre des choses. Je pense intérieurement. Lorsque je commence à m'interroger comment je pourrais bien refermer mon costume, une voix plus que familière à présent résonne jusque dans mes oreilles. Il s'agit de celle de Marius, qui me demande comme hennit un cheval, et, un sourire un brin moqueur aux lèvres, je lui réponds, tout naturellement :

- Tu arrives à imaginer ce que c'est, le caquètement d'une sorcière ?

Les yeux rieurs, je le regarde, toujours souriant, avant de rajouter un simple :

- En tous les cas, tu es absolument magnifique ... Un véritable prince charmant.

Il faut dire que le museau est probablement ce qui change complètement la donne. Maintenant, il ressemble certes davantage à la monture du prince qu'au prince lui-même ... Mais cela ne change rien au fait que j'ai bien pesé mes mots avant de les prononcer et qu'à mes yeux, tout du moins, il reste un véritable prince charmant. Me retournant alors afin de lui montrer mon dos, je lui pose une question avec douceur.

- Tu penses que tu pourrais m'aider à refermer mon costume, s'il te plait ? Je crois que j'ai un peu du mal avec la fermeture éclair.

C'est dans ce genre de moments que je plains les demoiselles friandes de robes d'été. Je me demande comment elles font pour parvenir à les refermer seules, leurs fermetures éclair. Peut être qu'elles ne le font pas, après tout, et font elles aussi appel au premier prince charmant qu'elles parviennent à trouver.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius   C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius EmptySam 9 Aoû 2014 - 3:16

avatar
Invité
Invité

C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius Empty


Journalistes et autres médias, prenez donc la peine d'interroger le canasson de velours qu'est actuellement Marius Arselin, il se pourrait bien que ses réponses vous étonnent ! Car c'est tel un cheval de course, coincé dans les starting blocks, que le français appréhende son futur rôle auprès des festivaliers. De l'excitation mêlé à de la curiosité, du suspense, voici dans quel état il s'apprête à se lancer sur le champs de bataille. Partager cette aventure avec Oscar est une idée qui l'enchante encore plus. Certes ils ne resteront pas côte à côte, mais rien que d'imaginer ce jeune homme coincé sous les traits d'un monstre aquatique réussit à lui donner le sourire et booster sa motivation. "Tu arrives à imaginer ce que c'est, le caquètement d'une sorcière ?" Comparaison peu évidente mais soit, ça se tenait... S'emparant de la tête d'hippo qui se trouvait près de son collègue, le Français tapota le crâne de cette tête inanimée avant de jeter un regard moqueur vers son ami. "Mets donc cette chose que je t'admire, Luccheti." Marius se demandait si les festivaliers réaliseraient la chance qu'ils auraient de passer ne serait-ce que quelques minutes en compagnie d'Oscar. Ce garçon, cet homme dégageait tellement de choses qu'il était difficile d'ignorer sa présence... "En tous les cas, tu es absolument magnifique ... Un véritable prince charmant." Par chance, le visage de Marius était recouvert par ces poils artificiels qui constituait le casque du déguisement. Le compliment d'Oscar avait été direct et assez inattendu pour que les joues de Monsieur Arselin virent au rouge. Secrètement, intimement, il bouillonnait. *Tel que tu es, tu restes le plus charmant de nous deux* Marius aurait aimé lui dire ces mots puisque rien n'était plus vrai que cette pensée... Seulement peut-être était-ce encore un peu trop tôt ? Peut-être était-ce risqué et complètement ridicule ? Après tout quel genre de patron peut imaginer ce genre de choses à propos de son bénévole... Hein qui ? "Tu penses que tu pourrais m'aider à refermer mon costume, s'il te plait ? Je crois que j'ai un peu du mal avec la fermeture éclair." Marius s'avança vers Oscar puis exécuta sa demande. Son esprit pesant toujours le pour et le contre de ses précédentes pensées, Marius ne donna sa réponse au compliment d'Oscar que bien plus tard. "M'ouais... Je ne suis pas assez romantique comme gars." Il haussa les épaules, mimant le fait que cette conversation était terminée. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de penser qu'une certaine occasion venait d'être gâchée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius   C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius EmptyDim 17 Aoû 2014 - 2:43

Oscar Luccheti
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1040
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK

C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius Empty

Tirant furtivement ma langue en direction du français, je plisse des yeux avant de lui déclarer d'un ton provocateur :

- Tu es juste jaloux parce que je porte mieux le costume que toi.

Lui souriant alors chaleureusement, je ris légèrement. Évidemment, je ne pense pas ce que je viens de dire ... Mais je ne le précise pas, persuadé que Marius comprendra mon humour de lui même. Malgré tout, la possibilité qu'il puisse avoir envie de m'admirer est une pensée qui ne me déplait pas tant que cela ... Et c'est d'ailleurs pour ça que je la chasse rapidement de mes songes, histoire de pouvoir me contenter de ma relation strictement professionnelle avec le fameux monsieur Arselin. Après lui avoir fait mon aveu surprise quant à son statut de prince charmant (à mes yeux, tout du moins) je me retourne stratégiquement afin de lui tourner le dos, me permettant ainsi de dissimulée la gêne générée en moi par mon élan d'honnêteté imprévue. Lorsque je sens ses doigts se refermer autour du curseur de la fermeture éclair, ma respiration se ralentit légèrement tandis que je ferme les yeux. L'instant d'après, une fois le froissement insupportable occasionné par la fermeture des dents terminé, nos deux corps sont à nouveau séparés par une distance trop importante à mon humble avis. Et pourtant ... Il le faut bien ... Un silence s'installe alors entre nous ; silence qui n'est brisé uniquement que par l'interjection de Marius. Il prétend ne pas être romantique et j'aurais presque envie d'y croire ... Et pourtant, je l'ai vu, ce regard qu'il pose sur les enfants du centre, lorsqu'ils ne le regardent pas. Ce regard empli de tendresse et d'affection. J'y ai prêté particulièrement attention dans la mesure où je désirais à un moment que, moi aussi, il se mette à me regarder comme cela. C'était puéril, et je le sais, maintenant ... Mais il n'empêche que mon point de vue se maintient le concernant : un homme capable d'éprouver tant de choses à l'égard d'enfants avec lequel il n'a aucun lien de parenté ne peut pas être dénué de romantisme. Cela me semble impensable. Timidement, j'essaie donc de le lui faire comprendre ... À ma façon.

- Lorsque j'étais plus jeune, papa me disait toujours que la romance, ce n'était bon que pour les filles. C'est peut être pour ça que j'en suis devenu une à moitié, d'ailleurs (vis-à-vis de ma sexualité, j'entends) ... Bref, passons. Enfin, tout ça pour dire qu'il n'y a probablement pas de limites à la romance. S'il le faut, certains te trouveraient trop romantique, par exemple ... [i]Bien que moi, oh, Marius, si tu savais ... Moi je ne rêve que de cela, que tu me sois plus romantique ... C'est bien dommage que les rêves ne soient que cela : des rêves, parce que ça leur empêche de devenir des réalités.

Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius   C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius Empty

Contenu sponsorisé

C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est un hippo, non un poney, c'est la ménagerie du Coachella ! Oscarius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser