Le Deal du moment : -50%
Promo sur un arbre à chat géant – ...
Voir le deal
68.99 €

Partagez
 

 Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptySam 25 Oct 2014 - 12:34

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Let me breathe stay out my fantasies.
Hiroki & Madison.
fiche par ©century sex  

Je n’ai pas vraiment de facilités à dormir. Perdre mon job alors que je me donnais à fond, ne pas avoir la sensation de faim et se sentir maigrir à cause des vêtements qui deviennent amples. C’est énervant. C’est pesant. J’ai envie de me maudire à chaque fois, mais je n’ai jamais faim. Et maintenant que je n’ai que des cours, je sais que je penserais encore moins à manger.

J’ai peur, et j’en ai des difficultés à dormir au point qu’une fois que je m’en dors et que je me réveille, c’est de véritables maux de têtes qui tambourinent mon crâne. Je n’ai même pas le courage d’allumer vraiment la lumière.

Mon corps s’étend, tel un chat au réveil, et marque la présence de mes côtes. Je me suis vue dans le miroir. C’est moche, je n’ai plus mes formes. Je n’ai plus rien. Même ça, je perds. Je suis un squelette, moi qui avait espéré il y a longtemps perdre du poids, finalement je me rends compte qu’ils me rendaient plus belle, plus désirable.

Je ne m’étais pas vu dans cet état.

Je compresse mon visage entre mes mains pendant plusieurs secondes avant de me décider à me lever de mon lit. L’appartement est calme encore, je n’entends rien. Mon pyjama finit au sol et je m’entoure seulement d’une serviette.

Personne à droite.
Ni à gauche.

Ils doivent sûrement encore dormir. J’entre finalement dans la salle de bain. Il fait chaud ici. Je pense que j’arrive après Hiroki, il a dû prendre sa douche. Je pose ma serviette pas loin de la douche
.
Je suis nue.

Puis quand je tire le rideau, je me rends compte que la population de la salle de bain n’est pas au nombre de 1. Mais de 2. Sous mes yeux, il y avait Hiroki.

Il est nu.

Mais lui et moi nus, nous ne sommes pas vraiment une bonne équation. Etant fatiguée, à peine réveillé, je mets du temps à réaliser que c’est lui, que c’est vrai. Et aussi du temps pour le regarder, je ne peux pas mentir. J’ai « tout » regardé.

J’en oublie même que je suis nue moi aussi.

On ne peut pas dire que mes neurones aient envie de se déconnecter. Je suis incapable d’avoir une pensée correcte, ni même la présence d’esprit de tourner la tête, de cacher mon corps ou même de me tourner. Je suis figée.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyLun 3 Nov 2014 - 13:54

avatar
Invité
Invité

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Un nouveau jour au loft. Un nouveau matin. Il s’est couché à plus de trois heures et déjà à 5h30, il ne dort plus. Les insomnies sont de plus en plus fréquentes pour lui depuis la mort de sa mère, mais il refuse de prendre des médicaments. Ils ne sont bons ni pour le corps, ni pour l’esprit. Il n’a jamais aimé la médicamentation et ce, depuis son jeune âge. Il soupir en passant sa main dans sa tignasse ébène avant de se décider sagement à se lever sans faire le moindre bruit. Seattle dort tranquillement sur le canapé du salon et n’ouvre même pas un œil en entendant son maître se lever. Il a l’air de s’en ficher royalement mais malgré tout, il observe sa gamelle de croquette pour vérifier qu’il y en a toujours dedans. Lorsque tout est bon, il repose alors sa tête pour continuer sa nuit alors que le jeune japonais quitte le grand loft afin de pouvoir partir courir. Ça lui vide la tête, ça lui rappelle l’athlétisme, ça l’aide à aller mieux autant que la photographie sûrement. Il enfile son casque sur ses oreilles et part rapidement après s’être échauffé pour ne pas risquer le claquage de mollet au premier carrefour. Il se mord la lèvre doucement avant de soupirer faiblement tout en courant.

Les paysages défilent. Tout semble similaire et à la fois, complètement différent. Il ne regarde pas vraiment les lieux ni les bâtiments pour être honnête et au bout d’un long trajet, il se rend alors compte qu’il est au cimetière. Lentement, il s’arrête et entre dans ce lieu sordide. Depuis le décès de Grace, il n’a pas osé y remettre les pieds. C’est sans aucun doute trop douloureux pour lui. Il baisse les yeux et se recule avant de faire demi-tour puis de se stopper soudainement. Il observe le ciel avec un regard mélancolique et humide. Aucune larme ne viendra, il le sait parfaitement, mais malgré tout, il est ému. Tristement ému. Il rentre à nouveau dans le cimetière et arpente les chemins comme s’il les connaissait par cœur. Il arrive alors devant la tombe et l’observe. Tout est fait, tout est posé, tout est bien mi. Il baisse son regard vers l’inscription avant d’avancer une main pour la caresser du bout du doigt. « Tu me manques. » Il regarde les fleurs qui ont fanées et les retire pour les mettre dans une grande poubelle plus loin. Un peu de nettoyage et tout est à nouveau neuf. Il regarde celle de Cassandra juste à côté et soupire faiblement. « Prends soin d’elle Cassie… » Il se recule pour de bon cette fois et part de là en courant le plus rapidement possible comme pour fuir l’endroit.

Le retour à la maison se fait plutôt vite. Son cœur bat à mille à l’heure à cause de l’allure soutenue qu’il s’impose pour se vider complètement l’esprit (ce qui ne marche pas) et une fois ici, il se presse pour rejoindre la salle de bain. Il en arrache presque ses vêtements afin de les jeter dans le panier à linges sales et de se glisser sous l’eau chaude. Ses muscles le font tellement souffrir. Le chaud. Le chaud fait tellement de bien. Il oublie cette fois. C’est momentané, il ne pourra jamais dire le contraire, mais au moins, pendant quelques secondes, il oublie. Il sent un air frais. La douche s’ouvre. Il frissonne. En se tournant, il se retrouve face à sa nouvelle colocataire qui est en tenue d’Eve. Elle est belle. Il ne peut en dire autrement. Mais comme elle est maigre par rapport à avant. Ses craintes se confirment lorsqu’il la voit. Lentement, il attrape la main de la jolie demoiselle avant de l’attirer contre lui sous le jet d’eau chaude. Il n’y a pas besoin de dire quoi que ce soit pour l’instant. Il ne fait que l’observer d’un regard intense. Et puis soudainement, il l’embrasse tout en la tenant à la nuque d’une main et à la taille de l’autre. Il la tient contre lui. Ce n’est pas bien. Non bien entendu. Mais il n’en a rien à faire pour le moment. Son bon sens légendaire semble l’avoir quitté le temps d’un baiser passionné avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyMar 4 Nov 2014 - 16:04

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Let me breathe stay out my fantasies.
Hiroki & Madison.
fiche par ©century sex  

Un nuage, un brouillard, une tempête qui me rend incapable de vraiment faire attention à ce qu’il se passe autour de moi. Je me concentre trop sur « devoir prendre une douche », je ne fais que ça, aller faire quelque chose. Plus rien n’existe autour de moi.

Que je suis égoïste.

Un égoïsme qui s’avère extrêmement gênant quand sous cette douche, je tombe nez à nez avec mon colocataire. Il semble en pleine réflexion, en plein besoin de se ressourcer sous une bonne douche. Malheureusement, la différence de température amorce ma présence pour le japonais.

Je mentirais si je disais que je n’ai pas regardé. Après tout, c’est ce qui me réveille un peu de seconde en seconde. Il est beau, musclé et mon esprit a déjà tendu la main pour caresser ces abdominaux. Physiquement, mon corps n’a pas bougé d’une jota. Seuls mes yeux trahissent la vie dans mon corps, des yeux coquins qui apprécient ce qu’ils ont sous les yeux.

Quant à Hiroki, il est beaucoup plus… entreprenant que moi. Ses yeux sur mon corps me font rougir, mais sa main qui me guide jusqu’à lui sous la douche, c’est encore pire. La chaleur réveille petit à petit mon corps, mon cerveau comprends encore plus ce qu’il se passe.

Je me sens rougir et pas à cause de la chaleur de l’eau. Je lui rends son regard, troublée, je n’ose pas parler. Simplement, je ne reste paralysée par cette surprise prenante.

J’inspire soudainement quand il se rapproche de moi pour m’embrasser. Sa façon de faire est si… sensuelle. Mes yeux se ferment par automatisme. Ma peau frémit malgré la chaleur quand il a une main sur ma taille.

Mon cœur me dit de le repousser, de ne pas faire ça alors qu’il bat par un autre homme. Combien même je ne suis plus sous cette étiquette de l’amour, je n’y ai pas le droit. Mais c’est si bon… ça me fait du bien. Plus rien ne me fait mal. Je glisse ma main dans le dos de l’asiatique et me serre encore plus contre lui. La réponse à mon baiser ça fait du bien.

Je ne me rendais pas compte que plus je répondais à son baiser, plus mon corps le désirait. Je tendais à arrêter cela. « Hiroki… » soufflais-je entre deux baisers. Incapable de vraiment m’arrêter. Il me fait du bien, son baiser me fait du bien mais la nature humaine en moi désire d’avantages de tendresses.

Je m’y refuse. « Dame ! (c’est mal) » Je remonte mes mains à ses joues pour les maintenir et écarter mes lèvres des siennes : « Arrêtes… j’ai trop envie de toi là. Tu es tellement beau… » Et je me contredis en lui volant à nouveau un baiser. Pourquoi il m’a embrassé ? J’ai envie de lui. De son corps que je rêvais de continuer à caresser.

Au fond, une partie de moi espérait qu’il continue. Mais l’autre avait peur de cette réalité, cette incapacité à l’accepter à cause de ma maladie sans parler que je penserais sûrement à Adam. Je n’ai pas envie d’être si mauvaise mais l’envie est si forte.

Tout cela à cause d’un baiser… langoureux, doux, enivrant…


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyMar 4 Nov 2014 - 22:08

avatar
Invité
Invité

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Il la sent tendue comme un arc, il se doute pourquoi. Pourtant, il n’a pas envie que tout s’arrête ici, aussi quand il la tire sous la douche avec lui, il le fait en toute conscience. Elle est belle, elle est blessée. Il remarque sa maigreur mais malgré ça, elle reste jolie. Après tout, il n’est pas bien épais non plus. Il n’a pas la prétention de lui dire de reprendre du poids pour être plus attractive, elle reste sexy. Du revers de la main, il caresse ses courbes alors qu’elle le tient dans le dos tout en se collant un peu plus à lui. Sous l’eau… dans la douche, ce n’est vraiment pas le plus sérieux avec la maladie de la jeune femme. Il ne peut pas se protéger dans un cadre comme celui-ci, mais bizarrement, il s’en fiche pas mal. Il n’a pas peur. Il n’a pas de coupures, il ne compte pas lui faire l’amour violemment et en provoquer… Et les sécrétions de la jeune femme ne doivent pas être si contaminantes non ? Il sait qu’il n’a pas la bonne façon de penser, mais il n’a pas peur en fait, c’est ça surtout. Il n’a pas peur d’elle et il n’a pas envie d’avoir peur d’elle. « Hiroki… » Elle le murmure entre deux baisers. Comme un souffle plaintif, il ne sait pas si c’est positif ou négatif. Malgré tout, il continue de laisser ses mains se balader sur son corps, effleurer ses seins, ses fesses et parfois, son intimité.

« Dame ! (c’est mal) » Elle le crie presque tout en essayant de l’éloigner d’elle avec ses mains pour rompre le baiser, rompre le contact. « Arrêtes… j’ai trop envie de toi là. Tu es tellement beau… » Il sourit quand elle lui dit ça tout en la dévorant du regard. Il ne dit pas grand-chose, parfois, il est comme ça et parle peu. Il se contente de la regarder fixement pour lui faire comprendre qu’il n’est pas prêt à s’arrêter. Il sait que c’est malsain, ce n’est pas une chose à faire avec ses colocataires. Mais il n’a plus envie de réfléchir, de constamment de se retenir, d’être l’adulte partout et tout le temps. Il a envie de vivre, de faire des conneries, d’être un peu irresponsable et impulsif, comme au festival lors de la bagarre au terrain de basket.

Elle le repousse, mais elle l’embrasse encore. Il sent bien à quel point elle lutte contre son désir et sa lucidité. Il sourit encore avant de rendre le baiser terriblement langoureux puis de la porter dans ses bras pour la poser contre la paroi de la douche. Il ne lâche pas ses lèvres, il colle son sexe contre le sien. Il rompt finalement le baiser et lui mordille la lèvre avant de la regarder dans les yeux. « Je sais. J’ai compris. » Il la regarde dans les yeux, il ne flanche pas. « J’ai cru…. J’ai cru que tu te droguais et je ne suis pas du genre à fouiller comme ça mais ça m‘inquiétait vraiment. J’ai regardé le nom de tes médocs sur le net et j’ai vu que c’était la trithérapie. » Il l’observe et lui remet une mèche en place pour dégager son visage tout en la tenant d’un bras. « J’ai pas peur de toi ou de ce que tu représentes. » Il lui caresse la joue doucement avant de lui sourire et de l’embrasser encore.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyMer 5 Nov 2014 - 14:50

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Let me breathe stay out my fantasies.
Hiroki & Madison.
fiche par ©century sex  

Jamais je ne me suis imaginé nue sous la douche avec Hiroki ou même RJ. Pour moi, ce n’était pas envisageable de coucher avec mon colocataire, ou même d’avoir quelques baisers langoureux. Ça pourrait rendre difficiles nos relations et je n’ai pas envie de ça. Pas envie que l’ambiance s’amenuise mais là… Hiroki me donne tellement envie. Ce n’est pas seulement une attirance qui nait entre nous, c’est surtout le fait que ça me fait du bien d’être dans ses bras. Toutes les souffrances, les soucis, les préoccupations qui hantent mon esprit s’envolent de mon corps pour laisser seulement la place au plaisir de sa présence. Je me sens tellement tiraillé. Parce qu’il y a aussi une chose, pour ne pas dire « une personne » dans mon esprit qui n’est pas forcément en harmonie avec cette histoire. Adam. Oser faire ça alors que mes sentiments amoureux sont pour Adam et pas pour Hiroki, la possibilité que je pense à l’homme que j’aime durant ce moment sont probables. Je n’ai pas envie de faire subir ça à Hiroki. De plus, je suis… malade. Ma maladie est dangereux, mortelle, et je me sens trop responsable pour le faire sans lui dire… Il faut qu’on arrête ça. J’essaie mais c’est difficile.
Hiroki ne semble pas désirer s’arrêter non plus. Nous voilà dans une impasse. Me voilà emprisonner dans ses bras, je l’embrasse en sachant que ce n’est pas bien. Je le laisse m’emprisonner physiquement entre la paroi et son corps. J’échappe un gémissement à cause de la surprise, le froid, son sexe… je le hais de me faire ressentir tout cela. Finalement, c’est lui qui s’arrête. Je n’en ai pas eu la force. Au fond, pas vraiment envie. « Je sais. J’ai compris. » Que ce n’est pas bien, ouf. « J’ai cru…. J’ai cru que tu te droguais et je ne suis pas du genre à fouiller comme ça mais ça m‘inquiétait vraiment. J’ai regardé le nom de tes médocs sur le net et j’ai vu que c’était la trithérapie. » Je… je tombe totalement parterre. Enfin, mentalement. Je ne glisse pas sur le sol de la douche mais je suis surprise. Il est si tendre, je ferme quelques secondes les yeux. Je me dis qu’il le sait depuis peu de temps. Il n’a pas fui, il est resté tel quel. « J’ai pas peur de toi ou de ce que tu représentes. » ajoute-t-il.
Je ne sais pas quoi lui dire. A vrai dire, je ne sais plus ce que je veux. Parce que je suis touchée de sa réaction vis-à-vis de ma maladie. Il revient à moi, ses lèvres enivrants les miennes de sa tendresse. Ma main se glisse sur sa joue et finalement emprisonner la chevelure du japonais entre mes doigts. Ses lèvres, sa langue… tout ça. Je penche mon visage sur le côté, rompant notre baiser : « Je suis encore amoureuse d’Adam. Me jeter dans tes bras n’atténuera pas les sentiments que je ressens pour lui, seulement… si je le fais, ce sera parce que je me sens bien quand tu m’embrasses, je suppose que c’est même encore mieux si… c’était plus que ça. Tu… tu ne me fuis pas, j’apprécie tellement. J’ai envie que tu saches tout ça, avant… Si tu as toujours envie de moi… » Je caresse sa lèvre. J’ai envie de me jeter sur sa bouche, de l’embrasser, la mordiller. Je me retiens. Je sais parfaitement que ça va changer entre nous alors autant le faire en se disant les choses directement dès le début. Je veux qu’il accepte ça.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyMer 5 Nov 2014 - 23:55

avatar
Invité
Invité

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Elle est surprise, qui ne le serait pas honnêtement ? Il ne s’enfuit pas malgré le VIH alors qu’il devrait aller loin d’elle, mais vraiment, il n’a pas peur. Il doit être un peu fou d’ailleurs pour autant se dire que ce n’est pas si grave. Si, c’est grave, c’est important, mais pas insurmontable, au contraire. Il aurait presque envie de lui faire l’amour maintenant pour allier le geste à ses paroles, mais néanmoins, il se retient. Une partie de lui ne peut s’empêcher de rester raisonnable et c’est peut-être mieux comme ça franchement. Elle l’embrasse à nouveau passionnément, il y répond avec envie alors qu’elle lui tient les cheveux, il lui tient les fesses dans un petit sourire. Elle rompt le baiser aussi rapidement qu’elle a pu le mettre en place. « Je suis encore amoureuse d’Adam. Me jeter dans tes bras n’atténuera pas les sentiments que je ressens pour lui, seulement… si je le fais, ce sera parce que je me sens bien quand tu m’embrasses, je suppose que c’est même encore mieux si… c’était plus que ça. Tu… tu ne me fuis pas, j’apprécie tellement. J’ai envie que tu saches tout ça, avant… Si tu as toujours envie de moi… » Il hoche la tête doucement avant de se décider à la reposer doucement sur le sol. Elle n’est pas lourde, loin de là, mais c’est mieux pour discuter sérieusement. Il embrasse ce doigt qui caresse doucement ses lèvres avant de lui sourire timidement. « Je sais pour Adam… A vrai dire, j’ai aussi quelqu’un en tête… » Scarlett, il n’a jamais su l’oublier la belle Scarlett, mais elle est trop loin de lui, à des années de lui d’ailleurs. « J’aime l’honnêteté et la franchise, tu le sais bien et je vais pas te repousser pour ça. Je ne suis pas idiot, tu ne peux pas abandonner ton amour pour Adam comme ça, mais après tout, on fait rien de mal je crois. » Il hausse doucement ses épaules et lui sourit en lui remettant des cheveux en place. « On sait tous les deux que c’est… comme pour se réconforter, c’est tout. » Il l’embrasse encore avant de l’enlacer. « Mais malgré tout, il faut qu’on se protège et sous une douche, c’est pas le mieux… RJ n’est pas là… on peut aller dans ma chambre si tu veux… » Ils sont francs et sincères, ça ne peut pas ruiner leur amitié après tout non ? Il arrête la douche et sort de là rapidement avant de lui tendre la main tout en la regardant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyJeu 6 Nov 2014 - 0:20

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Let me breathe stay out my fantasies.
Hiroki & Madison.
fiche par ©century sex  

Autant être franche, et je sens qu’Hiroki me comprends. Il m’avoue aussi penser à quelqu’un d’autre. Je me demande qui est cette demoiselle qui de la chance. Même si moi, je sais que c’est fini. Que je dois juste tourner la page. Ce n’est pas simple du tout. Il continue et je me sens totalement en accord avec ce qu’il dit. Après tout, on est célibataire, si on nous veut vraiment, on viendrait se battre pour nous et nos sentiments. Pour l’instant, on est des personnes libres de faire ce qu’elles veulent sans qu’on leur reproche ce qu’ils ont fait. Ça me remonte le moral de l’entendre. Ça me met plus à l’aise et franchement, ça faisait longtemps depuis ma séparation avec Adam que je ne me sentais si bien. « T’as raison ! Pourquoi être sage de nos jours quand ça nous fait du bien ! » Je frémis et me laisser enlacer par Hiroki. Je ris un peu. Je le regarde, admirant ses fesses quand il sortait. Je les voyais mieux d’ici. « De toute façon, je ne comptais pas me laisser toucher sous cette douche, encore moins si tu ne savais pas ce que j’avais et… comme tu sais… » je n’ai plus besoin de me retenir. Je peux me libérer dans tes bras. Je sors à mon tour de la douche, prenant ma serviette pour essuyer mon visage, un peu mes cheveux tout en m’approchant de lui, je glisse ma main dans la sienne : « Je crois que ton lit est plus grand le mien. » Je fais une petite moue coquine puis je sors de la salle de bain pour aller jusqu’à la chambre du japonais. Je laisse la serviette sur le premier meuble qui arrive à ma portée dans sa chambre, puis je m’allonge sur son lit. Il y a son odeur. Je souris, amusée. Un frisson me prend soudainement, une excitation soudaine. L’excitation de la découverte, la première fois que je serais intime avec un homme dès le début. Mes yeux regardent la silhouette qui me fait face, mon regard l’invitait doucement à me rejoindre…


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyVen 7 Nov 2014 - 14:23

avatar
Invité
Invité

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

« T’as raison ! Pourquoi être sage de nos jours quand ça nous fait du bien ! » Il sourit en coin à sa remarque. Elle est presque mignonne et craquante quand elle lui dit ça. « De toute façon, je ne comptais pas me laisser toucher sous cette douche, encore moins si tu ne savais pas ce que j’avais et… comme tu sais… » Elle est vraiment inquiète avec sa maladie. C’est mieux que les je m’en foutiste, c’est sûr, mais elle se prend un peu trop la tête sûrement non ? M’enfin, il vaut mieux ça sûrement. Elle sort de la douche et s’essuie légèrement les cheveux et le visage. Comme si ses draps n’allaient pas pouvoir supporter un peu d’humidité. Elle est attendrissante à faire ça. Il serre sa main et l’emprisonne dans la sienne avant de se faire traîner dans la chambre. Elle est coquine et joueuse avec lui, il se demande si elle est toujours comme ça. On dit que ce n’est pas bien de coucher avec ses amis, mais au fond où est le mal quand tout le monde est au clair ? Ils ne se mentent pas, ils ne jouent pas, ils ne vont pas se blesser. Elle lâche sa main pour s’allonger dans les draps rouges et noirs du jeune japonais, il sourit doucement en restant debout face à elle avant d’aller fermer la porte et d’empêcher Seattle de les rejoindre. Il fait un détour par la commode pour prendre des préservatifs avant de les déposer sur la table de nuit, puis de la rejoindre. Elle est vraiment belle. Il l’observe, il la découvre, il se fait sensuel. Il la compare parfois à Scarlett, elle n’a pas sa bouche, elle n’a pas ses yeux, mais ce qu’elle lui offre est tout aussi précieux. Il aime ce qu’il voit. Il lui caresse le bras pendant que ses lèvres parsèment sa peau de baiser ardent. Il lui lance des regards furtifs à mesure qu’il apprend à connaître son corps. Qui aurait cru qu’entre eux, les choses seraient devenues ainsi ? Il prend son temps, il n’a jamais été un éclair pour faire l’amour. Parce que c’est ça, il ne baise pas, il fait l’amour. Il prend son temps pour déguster, découvrir, faire plaisir et partager. Pourquoi se précipiter ? Ils ont le temps, le temps pour beaucoup de choses. Il sait que ce moment lui fera du bien, qu’elle se sentira à nouveau comme une femme, qu’elle oubliera un peu les soucis le temps que ça durera, alors oui, il se fait lent, il la fait languir. Il est doux mais ferme, il sait où il va, ce qu’il veut faire, il ne se retient de rien sous prétexte qu’elle est malade et au moment de la faire sienne, il se protège naturellement comme il le ferait avec n’importe quelle autre femme. Aujourd’hui, il lui fait l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyDim 9 Nov 2014 - 14:37

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Let me breathe stay out my fantasies.
Hiroki & Madison.
fiche par ©century sex  

Quand mon regard est capté par le sien, je sens un frisson me parcourir, pas un léger, mais puissant. De mes chevilles, le long de mes jambes, le bas ventre et jusqu’à la pointe de ma poitrine. C’est électrisant, et agréable. Ça me fait même du bien de ressentir ça, plus rien de mal circule dans mon cœur. Seulement l’attente et le désir que je ressente pour Hiroki. Lorsqu’il me rejoint enfin, je me sens sur un petit nuage. Ses baisers sont doux, ses gestes tendres. Cette part en moi qui a souvent été présente quand un homme était proche de moi, que cet homme dont je devinais le désir pour moi, cette part en moi faisait tout pour calmer mon envie et ramener en moi les responsabilités réelles d’un acte regrettable. Cette part est absente de mon âme. Elle vit seulement assez pour un autre moment, au cas où. Je ne regrette pas une seule seconde de ce moment doux avec mon ami, mon colocataire, mon amant d’une seule fois. Je découvre une autre façon de s’offrir avec attention, de n’être que douceur et patience. Je vis une nouvelle expérience, ce qui me laisse un souvenir que je pourrais graver dans mon corps. Plus rien ne pouvait me toucher à part Hiroki, plus rien ne m’atteignait hormis les sensations intenses. Faire l’amour prends un nouveau sens avec ce nouveau partenaire. J’ai l’impression de découvrir un monde qui prend tout l’énergie de mon corps pour le transformer en un plaisir. Vous savez, le même plaisir que l’on ressent quand on mange une pâtisserie que l’on aime. Qu’on la déguste lentement. Prenez ce plaisir et multipliez-le par dix ou un million. C’est ce que j’ai ressenti. Mon corps est totalement imbibé de ce plaisir et épousait celui d’Hiroki. La respiration haletante, je le regardais avec tendresse. Je glisse mes bras autour de son cou pour le rapprocher à nouveau de moi, l’embrassant une dernière fois. Oui, je ne pouvais pas me retenir de l’embrasser. Plus que je n’ai pu le faire durant ce moment magnifique. Simplement, c’était le dernier et je tenais à m’en rappeler encore. Mes lèvres rompent finalement : « Hiroki… Arigato. (Merci) » murmurais-je avant de reposer mon visage sur son oreiller. J’avais le sourire jusqu’aux oreilles.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyLun 10 Nov 2014 - 13:08

avatar
Invité
Invité

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Elle semble apprécier le traitement qu’il lui fait subir. Hiro n’a jamais eu la prétention d’être un Apollon au lit, d’être monté comme un étalon ou encore de posséder la science infuse. Il a déjà couché avec plusieurs femmes et même lorsque que ce n’était que pour une nuit, il les traitait avec beaucoup de respect et de pudeur parce qu’il ne baise pas et qu’il n’a jamais baisé. Il ne supporte pas ça à vrai dire. Le sexe pour le sexe. Il doit y mettre un minimum de sentiments, être attiré par la personne, la désirer profondément, sinon rien n’a de saveur. Il a profité de chaque baiser, de chaque caresse, de chaque coup de reins et de tout ce qu’elle a pu lui offrir à ce moment-ci. Sons, tendresses, regards, gémissements. C’est comme si tout était gravé dans sa mémoire. Allongé sur le dos, il écoute son cœur battre encore légèrement rapidement et se calmer avec lenteur tandis qu’il regarde le plafond tout en lui caressant le dos. Elle se hisse alors pour lui voler un dernier baiser auquel il participe avec plaisir avant de la laisser se poser sur son torse pour y avoir un certain appui et un petit confort. « Hiroki… Arigato. (Merci) » Il affiche un petit sourire tendre alors qu’elle se pose tout contre lui, la tête sur l’oreiller. Il l’enlace d’un bras et son pouce ne cesse de balayer sa peau doucement dorée. « C’était…. Vraiment bon. » Il sourit doucement. « La prochaine fois, on teste ton lit. » Il le dit à moitié sérieusement. Ça ne le gênerait pas de commencer, tout comme il acceptera parfaitement que ça soit un moment unique. Il roule alors sur elle pour l’embrasser longuement et se lever afin d’aller jeter son préservatif usager sans la poubelle et de se nettoyer un peu avant de revenir vers elle et de se mettre à nouveau sous le drap. « Promets-moi que ça ne changera rien. Qu’on aura pas de gêne entre nous. J’ai pas envie que ça arrive comme ça. » Il la regarde alors avec ses yeux à la couleur si intense.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyMar 11 Nov 2014 - 0:36

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Let me breathe stay out my fantasies.
Hiroki & Madison.
fiche par ©century sex  

On vit avec les gens sans connaitre cette partie si intime de leur vie. Quand on regarde quelqu’un dans la rue, on ne lit pas sur son front qu’il adore ceci ou cela sexuellement. Avec Hiroki, nous nous sommes découverts. Et je peux dire que je ne suis pas déçue. Oh pourtant, j’aurais pu tomber sur quelqu’un de nul au lit, qu’il soit mon ami ou pas. Seulement, pendant ce moment-là, j’ai ressenti tellement de choses que ça rajoutait encore plus de la magie à notre relation. Encore maintenant, Hiroki la garde animée en moi par de simples caresses sur ma peau. « C’était…. Vraiment bon. » Je me mords la lèvre. « La prochaine fois, on teste ton lit. » Je joue un air faussement choquée sur mon visage, et aussi un peu surprise. Hiroki qui me sous-entend qu’il pourrait recommencer. Ma déesse intérieure a réalisé un triple saut en avant et a dansé la macarena quand il a dit ça. Je ferme les yeux, laissant mon corps s’émerveiller encore de ses lèvres. Bientôt, nous redeviendrons de chastes colocataires. Quand je le regarde, je me pose cette question : ça va rester aussi chaste entre nous ? « Promets-moi que ça ne changera rien. Qu’on aura pas de gêne entre nous. J’ai pas envie que ça arrive comme ça. » Je secoue la tête. Je me rends compte de ce que je risque de faire envers Hiroki. « Non, ne t’en fais pas. Je ne serais jamais gênée. Seulement… » J’hésite, mais autant être franche. « J’ai peur de recommencer, surtout. Parce que ce n’est pas bien envers lui - Adam. Comment je peux continuer à clamer le fait que je l’aime si je couche avec d’autres ? C’est ça qui me rends dingue… t’es pas le premier avec qui je craque… » Je me rends compte de mes mots. Je me rattrape tout de suite en glissant mes mains sur sa nuque pour le rassurer : « Je dis pas que je suis une salope non mais… juste avant toi, j’ai… craqué pour Alice. Rien que le fait de l’avoir embrassé, ça ne devrait même pas être permis mais ça m’a fait tellement du bien, rien que de l'embrasser, de sentir ce réconfort me transpercer. C’est mystique… magique… intense… » Je regarde Hiroki. C’est bizarre de dire ça mais je suis franche, honnête. Je me blottis doucement contre lui.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison EmptyMer 12 Nov 2014 - 20:17

avatar
Invité
Invité

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

« Non, ne t’en fais pas. Je ne serais jamais gênée. Seulement… J’ai peur de recommencer, surtout. Parce que ce n’est pas bien envers lui - Adam. Comment je peux continuer à clamer le fait que je l’aime si je couche avec d’autres ? C’est ça qui me rends dingue… t’es pas le premier avec qui je craque… Je dis pas que je suis une salope non mais… juste avant toi, j’ai… craqué pour Alice. Rien que le fait de l’avoir embrassé, ça ne devrait même pas être permis mais ça m’a fait tellement du bien, rien que de l'embrasser, de sentir ce réconfort me transpercer. C’est mystique… magique… intense… » Il tourne son visage vers elle avant de sourire doucement. « Le sexe et l’amour sont deux choses différentes. On les dissocie rarement, pourtant c’est possible. Tu l’aimes, mais c’est fini avec lui. Tu te consoles dans des bras, wouah… Tu veux un secret ? » Il lui caresse la joue doucement. « La moitié des gens de cette planète font comme toi Madison… Ils cherchent juste à être bien dans la douleur. » Il lui remet ses cheveux courts en place. « Je fais la même chose, j’étais tombé amoureux et elle m’a éconduit en me disant clairement que j’avais aucune place dans sa vie. C’est tout, c’est comme ça, ça fait mal, mais on se reconstruira. » Parce qu’il est un éternel optimiste quoi qu’il arrive, il veut croire que les choses iront mieux, qu’on apprend de son passé pour se créer un bel avenir. Il y tient pour ne pas sombrer à vrai dire. « Tout ira bien, tu verras… » Il lui sourit et la cajole à moitié somnolant contre elle jusqu’au point de s’endormir dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison   Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Contenu sponsorisé

Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Let me breathe stay out my fantasies. - Hiroki&Madison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser