Le Deal du moment : -20%
Multiprise Aukey PA-S14 avec protection parafoudre ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Lucky Strike ! - ft. Madison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyVen 31 Oct 2014 - 9:22

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty


Lucky strike - ft. Madison
Peut-être souhaiteras-tu ne jamais m'avoir rencontré.





Encore une soirée, parmi tant d'autres. Mais peu importe la soirée, j'y était. Mon image se devait de prospérer, et ainsi, j'étais un des mecs les plus populaire de la ville. J'étais invité partout, à toutes les fêtes, les soirées, les beuveries, bref, partout quoi. J'adorais savoir que l'on m'attendait, c'était comme une reconnaissance divine. En même temps, si j'en étais là aujourd'hui, c'était seulement, et uniquement grâce a moi, à mon charisme, et à mon boulot. Bref, il devait être déjà assez tard, j'y était depuis un bon moment déjà, et la fête battait son plein. L'alcool coulait, la fumette circulait un peu dans toutes les mains, et la musique tapait au rythme des basses mises à fond. Je dansais très peu, ce n'était pas mon truc, je préférais m'enfiler des verres (et des meufs par la même occasion) et me mettre un peu la tête à l'envers, c'était bien plus divertissant. Un verre à la main, j'allais jusqu'au bar pour me le remplir, vu qu'il était déjà vide. Je tenais bien l'alcool, c'était clairement pas un problème.

Me dirigeant vers le bar, je vis une jeune fille qui se démarquait des autres. Genre, la petite coincée quoi. J'me demande ce qu'elle foutait ici, sachant que cette fête est un peu considérée comme une fête de la haute, et que les gens populaires y sont. Après, tout l'monde peut rentrer, si cette personne à de bons critères, mais là... Je voyais bien qu'elle ne faisait décemment pas partie de ce monde. Renfermée, elle avait l'air légèrement paumée, accoudée à ce bar, se faisant bousculer par des gens qui passait par là. Haussant un sourcil, j'allais me poser au bar, juste à côté d'elle, en déclarant au serveur qu'il fallait qu'il remplisse mon verre. Silencieux, mon regard se pencha sur le côté, observant cette fille là. Le serveur m'apporta mon verre, et je le poussais, pour le faire glisser juste sous le nez de celle-ci. « T'as l'air de t'amuser dis-moi... » fis-je, l'air complètement détaché. « Bois un coup, ça peut servir. »

Ah les filles paumées. Ca me faisait rire au fond, parce que dès le premier regard, tu sais qu'elles sont faibles, et carrément manipulables. J'ai l'air d'un gentleman, facile de me faire confiance. Je sais jouer de ma personne pour faire n'importe quoi. Séduire, mentir, piéger... Tout était dans le regard, et la façon d'agir. Je recommandais un verre au serveur, laissant le mien à la fille en question. Je penchais à nouveau mon regard vers elle, le regardant tel un charmeur, mon regard ancré dans le sien. « Allez, essaye de passer une bonne soirée, nan ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptySam 1 Nov 2014 - 20:28

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Lucky Strike !
Glenn ∞ Madison
« On vous paie environ $25 de l’heure. Vous jouerez quelques heures le temps qu’un autre musicien reprenne le relais. Cela vous convient-il ? » Gagner $100, c’est toujours ça à prendre. Surtout qu’il faut que je paie les charges que je dois à RJ, acheter un peu de nourriture. J’ai encore des réserves mais pas forcément ce qui va m’aider à finir l’année l’esprit tranquille.
C’est l’esprit lourd que je me suis assise auprès du piano lors de cette soirée mondaine. J’écoutais diverses personnes parler pendant que je jouais. Qu’est-ce qu’ils étaient ennuyants. Je me rendais compte que je n’étais pas ce genre de personne à supporter. Au bout d’une heure, ça m’énervait déjà un peu et je l’avouerais que le sourire que j’arborais commençait à disparaitre.
A trois heures, on me demande des musiques plus vives et mes bras commençaient à me lancer quelque peu. Finalement, lorsque la dernière heure s’acheva, ce fut comme une libération. Un homme s’approcha de moi, me félicitant pour le concert que je venais de donner bien que peu de personnes m’aient vraiment écouté. Il m’offrit cent dollars pour me remercier.
Sans parler de l’argent que l’on me donna ensuite par l’administration du restaurant. Finalement, toujours en beauté, je me disais que je devrais prendre un peu ma soirée pour essayer de m’amuser. Sur le chemin qui menait à l’appartement, je tombais sur une soirée bien arrosée tout ce qui devrait me lancer, normalement. Je me glisse parmi des invités…
Je me dirige directement au bar pour m’y accouder et commander directement un alcool fort. Trois doigts de Vodka. Pure, de bonne qualité, ce qu’il faut pour me faire du bien. C’est un véritable courant électrique qui me parcourt. Puis finalement, je reste là à glisser mon doigt le long du verre dans l’espoir que le monde change pour moi. Et le monde vient à moi. Un homme a remarqué la tâche que j’étais. Je tourne la tête, le regardant passivement en posant mon menton sur ma main.
Je regarde son verre, glissant ma langue sur mes lèvres à sa vue. C’est pour moi, intéressant. J’ai bien envie de l’écouter. Je glisse ma main autour de son verre, le rapprochant de moi. « Merci… » dis-je timidement. A vrai dire, je ne sais pas quoi dire de plus. Ce garçon a un charisme assez… inquiétant. Il a du charme et c’est ce qui me motive à essayer de ne plus trop faire la gueule.
Passer une bonne soirée ? Je ne sais pas. Après tout, il a l’air gentil comme garçon. Je me donne un peu de force, un peu plus droite. « Une bonne soirée c’est surtout quand on est accompagné. Donc… » Je porte le verre à mes lèvres sans le vider tout de suite. Mes yeux ne le quittent pas. « Puis-je compter sur vous pour profiter de cette soirée ? » encore une fois, ma langue essuie ma lèvre, supérieure cette fois-ci, puis finalement, je me demandais une chose. « Je ne pense pas avoir saisi votre nom. Moi c’est Madison. » Comment va finir la soirée ? Il semble intéressé, je ne sais pas…
Au moins, il m’a remarqué, il est venu vers moi. Peu de gens le feraient. Je ne suis pas une fille taille mannequin après tout. Je ne suis pas spécialement maquillée à outrance et je n’ai pas forcément une attitude d’allumeuse. Non, je suis une loque qui se réveille un peu par la présence d’un beau garçon aux yeux bleus ensorcelants.

Code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyDim 9 Nov 2014 - 11:02

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty


Lucky strike - ft. Madison
Peut-être souhaiteras-tu ne jamais m'avoir rencontré.





Je regardais toujours autour de moi, et repérais les gens pour plusieurs petites choses en général. Et une nana qui ne s'amuse pas dans une soirée, on la voit rapidement. Pas que je détestais ça, mais visiblement les faibles âmes perdues m'attirent. J'allais donc vers elle, l'abordant avec une délicatesse immense de ma part. Poussant un verre sous son nez et lui adressant deux mots, je m'attendais à une réponse moins enjouée de sa part. Ce qui me satisfaisait plutôt, quand je l'entendis me répondre. Après tout, qui serait capable de faire la gueule à une type comme moi ? Elle me remercia premièrement, après que j'ai poussé un bon verre pour la remonter sous ses yeux. « Et bien maintenant tu l'es, accompagnée. »fis-je, d'un air charmeur qui me correspondait plutôt bien. Elle me demanda si elle pouvait compter sur moi. Je souris, levant mon verre pour trinquer avec elle. « Tu as ta réponse. » terminai-je, souriant en coin, et confirmant donc ma présence près d'elle. Elle était mignonne, m'avait l'air un peu paumée, je vois pas pourquoi je refuserai un tel milieu de soirée. Sa façon de passer sa langue sur ses lèvres machinalement me plaisait, même si je trouvais ça intriguant de sa part.

« Enchanté Madison. Tu peux m'appeler Glenn. »répondis-je par politesse. En général, les filles que je vise n'ont pas tellement besoin de connaître mon nom, si ce n'est pour le crier. Cette penser me fit sourire. Cette petite Madison était plutôt mignonne, et peut-être pas si farouche que ça. on verra bien comment la soirée se passera. En tout cas, j'ai déjà ma petite idée en tête.

« Alors Madison, histoire de faire un peu connaissance... Raconte moi ce qui fait de toi ce que tu es. »Je parlais rarement de moi en général, les gens n'avaient rien a savoir sur moi après tout, mais j'avais tout à savoir d'eux. J'étais quelqu'un de très... pointilleux, et surtout manipulateur, mais au premier regard, personne ne pourrait penser qu'en me racontant sa vie, ça pourrait la mettre en danger... Cette idée me plaisait, les gens étaient pleinement manipulables. Ils était souvent très faible, mais aussi peut-être n'étaient il pas aussi malin que moi. Je n'avais qu'une chose à dire ; il ne faut faire confiance à personne. Pas même à une sourire d'ange.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyDim 9 Nov 2014 - 14:39

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Lucky Strike !
Glenn ∞ Madison
Maintenant, je le suis. Oui. De savoir qu’il a envie de passer la soirée avec moi alors que je sais pertinemment que j’affiche une mine peu intéressante, ça me fait du bien. Je me dis que c’est une personne plutôt gentille. Son charisme est impressionnant, autant que son charme qui pourrait dévaster n’importe quelle fille. Et le meilleur dans tout ça, c’est qu’il est là pour moi. Enfin, pas au début mais il reste avec moi. Ce qui a pour effet de me rendre un peu plus dynamique et tendance à sourire un peu plus. « C’est très gentleman de ta part. » assurais-je. OK, d’accord, je craque un peu mais ce n’est pas comme si je voulais faire ma vie avec lui, loin de là. Simplement, j’ai l’impression de plaire à nouveau, que ces mois de couple n’ont pas entachée sur mon corps. Encore moins la présence de cannabis dans mon sang ou encore les kilos qu’il me manquait.
Il se présente finalement. Je lui faisais un petit signe de tête quand il se démontrait enchanté de faire ma connaissance. Et quand j’entendis son prénom, je ne peux m’empêcher de répéter : « Glenn… » C’est court, et original. Au moins, je pouvais mettre un nom sur son visage, si un jour, je risquais de le revoir après cette soirée. Possible que oui, possible que non. On verra bien comment la soirée allait se dérouler. En tout cas, je ne risque pas de lui vomir dessus, je suis à peine pompette.
« Alors Madison, histoire de faire un peu connaissance... Raconte moi ce qui fait de toi ce que tu es. » Je souris quelque peu. A vrai dire, je n’ai pas envie de tout lui dire, du moins, pas forcément les détails qui pourraient faire de moins une fille moins attirante mais je pourrais lui parler un peu de moi, ce dont la plupart des gens savent de moi : « Et bien, je suis étudiante en psychologie, en option sexologie. Je voudrais être sexologue et je me débrouille plutôt bien cours. » Il faut dire que ce n’est pas le plus difficile dans ma vie. Au contraire, j’ai toujours eu une certaine aisance en cours. « J’ai 22 ans, récemment célibataire et … je cherche ce qui pourrait animer ma vie pour y donner un peu plus de couleurs. On ne peut pas dire que ce soit la joie en ce moment. »
OK, c’est vrai que je parle un peu trop. Mais bon, il y a une chance pour qu’il m’oublie même si je lui donne mon numéro de téléphone. « Et je suis séduite par le fait d’être accostée par un beau garçon alors qu’il y a sûrement pleins de filles largement plus jolies que moi. » Je lui souris, amusée. Je déplace mon regard sur son visage, et ses épaules. Malheureusement, je ne pouvais pas voir à travers les vêtements. « Oh… et aussi, j’ai pour ambition ce soir de te donner mon numéro de téléphone même si je sais pertinemment que tu ne me rappelleras peut-être jamais. Mais… étant donné où je suis à un moment dans ma vie où je vis que des … excuse-moi du terme ! … des merdes, je pense que tu es la meilleure chose, enfin, personne, qui m’arrive en ce moment. » D’accord, je parle trop. Je crois qu’il va me fuir d’ici une minute ou deux.


 
Code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyDim 23 Nov 2014 - 12:01

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty


Lucky strike - ft. Madison
Peut-être souhaiteras-tu ne jamais m'avoir rencontré.





Faut dire que je l'avais repérée d'assez loin. Le genre de fille discrète, probablement plus faible que la plupart, mais certainement plus intéressante aussi. En plus elle était pas mal, physiquement parlant. Je préfère les brunes, mais j'ai jamais craché sur les jolies blondes non plus. Enfin bref. Je souris, sans me retourner vers elle, sirotant mon verre, quand elle prononça le mot gentleman. Un bien grand mot me définissant parfaitement, mais pas pour tout le monde. Mais ça, cette petite ne pouvait pas le savoir, et tant mieux. Je ne comptais pas lui faire quoique ce soit de bien méchant à cette soirée, de toute manière, ce n'était pas premièrement dans mes intentions. Mais j'en avais d'autres, donc... On verra bien comment la soirée décide de se dérouler, et surtout de se terminer. J'évitais de penser à Gen', ne sachant pas si elle m'avait obéi ou pas. De toute manière, je le saurais bien en rentrant, et elle le comprendra bien vite, elle aussi.

Posant mon verre sur le comptoir, je le repoussais, demandant d'un signe au serveur de m'en remettre un. J'écoutais alors attentivement la réponse à ma question. Je préférais analyser ce qu'elle me disait, finalement, je ne pouvais pas m'en empêcher. J'étais quelqu'un qui calculait tout, et le moindre mot de travers peut révéler beaucoup de choses sur une personne, sans qu'elle me les aie dit clairement. J'avais ce truc, de chercher là ou des gens n'auraient fait qu'acquiescer bêtement. Et c'est ce qui faisait ma puissance, aucun secret ne pouvait être gardé, si il avait croisé mon écoute, mon regard, et mon analyse. Bien entendu, après c'est à moi de l'utiliser comme je l'entends. J'appréciais de pouvoir manipuler les gens comme ça... C'était comme un besoin. Après tout, je ne fais que démontrer ma puissance. Les gens ne sont juste qu'une populace étrange et faible. « Intéressant. C'est la première fois que je rencontre une femme penchée sur la psychologie "sexuelle" entre guillemets. J'ai pas intérêt à fauter, hein. » dis-je, sur le ton de la plaisanterie, sans pour autant l'être complètement. Un moyen comme un autre de détendre l'atmosphère, comme on dit. Je n'en fis pas plus, continuant après avoir pris une gorgée de mon verre nouvellement servi. « J'ai cru remarquer que ça n'allais pas. On va faire notre possible pour remettre un peu de couleur dans ta vie, au moins ce soir. » Je n'étais pas plus curieux que ça, du moins, savoir pourquoi elle allait mal n'était pas des plus importants, du moins à savoir de suite. Elle finira bien par l'avouer seule, sans que je fasse le mec indiscret. On ne se connait que depuis quelques secondes, et ça serait bizarre venant de moi de demander ce genre de choses dans l'immédiat. Elle me fit alors remarquer qu'elle était flattée de se faire aborder alors qu'il y avait sans doute de bien plus jolies filles ici. Je souriais, l'air charmeur et légèrement narquois, me tournant vers elle et lui offrant un regard intensément séducteur. « Les filles les plus jolies ne sont pas forcément les plus intéressantes. » Un clin d'oeil discret, j'enchaînais. « Tu ne devrais pas te juger aussi difficilement, être superficielle -comme la plupart des filles qui sont là- ne fait pas d'elles des reines de beauté. » Séduction bonjour. Honnêtement, elle était mignonne. Mais ça ne m'empêchait pas de me taper aussi ses nanas superficielles et surfaites dont je parlais. Mais je n'allais pas lui dire ça. Bien entendu. Elle me répondit ensuite que j'étais sûrement la meilleure chose qui lui était arrivée récemment, et surtout qu'elle allait me donner son numéro, sans espérer que je la rappelle. Je rappelle rarement, mais pourquoi me donner son numéro alors qu'on peut profiter immédiatement ? Je me tournais complètement vers elle, la regardant profondément dans les yeux. J'avais un regard plutôt sombre, mais très profond, et potentiellement envoûtant si j'y mettais du mien. Je connaissais mes atouts. Je passais la main sur sa joue, remettant une mèche de ses cheveux derrière son oreille tout en continuant de la regarder. « Tu sais, ton numéro pourra attendre demain matin. » fis-je, le regard empli de sous-entendu. « En attendant, j'ai sûrement d'autres choses à faire pour raviver les couleurs de ta vie. » Un sourire narquois s'afficha sur mon visage, ma main posée sur sa joue. Je laissais glisser celle-ci, avant de la remettre sur le comptoir. Le baratin, ça me connaissait bien j'avoue... Mais mon physique, plus mon charisme, et plus ça, ça servait à abréger les dragues de longues durée. Autant aller droit au but.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyLun 24 Nov 2014 - 19:49

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Lucky Strike !
Glenn ∞ Madison
Je déballe ma vie sans vraiment m’en rendre compte. L’alcool délie ma langue mais l’envie de parler aussi. Besoin de parler encore et encore, je trouve cela tellement plus facile de se confier à un inconnu. Il semble accepter que je puisse lui raconter un peu ma vie même si je ne dévoilais pas forcément des secrets intimes. Il me fait même rire, m’arrache un sourire avec facilité. « Intéressant. C'est la première fois que je rencontre une femme penchée sur la psychologie "sexuelle" entre guillemets. J'ai pas intérêt à fauter, hein. »  Je me mords la lèvre pour m’arrêter de rire. « Tu sembles bien te connaitre, je ne penses pas que tu puisses fauter. Du moins, à mes yeux. » Mes yeux… ceux qui ne cessent de regarder le jeune homme. Admirer son charme mais aussi cette assurance à la fois intrigante et séduisante. «J'ai cru remarquer que ça n'allais pas. On va faire notre possible pour remettre un peu de couleur dans ta vie, au moins ce soir. » Mon sourire s’amenuise. C’est vrai… Oui, j’ai encore les mots durs et violents d’Adam dans mon cœur, qui résonnent encore et encore. Glenn me parait comme un rayon de soleil dans ma vie. Même si je ne sais pas ce qui m’attend avec lui, simplement sa bonne intention me fait du bien. « Merci, c’est gentil. » En fait, je pense que ce mec est un cadeau du Ciel. Sûrement beaucoup mieux qu’Adam. Au moins beaucoup mieux que Jake. J’ai envie de donner une chance à un autre homme, voir ce que ça peut bien m’apporter. Je ne peux pas tomber plus bas. Et au fond, je pense plutôt me relever de tout ça quand je le regarde. Il sait séduire une femme, j’en ai conscience. Mais en fait, je m’en moque, parce que c’est moi ce soir. « Les filles les plus jolies ne sont pas forcément les plus intéressantes. » J’eus un petit rire. C’est vrai que la lumière est toujours plus rapide que le son, il faut toujours attendre pour s’apercevoir de ça. « Tu ne devrais pas te juger aussi difficilement, être superficielle -comme la plupart des filles qui sont là- ne fait pas d'elles des reines de beauté. » Je regarde autour de moi quand il dit ça. C’est vrai, certaines pourraient être laides si on enlevait les couches de maquillages. « C’est vrai, mais en attendant, elles ne se font pas plaquer salement par leur petit-ami parce que c’est un gros con. » Je divaguais totalement. Oui, je l’avoue. Mais après tout, je dis les choses comme elles sont. Ce soir, il va sûrement réussir à me faire sourire, à me redonner un peu de plaisir de vivre, moins de stress aussi. Je prends le risque d’être directe, de lui parler directement de lui donner mon numéro de téléphone. Après tout, j’ai bien des idées de ce que l’on pourrait faire, il y a même la piste de danse dans cette petite liste. Mais je les oublie toutes quand il se rapproche de moi, il est près de moi et en plus, il a ce geste. Celui que toutes les filles comme moi sont capable d’apprécier, de fondre rien que pour ça. « Tu sais, ton numéro pourra attendre demain matin. » - « Ah oui ? » murmurais-je en ravalant lentement ma salive. « En attendant, j'ai sûrement d'autres choses à faire pour raviver les couleurs de ta vie. » Je n’ai pas besoin de prendre un dictionnaire ou d’aller sur internet pour comprendre parfaitement où il voulait en venir. Ma raison se ravive soudainement pour calmer cette pulsion dans mon bas-ventre qui pourrait lui dire oui. Parce que j’ai envie de me faire du bien, j’ai envie qu’un homme séduisant comme Glenn me fasse l’amour ou même pour être plus dans le vrai, me baise. Car de nos jours, rares sont les garçons qui vous promettent de vous faire l’amour et vous donne vraiment ça. Et franchement, je me moque de la façon, c’est ce qu’il va se passer en moi, ce feu d’artifice, que je veux ressentir intensément. Je me dis alors que je peux prendre ce risque. Ne pas lui parler de mon souci, de simplement m’assurer qu’il se protège à ce moment-là et je serais tranquille. Et comblée. « Je veux bien savoir comment tu vas t’y prendre pour les raviver. » Je regarde mon verre, vide. J’ai la flemme de m’en commander un autre. Je repose mon regard sur Glenn, glissant de ma chaise pour faire le premier pas. Rapprochant mon corps du sien mais pas assez pour ressentir une quelconque chaleur. « Comment vas-tu t’y prendre ? J’espère que tu es le genre de mec propre sur lui et assez digne pour rester classe, histoire de me faire apprécier amplement ces jolies couleurs. » Histoire de dire que je ne voulais pas aller dans les toilettes. Je voulais un lit, je me voulais nue, lui aussi. Je voulais de l’intensité. « Ne me penses pas… exigeante. Simplement, j’aime les sensations… » Je me mords la lèvre. Madison en mode, je séduis, je me fais séduire par un bel homme, c’est vraiment pas bien du tout. Mais je n’écoute pas la raison mais mon pauvre cœur qui a besoin d’être consolé.

 
Code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyLun 1 Déc 2014 - 10:06

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty


Lucky strike - ft. Madison
Peut-être souhaiteras-tu ne jamais m'avoir rencontré.





Comme d'habitude, mon baratin marchait, et en plus de ça, j'avais obtenu de sa part une sorte de "confiance" aveugle. J'étais son sauveur de la soirée, hein... Ça avait le mérite d'être plutôt amusant. Elle était suffisamment mignonne pour que je me la tape, après tout. Puis les blondasses écervelées qui écartent les cuisses sans demander qui je suis, et le font juste parce que je suis populaire... ça m'a un peu lassé, en fait. Enfin en tout cas, ce soir, ce n'était pas ce dont j'avais envie. Ce dont j'avais envie ce soir, c'était de terminer la soirée avec la dénommée Madison. Et ça allait être moins difficile que prévu. Tant mieux, j'avais pas envie de me prendre la tête pour sauter une fille, ce soir. Mais comme tout le monde le sait, je ne fais jamais rien sans arrière pensée. Et là j'avoue que la faiblesse est une chose qui m'attirer. Non pas que j'en aie besoin pour me faire des nanas, ce n'est pas le cas, mais toute faille chez une personne, aussi petite soit-elle, est exploitable, si on se démerde bien. Alors qui sait, ce soir, j'aurais peut-être encore plus d'amusement que prévu...

Fauter ? Evidemment que ça ne m'arrivait jamais. On atteint pas la perfection en étant bourré de défauts. Mais elle avait le droit d'avoir le bénéfice du doute, elle ne me connaissait pas encore, après tout... « T'as raison. Mais autant que je te le prouve, plutôt que de te le dire. » fis-je, amusé, entrant parfaitement dans son compliment. Pauvre petite, elle ne me connaissait pas si bien. J'étais loin d'être le prince charmant de ses rêves, et pour la simple et bonne raison que je déteste ça. Mais la technique marche toujours... Les femmes sont des êtres fragiles, et surtout faible face au sexe masculin. Dans tous les sens du terme, d'ailleurs. Puis s'ensuivant, nous finissions par en arriver au fait ; la chose qui la turlupine, et la fait déprimer. Comme d'habitude, ça ne pouvait être qu'une rupture. Quoi d'autre ? Les femmes ne se soucient que de ça. De l'amour, et de ce qu'on leur offre comme sentiments. Mais oui, encore une chose futile qui les tire vers le bas, la preuve. Prenant un air faussement compatissant, je la regardais, n'ayant comme autre choix que de lui répondre en lui posant la question. « C'est donc ça. Tu sais, ce genre de personne, faut ce dire qu'elles te méritaient pas. » dis-je, avalant une dernière gorgée de mon verre. « Mais bon, je suis pas la pour parler de ça, j'suis pas un pro, et surtout, on est pas là pour ternir encore plus ton humeur. Je t'ai promis le contraire. » Je lui fis un petit clin d'oeil, éludant cette histoire. J'avais pas envie de parler d'une rupture, surtout que dans ce domaine, j'étais plutôt dans le mauvais camp pour la séduire. Le nombre de fille que j'ai largué juste après les avoir exploitées... Si elle savait. Cette pensée me fit sourire, mais je cachait cette malice derrière ma compassion.

Puis peu à peu, les sous-entendus s'installèrent, et elle n'avait pas l'air de les refuser. Malicieux, je la regardais profondément dans les yeux. J'avais un regard très sombre, certes, mais aussi très poignant. Expressif, il était facile de s'y perdre, mais impossible d'y lire quoique ce soit d'autre que de l'envie. La seule qui y lisait de la haine, qui y voyait les ténèbres, c'était Genesis... Et elle savait de quoi elle parlait. La jeune femme descendit alors de son tabouret, se rapprochant de moi, mais pas assez pour me toucher, ni m'effleurer. Je continuais de la regarder, pendant qu'elle répondait à mes sous entendus. Un sourire malicieux étira mes lèvres, et sans attendre, je la saisis par les hanches, la collant contre moi. Son bassin était collé au mien, et ses lèvres proches des miennes. Je glissais une main baladeuse dans le bas de son dos, sans toucher ses fesses, la gardant contre moi, et le regardant avec ces yeux séducteurs. « Tu es sûre d'avoir besoin de le savoir avant ? » Je savais ce qu'elle pensait. Je savais ce qu'elle ressentait. Ce que je voulais dire par là ? Avec ce geste de rapprochement, elle devait déjà avoir un aperçu de ce que je comptais faire. Son corps devait déjà être en ébullition. Et c'était ça, le réel pouvoir. « Est-ce que j'ai l'air d'un mec qui manque de classe ? » fis-je, mes yeux plantés dans les siens, avec une voix profonde. Je disais ça, mais la classe est subjective. Je suis quelqu'un de très classe, et ça ne m'a pas empêché de sauter une nana dans les chiottes de la fac, ou dans une salle de cours entre deux. La classe à ses limites, mais tout peut-être fait avec classe...

Je souris, la détachant légèrement de moi. La soirée battait son plein, malgré tout, c'était bientôt la fin. Il fallait qu'on bouge ailleurs. J'avais pas spécialement envie de rallonger la soirée, donc... « Vu que tu as l'air pressée de découvrir ma façon de raviver tes couleurs... Je ne vais pas te faire attendre plus longtemps. » Je lui fis un second clin d'oeil, et rapidement, je vins déposer un baiser furtif et séducteur sur ses lèvres, caressant son menton du bout des doigts. « Suis-moi. » murmurai-je, avant de la guider vers la sortie, jusqu'à ma voiture. J'aurais pu la mener chez moi, mais pas envie. Une chambre d'hôtel fera l'affaire, et le côté romantique y sera, puisque c'est ce qu'elle veut... Pour le moment. Elle voulait quelque chose d'intense... Elle était tombée sur la bonne personne. Mais peut-être qu'elle s'était fourrée là où il ne fallait pas, à cause de son manque d'amour. Je la fis monter dans ma voiture, la menant à l'hôtel le plus connu de la ville. J'avais l'argent, et surtout, je connaissais le proprio. Je la fis sortir, la menant jusqu'à l'entrée de cet hôtel de luxe. Elle voulait de la classe, et bien voilà. Je pris ce qu'il fallait, les clés, etc, et montait accompagné d'elle jusqu'à la suite. J'avais pris l'une des plus belles, après tout, je ne payais pas -fallait pas non plus exagérer- et la suite "Palace" portait bien son nom. Ah la la... Faut bien impressionner les filles maintenant. Même si j'aurais pu m'en passer, ça lui faisait plaisir, visiblement, donc un point de plus pour moi, la confiance était parfaite. Je fermais la porte derrière nous, la lumière tamisée éclairement peu nos visages. Je m'approchais d'elle, la collant de nouveau contre moi. Honnêtement, j'en avais assez fait, j'allais pas attendre. « Je vais te faire passer une soirée que tu n'oublieras jamais. » murmurai-je contre ses lèvres, avant de déposer les miennes dessus, et de l'embrasser d'une manière langoureuse, tendre et sans brutalité. Ouais, en général j'étais attiré par la violence, et c'est toujours le cas. Mais faut bien commencer quelque part... Tout à l'air de son côté, mais je vous assure qu'elle n'est absolument pas en sécurité désormais.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptySam 6 Déc 2014 - 12:57

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Lucky Strike !
Glenn ∞ Madison
Me le prouver ? S’il en a envie. L’idée me plait bien pour l’instant. Personnellement, je ne veux que me changer les idées, pouvoir exprimer un véritable sourire aux yeux de mes amis. Ce qui n’est pas chose facile à obtenir tellement le choc me semble si rude, si soudain. Je suis touchée que Glenn puisse comprendre ce que je vis en ce moment. « C'est donc ça. Tu sais, ce genre de personne, faut ce dire qu'elles te méritaient pas. » Je souris tendrement. Très probablement qu’Adam ne me méritait pas, je n’en sais rien. « Mais bon, je suis pas la pour parler de ça, j'suis pas un pro, et surtout, on est pas là pour ternir encore plus ton humeur. Je t'ai promis le contraire. » Je ris légèrement. Il semble « motiver » à me voir sourire, à me faire sentir bien et venant d’un inconnu, c’est perturbant mais plutôt agréable aussi. Il me fait ce petit clin d’œil qui me fait rougir, qui me plait. Ce garçon est génial. Mon cœur ne cherche pas même pas à se méfier de lui. J’ai plutôt envie de jouer, parce qu’il semble le vouloir et m’en donne envie. Je verrais bien où ça me mène plus tard. Mon cœur se renverse quand il me rapproche de lui, que nos corps communiquent enfin. Des bouffées de chaleurs envahissent mon corps entier. Mes yeux ne savent plus où regarder, mes lèvres tremblent par la chaleur de son souffle. J’ai grandement envie d’anéantir le dernier espace qui nous sépare malgré cette petite voix dans ma tête que j’y vais un peu trop vite, que je ne prends même pas le temps de voir si c’est vraiment une personne correcte. Être contre lui, c’est… sensationnel. J’en oublie mes principes. « Tu es sûre d'avoir besoin de le savoir avant ? » Mes lèvres se tordent, par l’envie. Un homme séduisant fait vibrer mon corps entier. Je crois que je le sais. Au fond, c’est évident. C’est ainsi que l’espèce humaine agit la plupart du temps. Je sens que je ne m’ennuierais pas avec lui. Que je n’oublierais jamais cette soirée. « Est-ce que j'ai l'air d'un mec qui manque de classe ? » Un sourire étire mes lèvres et doucement, je secoue la tête négativement. Ce qu’il m’offre en apparence me montre un homme classe et sa façon d’être est tellement plaisante. Il est sûr de lui. J’aimerais pouvoir en faire autant. « Vu que tu as l'air pressée de découvrir ma façon de raviver tes couleurs... Je ne vais pas te faire attendre plus longtemps. » Je souris mais aussitôt, il m’embrasse. Rapidement. Trop même. J’aurais aimé l’approfondir mais il me faisait une invitation à laquelle je ne pouvais pas réfléchir cent ans. « Suis-moi. » J’acquiesce, encore silencieuse. Je suis sage, à sa merci, je le laisse décider de tout. Et c’est ce qui est agréable dès le début, je n’ai pas à me prendre la tête. Je fonce tête baissé et c’est Glenn qui décide pour nous deux de comment va se passer la soirée. Et puis, qui pourrait-ne pas être impressionné par un homme comme lui ? Même sa voiture en jette, son choix d’hôtel est plus que luxueux, un luxe que je ne pourrais jamais me payer certainement. J’ai l’impression de tout vivre à cent à l’heure avec Glenn, des kilomètres, des sensations et pas une tâche sombre sur le tableau. Seulement la vision future d’une belle nuit. Même ma maladie je l’ai rangée au placard avec mes principes. Un préservatif suffit à le protéger et c’est tout ce que ça demande. Après tout, je me suis bridé bien trop de mois pour finalement me lancer pour un homme qui a fini par me faire du mal alors pourquoi continuer à me brider et vivre au jour le jour ? Ce n’est pas comme si je voulais transmettre à tout le monde. Je me sens sereine avec Glenn, je le suis sans le moindre doute au travers de l’hôtel, dans la chambre dans laquelle nous avons enfin une intimité… sans limite. Dans ses bras, je retrouve cette chaleur addictive qu’il me faisait ressentir tout à l’heure. « Je vais te faire passer une soirée que tu n'oublieras jamais. » Je me sens grisée sous ses mots et mes lèvres accueillent avec plaisir les siennes. Doucement, je l’embrasse en appréciant vraiment. Pas de musique, de personnes qui me gênent dans mon élan. Simplement lui et moi s’adonnant à une tendresse qui me faisait du bien. Je monte mes mains sur son torse, passant celles-ci sensuellement au travers de sa chemise… « Je ne sais pas ce que tu as prévu mais du moment que tu ne fais pas couler le sang entre nous, je pense que je me sens ouverte à toutes les sortes d’amusements que tu as en tête. » Je ne pense pas qu’il soit du genre psychopathe, je peux bien me laisser aller un peu. Une fessée, par exemple, n’a tué personne, si ? Au final, j’ai envie de retrouver le sourire et si on doit en passer par là, je me sens prête à sauter plusieurs pas avec Glenn. « Je suis toute à toi, Glenn. » Mes lèvres caressent lentement les siennes. « J’ai envie de m’amuser… » Je souris, amusée. Je ne m’attends peut-être pas à la véritable face de Glenn…

 
Code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyVen 26 Déc 2014 - 0:51

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty


Lucky strike - ft. Madison
Peut-être souhaiteras-tu ne jamais m'avoir rencontré.





La séduction était un de mes points favori, et sur lequel j'étais passé pro. J'avais le physique adéquat, et la charisme nécessaire. Les filles aimaient ce côté rassurant, séducteur, avec une longueur d'avance. Il était rare que je ne rentre pas avec la fille que je voulais... J'étais très sélectif, et plutôt difficile sur les nanas. Autant physiquement, que mentalement, j'avais mes goûts, et une forte préférence pour les blondes. Cela dit, c'est surtout physique, le mental ne m'intéresse pas quand il s'agit de juste sauter la gonzesse. La demoiselle que j'avais visé ce soir ne m'avait montré aucune résistance. En même temps... Comment résister à ça ? Il était difficile de résister au luxe, à la luxure, et à moi. Un regard persuasif, et surtout traitre. Car vous vous y fier, sans vous méfier...

J'avais séduit la jeune femme assez rapidement, sans trop de fioritures. Elle avait l'air d'avoir envie de passer une bonne soirée, et moi aussi... Sûrement pas de la même manière, mais elle avait pas l'air farouche non plus. Tant mieux, les saintes nitouches, c'est bien à dévergonder un moment, puis des fois on a envie d'une nana qui sait ce qu'elle veut. Tant que je garde le contrôle... Tout va bien, et cette petite Madison avait l'air de savoir faire moitié moitié, elle savait ce qu'elle voulait, mais elle voulait aussi que je gère les choses. Tant mieux, c'était parfait, c'était ce qu'il me fallait. Je lui sortais alors le grand jeu de base, le p'tit tour en voiture pour aller jusqu'à l'hôtel, jusqu'à la plus belle suite de celui-ci, puis une petite phrase parfaite, pour débuter le feu. Je la collais contre moi, la regardant dans les yeux avant de lui murmurer qu'elle allait passer la plus belle soirée de sa vie, et de l'embrasser langoureusement, posant mes lèvres sur les siennes avec douceur, les caressant doucement, avant de franchir la barrière de ses deux flancs roses avec ma langue. Je lui offrais un baiser des plus sensuels, une de mes mains venant frôler sa joue, et l'autre posée sur sa hanche, se faisant un peu plus baladeuse, touchant le bas de ses reins. Elle colla ses mains contre mon torse, me répondant en même temps, suite au baiser. Je souris, en coin, tout en la regardant. « Parfait. » C'est qu'elle ne savait vraiment pas à qui elle s'adressait... Mais elle sera servie, tout de même. Elle avait besoin de nouveautés, probablement, de sortir de l'ordinaire et d'abandonner le missionnaire de base pour tester autre chose.

Puis elle m'abandonna son corps, me l'offrit, sans hésitation, déclarant qu'elle avait envie de s'amuser. Ca tombait bien, moi aussi. J'arrivais à lire dans ses yeux et son regard, même son sourire, cette petite malice, celle qui en veut, mais qui n'ose pas le demander... J'aimais ça. Cette timidité ne sera plus une barrière quand elle aura passé la nuit avec moi. Je souriais, malicieusement, glissant mes mains le long de son corps, tout en lui répondant. « Tu es à moi pour la nuit... Alors t'en fais pas, on va s'amuser. » fis-je, amusé, et intéressé. Je sens ses lèvres venir doucement caresser les miennes, comme quelques secondes auparavant. Elle allait s'amuser, la petite. D'une main ferme, mais pas trop, je venais agripper sa fesse droite, sous sa robe, collant son bassin contre le mien. Elle pouvait probablement sentir mon début d'érection contre elle. Mon autre main se glissa dans sa nuque, ou j'apposais celle-ci de manière à dégager ses cheveux, pour embrasser son cou. Sensuellement, je déposais des baisers dans celui-ci, remontant jusqu'à son lobe d'oreille. Je voulais la faire frémir, qu'elle meure d'envie, que son corps en demande, encore, et encore. Qu'elle ne puisse déjà plus se passer de mes mains, de ma bouche. Cette possession, entière, cette domination masquée, son corps contre le mien, lié par des fils invisibles.

Stoppant le baiser, je me mis alors lentement à genoux, tout en embrassant son corps, son cou, puis entre ses seins, son ventre, jusqu'à ce que je me retrouve un genou à terre. J'attrapais délicatement sa jambe d'une main légère, puis remontait à nouveau, mes lèvres embrassant sa cuisse, l'intérieur de celle-ci, puis au moment d'arriver au ventre, je passais mes mains sur ses hanches, sous sa robe, la soulevant, pour la lui ôter tout en remontant. Lui enlevant alors ce vêtement, elle se retrouvait en sous-vêtement assez rapidement. Souriant en voyant le corps de la demoiselle, je l'observais avec envie, avant de subitement l'embrasser, passant mes mains sur ses hanches, et la poussant en arrière avec moi, jusque contre le petit bureau, afin de, dans le feu de l'action, la soulever, l'y apposer, et me placer entre ses cuisses, toujours en l'embrassant. J'allais pas rester lent et pseudo romantique toute la soirée, il fallait que ça bouge. Passant une main dans son dos, je dégrafais son soutien-gorge, d'un geste agile et rapide, le sous-vêtement tombant sur ses cuisses. Sous-vêtement que j'écartais d'entre nous rapidement.

Elle était là, assise sur le bureau, jambes écartées, et moi entre. Si j'avais pu, je l'aurais immédiatement prise sur le champ, sans qu'elle ne me le demande. Mais il fallait faire durer les choses... C'était plus attrayant. Face à elle, je déboutonnais ma chemise, laissant mon torse se découvrir peu à peu. Je ne l'enlevais pas, mais la laissais ouverte. J'agrippais de nouveau ses fesses, collant son bassin contre le mien, et mon front au sien. Lui lançant un regard plus qu'intense.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyVen 26 Déc 2014 - 3:35

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyVen 26 Déc 2014 - 22:26

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptySam 27 Déc 2014 - 20:25

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyDim 4 Jan 2015 - 16:37

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptySam 10 Jan 2015 - 1:19

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptyVen 23 Jan 2015 - 13:56

avatar
Invité
Invité

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison EmptySam 24 Jan 2015 - 2:12

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lucky Strike ! - ft. Madison   Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Contenu sponsorisé

Lucky Strike ! - ft. Madison Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucky Strike ! - ft. Madison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser