Partagez
 

 [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyDim 16 Nov 2014 - 7:27

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

J'étais assez fier de moi. Une semaine avait été le temps nécessaire pour que j'apprenne à utiliser les transports publiques sans avoir besoin de l'aide de quelqu'un d'autre et pour le coup, ça m'arrangeais bien d'être devenu un peu plus indépendant dans cette énorme et vilaine Métropole. Pour m'être promené dans les rues de Los Angeles par pure curiosité de voir à quoi ressemblaient les gens du coin dans leur habitat naturel, je restais pour l'instant sur mes positions concernant l'Amérique... ou alors c'est simplement qu'il y avait trop de monde autour de moi à ce moment-là et que l'effet de groupe m'a stressé. Peu importe. Aujourd'hui, le frère de Natsuki m'avait proposé de sortir dans un coin plus calme de la cité et je dois avouer que l'idée me plaisait assez : visiter les montagnes, ça me détendrait un peu, car je me sentais étouffé par la foule au milieu de la ville... et si en plus je pouvais éviter de devoir parler l'anglais, ce serait encore mieux. En contraste avec ça, c'était néanmoins une chance pour moi d'avoir l'occasion de vivre sur la propriété de Gia, où j'avais largement l'espace pour respirer et me vider l'esprit. Ca, je n'allais pas le nier malgré ma mauvaise foi, car j'étais conscient que j'aurais facilement pu me retrouver coincé en appartement dans d'autres circonstances.

Aux alentours de l'heure du rendez-vous, je descendis de mon bus à l'arrêt que le jeune homme m'avait donné ce week-end, puis partis m'asseoir sur un rocher en l'attendant. Je trouvais ça un peu étrange qu'il ne m'ait pas proposé de m'accompagner depuis la maison, étant donné que je ne connaissais pas encore très bien la ville, mais je ne lui en tenais absolument pas rigueur : il devait être très occupé de son côté. Tout en observant le paysage autour de moi, je m'autorisais un petit soupir de soulagement, puis rassemblais mes cheveux derrière la tête pour me les attacher. On respirait quand même mieux par ici, y'a pas à dire. Je reviendrais sans doute à nouveau lorsque j'aurais besoin de m'éloigner un peu de la masse de gens qui vivait là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyDim 16 Nov 2014 - 18:43

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty


Quelle idée franchement. Non, il n’a aucune envie de lui faire visiter les collines d’Hollywood maintenant et en même temps, il a été complètement incapable de lui dire non. Peut-être qu’avec un peu de motivation, Teru se mettra à courir et ils pourront faire un petit jogging. Assis sur son lit, il se passe la main dans les cheveux. Il a préféré rentrer à la maison pour reprendre une douche après sa journée de boulot et enfiler une tenue plus confortable. Un pantalon stretch kaki, un haut noir et un sweat à capuche gris. Rien de bien folichon, mais après tout, ce n’est pas un rendez-vous galant. Une paire de converses et ses cheveux relevés en l’air en mode samouraï pour ne pas être gêné, ça suffira amplement. Doucement, il lâche un long bâillement avant de se mettre sur le lit et frotter ses yeux. La journée va être sérieusement longue. Depuis l’accident, il redevient insomniaque et ne dort que trois ou quatre heures par jour alors de temps en temps, les journées deviennent difficiles pour lui. Il s’étire avant de se redresser et de se décider à prendre un bus jusqu’à là-bas bien qu’il aurait pu y aller en vélo, il ne voulait pas arriver à moitié en sueur. Durant le trajet, il est songeur, presque rêveur à observer le paysage si familier qui défile devant ses yeux. Il a l’impression de connaître les moindres recoins de cette ville, tout comme il connaissait tout de l’orphelinat avant. Le bus s’arrête un peu brutalement et il en profite pour descendre même si c’est un arrêt avant, faire le reste à pieds lui occupera un peu les idées à vrai dire. Musique sur les oreilles, il se dirige vers le point de rendez-vous tout en hésitant à prendre des nouvelles de Madison, après tout, elle est avec sa cousine, autant les laisser un peu en paix. Il pousse un long soupir avant d’arriver au bon endroit et de se figer totalement. Cette allure, il sait bien que ce n’est pas Teru. Trop petit, plus trapu. Son cœur manque de faire un bon dans sa poitrine quand il remarque alors la tâche de naissance dans la nuque du jeune homme. « Enfoiré… » S’il avait Teru sous la main, il l’aurait sans doute achevé. C’est trop tôt, il n’est pas prêt à affronter ça. Il hésite entre se reculer sans un bruit et fuir, ou affronter la réalité. Il choisit de fuir, mais un instinct l’arrête. Et si c’était vrai ? Et s’il se trouvait vraiment quelqu’un de la même famille ? Et s’il allait être à vraiment complet et plus seul… ? Finalement, il essaye. « Ano… Sumimasen ? (Excusez-moi) » Il s’avance encore vers lui, assez pour lui faire face et s’incliner poliment avant de se redresser et de capter son regard. Une drôle de sensation se produit dans son corps, il serait incapable de l’expliquer. C’est comme un coup de foudre dans l’âme. C’est bon et douloureux à la fois. « Boku wa… Hiroki desu (Je suis Hiroki) » Il passe sa main dans ses cheveux remontés avant de l’observer et de poursuivre en japonais. « Je suis un ami de Teru, je crois qu’il voulait qu’on se rencontre toi et moi. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyLun 17 Nov 2014 - 10:57

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty


« Ano… Sumimasen ? » Hein ? Je ne reconnaissais pas du tout cette voix, mais le fait qu'on me parle en japonais attira forcément mon attention. Rapidement, ma tête se leva donc vers l'individu qui se trouvait devant moi et je le détaillais vite fait du regard en remarquant immédiatement que quelque chose me semblait bizarre chez lui. Il me salua poliment, se présenta, et bien que je fusse surpris par ce comportement de sa part, la bienséance me poussa à me pencher vers l'avant également, même si je ne comprenais toujours pas ce qui se passait. Ce type n'était pas un touriste perdu, je l'aurais tout de suite vu et je ne pense pas qu'il se serait adressé à moi autrement qu'en anglais : d'ailleurs, voila qu'il se présentait. Hiroki. « Bonjour... ? » La surprise visible sur mon visage était contrastée par ma façon de le fixer droit dans les yeux comme si je savais exactement à qui j'avais à faire. Ce n'était pourtant pas le cas. Je ne le connaissais pas... enfin... pas tout à fait... pas dans cette vie-ci, en tout cas (je n'avais aucun problème avec la théorie de la réincarnation qui, pour moi, n'était d'ailleurs pas qu'une théorie), si bien que sa proximité ne me dérangeait qu'à moitié. « Je suis un ami de Teru, je crois qu’il voulait qu’on se rencontre toi et moi. » Je fronçais les sourcils aussitôt et me redressais en tournant la tête sur le côté, comme pour chercher si la personne en question se trouvait dans le coin. « Il n'a pas prévu de venir, n'est-ce pas... ? » Un soupir neutre m'échappa, bien qu'intérieurement, j'étais déjà agacé. Si Natsugawa voulait que je rencontre son ami, il aurait très bien pu organiser ça chez lui au lieu de nous envoyer à l'extérieur de la ville de la sorte. Bon... ben au moins, ça me ferait une connaissance en plus à Los Angeles, comme ça. Cet Hiroki me perturbait déjà alors que je ne savais rien de lui, mais j'espérais qu'on pourrait un peu s'entendre car pour l'instant, je n'avais pas été tellement emballé par les personnes rencontrées en ville. Je me levais donc pour me retrouver environ dix centimètres plus bas que lui, puis courbais à nouveau le haut de mon corps. « Amagi Yôsuke. » Je croisais les bras et finis par lâcher mon interlocuteur des yeux tout en frissonnant pour une raison inconnue. J'avais le coeur lourd à force de l'observer, partagé entre l'envie de m'éloigner au plus vite et celle de me coller à lui. C'était... littéralement insupportable. « Il ne m'a pas parlé de toi... tu étais au courant de son plan bidon de nous envoyer ici ? » Je me tus, attendant sa réponse, mais j'étais bien trop agité à l'intérieur pour avoir une conversation bateau avec lui... si bien que mon attention se repointa tout à coup droit sur ses pupilles d'une façon presque agressive, alors que je reculais d'un pas, comme pour me protéger de ce qu'il dégageait. J'étais incapable de décider s'il représentait une menace ou non, mais l'énergie en lui ne me laissait de loin pas indifférent. Ca variait entre quelque chose d'agréable et de terriblement douloureux, or, j'avais du mal à m'en protéger. Il empiétait sur mon espace personnel. Moi, étrange ? Non, je me fiais juste complètement à mon instinct et je n'arrivais pas à le réprimer lorsqu'il avait quelque chose à me communiquer. Certains vous diront que je n'étais pas tout à fait civilisé, aussi... c'était pas complètement faux. « Anata wa dare desu ka ? ...dare desuka ? (Qui es-tu?) »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyMar 18 Nov 2014 - 0:54

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

« Bonjour... ? » Il semble aussi surpris que lui, voire même un peu plus et il le comprend honnêtement. Ils ont été foutus dans un joyeux traquenard visant à les rapprocher alors qu’ils ignorent tout l’un de l’autre et ce n’est pas évident à vivre. Il en veut un peu à Teru de les avoir précipité dans la gueule du loup sans aucune préparation mentale avant. Et encore, il se demande s’il serait venu ici en sachant. Probablement pas, avant de le regretter. « Il n'a pas prévu de venir, n'est-ce pas... ? » Lentement, il secoue sa tête pour acquiescer les paroles du jeune homme. Il a presque envie de s’excuser pour l’autre, mais après tout, il s’est fait piéger aussi non ? Plus il regarde le jeune japonais et plus il se sent étrange. Il serait bien curieux de comprendre pourquoi, mais la seule explication qui lui vient à l’esprit lui donne froid dans le dos à vrai dire tant ça serait cruel. Il se lève et s’incline. C’est à la foi poli et complètement familier. Comment expliquer qu’il se sent d’un côté terriblement bien et de l’autre merveilleusement inquiet ? « Amagi Yôsuke. » Yosuke… Il le murmure sans le prononcer, laissant juste soin à ses lèvres de le tatouer dans les airs sans aucun autre son pour l’imprimer. « Il ne m'a pas parlé de toi... tu étais au courant de son plan bidon de nous envoyer ici ? » Il secoue doucement sa tête et observe le jeune homme. « Non, j’ai aussi été pris au piège. » Plus le temps passe et plus Yosuke semble devenir tendu, méfiant. Il est aussi dans le néant, dans l’incompréhension mais à voir ses réactions, Hiro a l’impression que lui aussi commence à comprendre. « Anata wa dare desu ka ? ...dare desuka ? (Qui es-tu?) » La question qui tue… Que doit-il répondre ? Qu’il aimerait le comprendre ? Le savoir ? Ou bien qu’il pense avoir compris ? Tout ne tient qu’à une petite réponse, qu’à une simple phrase et pourtant, il a le sentiment de jouer avec tout son univers. Est-ce qu’ils sont prêts ? Probablement pas. Est-ce qu’ils le seront plus tard ? Sûrement pas à vrai dire. Le temps ne les aidera pas, il les a déjà trop éloignés. « Anato no… futako desu. (Je suis ton jumeau). » Il le fixe dans les yeux avant de baisser la tête puis de regarder l’horizon et de le regarder à nouveau. « Je sais que ça paraît dingue, mais je suis presque sûr… vraiment sûr que tu es né le 31 décembre 2002 à Osaka dans l’hôpital universitaire de Suita. » Il aimerait tellement le convaincre pour ne pas croire qu’il est juste dingue. « Je suis pas un stalker ou un dingue. Je suis né là-bas, un 31 décembre… » Il hésite avant de se tourner à nouveau et de lui montrer sa tâche de naissance, puis de se tourner à nouveau vers lui. « Je sais que c’est dingue…. J’ai aussi du mal à y croire… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyMar 18 Nov 2014 - 17:54

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty


Il suffit de quelques mots pour souffler la boule de nervosité que j'étais en train de devenir et me scotcher sur place. Avait-il vraiment dit ce que j'avais cru entendre ? Sa manière de me regarder droit dans les yeux avant de baisser la tête le laissait bien supposer, en effet... mais... mais moi, je ne savais pas quoi faire de cette information, surtout lorsqu'il tenta de compléter son explication en s'enfonçant dans de la science fiction. Si j'avais été quelqu'un de normal, honnêtement, je l'aurais tout de suite traité de fou suite à ses paroles qui tentaient de justifier un truc aberrant, mais il m'avait néanmoins donné une date et un lieu précis qui avaient du sens pour moi. Heureusement ou malheureusement, je ne sais pas, mais je me raidis néanmoins peu à peu comme si j'avais été électrocuté. « ... » C'est lorsqu'il se tourna pour me montrer cette petite tache brune dans sa nuque que quelque chose se brisa enfin vraiment là-dedans. Non pas dans le mauvais sens du terme, mais juste... juste comme une rupture, comme une corde qu'on sectionnait pour faire tomber un rideau présent devant mes yeux depuis toujours... ou quelque chose comme ça. Je ne savais pas comment réagir, alors je me tus, même si mes grands iris marrons continuaient de le fixer attentivement. Comment avait-il apprit ça ? Comment avait-il pu le deviner ? Est-ce que notre connaissance commune lui avait tapé un mot à ce sujet ?

Je finis par lâcher Hiroki du regard en plantant le mien au sol, comme pour y chercher quelque chose qui n'existait pas. Ca ne se faisait pas de dire des choses pareilles, bon sang. Je m'en mordis même la lèvre, déposant une main derrière mon cou en fermant finalement les paupières pour essayer d'assimiler ce qui venait d'être dit et surtout vécu. Est-ce que j'étais content ? Oui... non. J'étais fâché. J'étais très fâché qu'on ne m'ait rien dit jusqu'à présent et je me sentais trahis par cette famille qui m'avait recueilli en me cachant une information pareille pendant tout ce temps. Et d'un autre côté, je me sentais terriblement triste. Au bout du rouleau. Stressé. Coupable. Trop de choses en même temps. Tout en serrant la mâchoire, je finis donc par me redresser face à mon interlocuteur, puis m'approchais enfin de lui. « Ne bouge pas. » Je passais mes bras dans son dos, puis vins chercher un point précis entre ses omoplates pour y effectuer une forte pression des pouces, sans donner la moindre explication sur ce geste. En vérité, je le prenais en traitre en jouant avec un point méridien car il avait le chakra du coeur complètement bloqué et que ça m'avait marqué dès que je l'avais vu arriver tout à l'heure, à un point tel que je ne comprenais même pas comment il pouvait faire pour supporter d'avoir toutes ces merdes émotionnelles coincées en lui. Il avait vraiment réprimé tant de choses ? Je terminais finalement sur une étreinte normale pour dissimuler mon action et aussi parce que j'avais envie de le faire, murmurant simplement quelques mots à son oreille avant de reprendre un peu de distance. « Ca ne pouvait pas être un hasard qu'on m'ait envoyé ici maintenant... » Je baissais la tête en fronçant les sourcils, puis reportais mon attention sur lui 'calmement' en me passant néanmoins une main dans les cheveux, trahissant par là ma nervosité dissimulée et mon envie de plus en plus urgente de laisser éclater ce qui se passait à l'intérieur. « Je ne suis pas prêt... toi non plus. Je n'ai pas envie que tu me voies pleurer, ni te voir pleurer toi. » Surtout que ça risquait d'arriver avec ce que je venais de lui faire. Et pourquoi l'avoir fait, d'ailleurs ? J'en sais rien, ça ne m'arrivait jamais, mais je n'aimais pas sentir la tension qu'il dégageait parce que comme vous aviez pu le remarquer juste avant, j'étais facilement affecté par ses émotions à lui et ça me rendait tout bonnement dingue parce que je n'avais pas l'habitude de perdre mes moyens. Et puis aussi, dans le fond... peut-être que je voulais juste le remercier d'être venu me voir à ma façon. « On devrait s'en aller... » Je disais ça, mais au même moment, une multitude de questions surgirent de mon esprit. Je voulais savoir ce qu'il savait, je voulais qu'il me dise tout, je voulais le connaître et me rapprocher. Je voulais... je voulais savoir d'où je venais vraiment et pourquoi j'étais aussi... 'bizarre'.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyMer 19 Nov 2014 - 13:50

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

Il se doute que son raisonnement doit faire l’effet d’une bombe pour le jeune homme. Déjà pour lui, penser à tout ça relève de l’extraordinaire, alors l’entendre de but en blanc ne doit pas être facile. Tout dans l’attitude du jeune homme le met face à un grand miroir. Il a l’impression de se voir, de se reconnaître, de s’identifier à chacun de ses gestes. C’est troublant, angoissant et à la fois ça le comblerait presque de joie. C’est comme un puzzle qui se remet en place après des années d’errance. C’est autant choquant que bon à vrai dire. « Ne bouge pas. » Il le regarde s’avancer vers lui en haussant un sourcil et quand Yosuke essaye de… l’enlacer (?), il se raidit instantanément et puis soudain, une pression entre ses omoplates lui donne la sensation d’un électrochoc dans le cœur. Un battement se loupe, il a mal et en même temps, ça le soulage, par contre, il a grandement envie de pleurer. C’est à ce moment-là que Yo’ décide de l’enlacer vraiment pour rendre ça un peu plus normal. Il lève doucement son bras pour venir lui tenir le flanc alors que l’autre reste ballant. « Ca ne pouvait pas être un hasard qu'on m'ait envoyé ici maintenant... » « Toi aussi tu crois à tout ça ? » Il le regarde dans les yeux un moment en ayant le sentiment d’être enfin compris. Il se dit que parfois, être bouddhiste est une plaie. Les gens le prennent pour un illuminé la plupart du temps alors qu’il croit simplement en des valeurs pures, simples et fraternelles. Les larmes reviennent néanmoins et ses yeux se gorgent d’humidité au fur et à mesure que le temps avance. Il crève d’envie de libérer tout ce qui est arrivé depuis des jours, des semaines, des mois, des années. Mais il se retient, par pudeur, mais surtout par respect. Il ne veut pas imposer ça au jeune homme. « Je ne suis pas prêt... toi non plus. Je n'ai pas envie que tu me voies pleurer, ni te voir pleurer toi. » Il baisse la tête doucement en entendant cette cruelle vérité. C’est vrai, ils ne sont pas prêts. « On devrait s’en aller…. » Non. Non, il n’a pas envie de le perdre maintenant et en même temps, il se dit que c’est sûrement trop rapide, trop précipité, trop intense. Qu’ils peuvent étaler ça, se revoir, recommencer, essayer à nouveau. Il est bloqué, tétanisé, il se tourne et s’accoude à la barrière pour cacher son visage qui commence à être inondé. C’est plus fort que lui, il n’y peut rien. Il n’a jamais aimé pleurer devant quelqu’un. Il essuie ses joues du revers de la main avant de se tourner vers lui. « J’comprends que ce soit soudain et effrayant. Ça me fait peur aussi… » Il croise ses bras comme pour se protéger de ce karma si particulier que Yosuke dégage. « Mais j’espère qu’on se reverra vraiment… » Après tout… Si c’est vrai, s’il est son jumeau, s’il est tout ça, alors il Est la seule famille que Hiro puisse réellement avoir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyJeu 20 Nov 2014 - 15:37

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty


J'étais rassuré par la tolérance d'Hiroki. Il me voyait pour la première fois, mais j'avais l'impression que ses bras étaient grands ouverts pour m’accueillir auprès de lui si je le désirais, ceci malgré le challenge émotionnel que je devais représenter. Bien que je gardais tout de même encore quelques distances par rapport au jeune homme, je me sentais de plus en plus agité à l'intérieur et à l'instant-même où je vis mon interlocuteur se retourner tout à coup vers la barrière pour cacher ses larmes, mes lèvres tremblèrent et ma gorge se resserra. J'avais bien raison, alors... le voir dans un état pareil m'était difficilement supportable, même si je ne le connaissais pas encore très bien. Par réflexe défensif, je remontais un poing devant le bas de mon visage et détournais la tête. « J’comprends que ce soit soudain et effrayant. Ça me fait peur aussi… Mais j’espère qu’on se reverra vraiment… » Je serrais les dents sans oser redresser le regard tout de suite. C'était trop dur... j'avais essayé de jouer les garçons posés et assurés jusqu'à maintenant avec lui, mais là, c'était juste trop dur. « Personne ne m'a jamais parlé de toi... je... » J'inspirais profondément et lui glissais un léger coup d'oeil partagé entre la curiosité, la tristesse et le regret. J'avais l'impression futile de l'avoir abandonné a son sort alors que dans le fond, ce n'était pas de ma faute si nous avions marché dans des sentiers séparés jusqu'à présent. Comprenez-moi, après avoir vu tout ce qu'il gardait au fond de lui, alors que moi, j'allais relativement bien, ça provoquait un énorme conflit intérieur dans mon coeur. J'aurais pu être a sa place, vraiment, je ne méritais pas ma vie actuelle plus qu'un autre enfant abandonné à la naissance. « ... je suis désolé. » Je déglutis, puis osais enfin affronter son regard à nouveau. « Tu dois en savoir plus que moi sur tes parents biologiques... je n'ai jamais fais de recherches, même si j'ai appris mon adoption il y a onze ans. » Mes doigts se crispèrent sur mon pantalon et je remis rapidement mes lunettes en place, honteux et incapable de me débarrasser de l'écho de douleur qui s'était dégagé d'Hiro et me parvenait encore trop clairement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyLun 24 Nov 2014 - 11:02

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

« Personne ne m'a jamais parlé de toi... je... » Personne ne lui en a jamais parlé non plus. Même sur son dossier, il n’a jamais été mentionné l’idée d’un jumeau, d’un autre enfant. Il se souvient de ce qu’il a lu, vraiment, mais là c’est juste Hiroshima dans sa tête tant tout est confus. Un bref soupir lui traverse les lèvres alors qu’il observe le jeune homme. Ils ne se ressemblent pas, physiquement, ils n’ont rien à voir, et pourtant, il se sent proche de lui d’une façon que personne ne pourrait sûrement comprendre. « ... je suis désolé. » Il redresse sa tête pour le regarder sans vraiment comprendre pourquoi il est désolé et quand enfin, il capte son regard, il a l’impression de comprendre sa culpabilité…. « Tu n’y es pour rien… » C’est vrai, à un moment, il était prêt à lui en vouloir de ne pas avoir subi l’orphelinat et tout ça comme lui, mais maintenant, il n’y arrive plus. Il ne peut pas non. « Tu dois en savoir plus que moi sur tes parents biologiques... je n'ai jamais fais de recherches, même si j'ai appris mon adoption il y a onze ans. » Il pousse un léger soupir avant de se mettre assis sur le banc en observant la vue face à eux. « Pour être honnête, je sais pas grand-chose. J'étais en orphelinat pendant 12 ans. Mais... » Il se passe la main dans les cheveux avant de le regarder lui. « J’ai pu entrer une fois dans le bureau de la directrice et trouver mon dossier. La demande d’adoption était faite par un Nakama T. qui est visiblement mon…. » Il le regarde. « Nôtre grand-père et il y avait une note disant que nôtre mère ne devait pas savoir où j’étais. » Il serre ses poings de colère. « Et dans le motif d’adoption, c’était juste mis : mère-adolescente. » Il l’observe à nouveau. « Je crois qu’elle n’a eu aucun choix en fait, c’est pour ça que je n’ai jamais pu lui en vouloir et trouver un Nakama T au japon à Osaka c’est chercher une aiguille dans une botte de foin. Il y en a tellement que j’ai abandonné en voyant la liste. Et puis même si on retrouve le grand-père, visiblement, c’est lui qui s’est débarrassé de nous, alors je ne suis pas sûr qu’il serait aidant. » Il soupire à nouveau avant de croiser ses jambes et ses bras. « Tes parents… Ils sont comment ? » Il le regarde, il ne demande pas ça uniquement par curiosité mais pour savoir aussi si Yo’ était heureux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyMar 2 Déc 2014 - 15:55

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

J'écoutais attentivement tout ce qu'il avait à me dire, m'asseyant au passage sur le dossier du banc, puis-ce que nous allions sans doute en avoir pour un petit moment. C'était beaucoup d'informations à la fois... je ne m'attendais pas du tout à ça en venant aux USA. Moi qui avais toujours pensé que ma vie était bien rangée et que je n'avais pas besoin d'aller chercher plus loin que le bout de mon nez, je commençais à revoir toutes mes croyances avec une légère appréhension. Douze ans en orphelinat... DOUZE ANS ?!  Qu'est-ce que ça représentait, ça, en termes de sentiment d'abandon, chez quelqu'un ? Je me pinçais les lèvres en serrant mes doigts sur mes bras croisés. Non, j'étais pas prêt à tout ça. Pas prêt à l'entendre dire qu'il avait fait des recherches en vain, qu'on avait été balancés à l'orphelinat pour des raisons obscures. Que son... que notre grand-père avait fait en sorte de tenir notre mère écartée de notre vie. C'était horrible. C'était... tellement horrible. J'avais sérieusement envie d'éclater en sanglots pour des raisons tellement diverses que ça faisait un tas d'émotions indéfinissable dans ma gorge, mais contrairement à ce qui aurait logiquement du se passer, mon visage resta parfaitement neutre. Système de défense automatique. À peu de choses près, on aurait pu penser que j'en n'avais absolument rien à cirer de ce que venait de me dire Hiroki, mais mes mains tremblaient néanmoins comme jamais pour contenir mon envie de craquer. « C'est bizarre. » J'omis sa question au sujet de mes parents comme si je ne l'avais pas entendue. « Il y a un truc qui ne colle pas... pourquoi est-ce qu'il n'y avait pas de précision au sujet de notre de lien à nous et... pourquoi est-ce que j'ai l'impression que cet homme a fait exprès de nous faire inscrire là-bas comme deux individus qui n'avaient rien à voir l'un avec l'autre ? » Plusieurs possibilités, mais celle qui me semblait la plus probable était celle du brouillage de pistes au maximum. C'était quand même trop de précautions prises, à mon humble avis... et j'avais cette sale impression que si nous parvenions à soulever le rocher sous lequel se cachait la vérité, ce qu'on risquait d'y trouver n'aurait rien de très reluisant. Et si c'était même dangereux ? « ...hm. » En sentant mes yeux devenir vitreux, je les fermais un instant, puis les baissais sur la tâche de naissance de mon interlocuteur, ceci avant de lui offrir un faible sourire et de le fixer d'un air bienveillant. Malgré ma taille et ma constitution qui ne payaient pas de mine, j'avais les épaules bien plus larges que la majorité des gens que je connaissais... alors j'allais prendre soin de lui jusqu'à ce qu'il aille vraiment mieux. C'était décidé, même si nous ne restions pas en contact régulier par la suite pour je ne sais quelles raisons, j'allais m'occuper de lui. Il le fallait. « Bah, peu importe... et je suis désolé de t'avoir fait pleurer. » J'agitais une main pour lui faire comprendre que c'était bel et bien à cause de moi qui se sentait surement assez déstabilisé depuis quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyJeu 4 Déc 2014 - 23:24

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

« C'est bizarre. » Il redresse la tête en entendant Yosoku dire ça. Lentement, il penche son minois sur le côté tout en l’écoutant attentivement. « Il y a un truc qui ne colle pas... pourquoi est-ce qu'il n'y avait pas de précision au sujet de notre de lien à nous et... pourquoi est-ce que j'ai l'impression que cet homme a fait exprès de nous faire inscrire là-bas comme deux individus qui n'avaient rien à voir l'un avec l'autre ? » Il se pose la même question à vrai dire maintenant qu’il connait son existence, et il a déjà des solutions en tête, bien entendu, il ne sait pas si l’une d’elles pourrait être vraie ou logique, mais son esprit est néanmoins en marche, quoi qu’il en pense. « On devait être des véritables hontes… » Il se gratte doucement le crâne avant de pousser un long soupir tout en ayant le regard dans le vide. « Inceste, relation interdite, famille pas réputée… Je sais pas. » Il croise doucement ses bras, puis ses jambes tout en admirant la vue. Il y a tellement de possibilités sur le pourquoi du comment qu’ils ne sauront sûrement jamais la véritable raison sans l’entendre de la bouche de leur mère ou de leur grand-père. « ...hm. » Il lève à nouveau son regard sur son « frère » avant de baisser le sien pour fixer la terre sous ses pieds et observer leurs ombres. Elles n’ont rien à voir et pourtant, côte à côte, elles ont ce petit truc en plus qu’il ne pourrait expliquer. « Bah, peu importe... et je suis désolé de t'avoir fait pleurer. » Il le regarde à nouveau avant de sourire doucement en coin. « T’en fais pas… Il était temps. » Oh oui, grand temps à vrai dire. Il détache ses cheveux lentement pour les laisser un peu plus libre avant de ranger l’élastique dans la poche de son jeans puis de rire de la situation. « C’est si étrange tout ça. » C’est un rire nerveux qu’il ne contrôle pas. « Je ne sais rien de toi, je ne sais même pas si on saurait s’entendre, si ça sera si bien que ça de se retrouver et pourtant, depuis que tu es là, c’est comme si on venait de me combler un fossé dans l’âme et le cœur. » Il a les yeux humides, le rire fade, il continue d’observer la ville pour se concentrer sur quelque chose. « C’est stupide non ? » Il le regarde à nouveau. « Cette sensation de ne plus se sentir orphelin pour la première fois depuis trop longtemps… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth EmptyLun 5 Jan 2015 - 15:45

avatar
Invité
Invité

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

« C’est si étrange tout ça. Je ne sais rien de toi, je ne sais même pas si on saurait s’entendre, si ça sera si bien que ça de se retrouver et pourtant, depuis que tu es là, c’est comme si on venait de me combler un fossé dans l’âme et le cœur. » Beaucoup de questions, mais peu de réponses. Au final, nous devions sans doute être tout aussi mal à l'aise l'un que l'autre, même si je devais quand même reconnaître que sa présence me faisait du bien. Je n'étais pas chez moi dans cette ville, je n'appréciais rien en particulier dans le mode de vie américain et ça me perturbait grandement d'évoluer dans Los Angeles, car je n'étais pas le genre de personne à supporter des changements trop importants dans mon environnement... mais là, juste pour un petit moment, je retrouvais mon calme et un peu plus d'alignement avec moi-même. C'est alors que je fermais les paupières pour profiter des bienfaits de la présence d'Hiroki, soupirant de soulagement pour je ne sais quelle raison, qu'il reprit la parole en abordant un sujet qui attira toute mon attention. Il mettait des mots sur ce que je ressentais à l'intérieur. Oui, c'était exactement ça. Je ne pus m'empêcher de sourire en ouvrant les yeux pour les déposer sur son visage peu avant qu'il se tourne vers moi. « C’est stupide non ? Cette sensation de ne plus se sentir orphelin pour la première fois depuis trop longtemps… » Un temps. « Hiro.. » Est-ce que je devrais lui parler de ces nombreuses fois où je me suis soudainement senti malade, sans aucune raison valable ? Quand j'étais enfant, il m'arrivait souvent de vouloir partir de la maison, aussi, mais pas pour l'aventure... c'était plus un besoin urgent, pressé. De la quasi panique, identique à celle d'un adulte, parce que je ressentais jusque dans mes tripes que quelque chose n'allait pas, quelque part. Or, là, les mots du jeune homme venaient de me faire comprendre que le quelque part, c'était là où il se trouvait. Je n'étais pas assez naïf pour ne pas croire en ce genre de choses. D'une façon ou d'une autre, nous n'avions jamais cessé d'être en contact. Et j'avais simplement ignoré les signaux, accumulant petit à petit de la colère dans mon coeur à la place de faire quelque chose avec ce que mon instinct m'indiquait. Enfin, ma gorge se noua et l'eau finit par me monter aux yeux, ce qui me fit aussitôt détourner le visage. Tout prenait du sens, maintenant. Après tout ce temps, les choses s'étaient enfin alignées pour nous faire entrer en contact. Enfin... et dire que j'étais à deux doigts de l'envoyer balader. « Non... c'est pas stupide... tu n'es plus... » Je secouais la tête et me levais en reniflant, la poitrine serrée, puis me retournais face au grand brun pour déposer une main sur son épaule. Je suis désolé, je n'ai pas écouté. « Je suis là, maintenant, d'accord ? C'est terminé, je te le promets. » Une larme roula enfin sur ma joue, partage d'émotions contradictoires. J'avais une vraie famille, alors. C'était lui.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth   [Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

Contenu sponsorisé

[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hiro] We can't return that, which was been taken by earth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» [Archive 2011] The return of the Ring - 16/20 août 2012
» Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro']
» Portable d'Hiro Komage
» Hiro Hamada et Baymax! [Liens]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: