Le Deal du moment : -55%
-30 € sur AUKEY USB C – Station de charge
Voir le deal
24.99 €

Partagez
 

 petite soirée et gros secrets (alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyJeu 8 Jan 2015 - 22:48

avatar
Invité
Invité

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

J. RILEY CLARKE & ALICE COLLINS
Mes jambes tremblotent d'excitation à chaque pas. J'ai presque l'impression qu'elles me hurlent de courir pour la rejoindre. Elle. Alice, ma bouffée d'oxygène quand mon monde se met à se refermer sur moi, à m'étouffer … Cette soirée ne peut pas mieux tomber. Entre le désastre d'un noël en solitaire, la nouvelle vie de Josh et mes récentes rencontres avec Lola, j'ai besoin de faire le vide … Et pour cela, elle est la personne idéale. La seule à vrai dire en qui j'ai assez confiance pour me livrer, pour me confier. Et quelque chose me dit que je ne serais pas la seule. Sa vie aussi est complètement sans dessus dessous depuis le départ d'RJ et je ne peux m'empêcher de me demander comment elle va chaque jour qui passe. Quand bien même elle ne montrera jamais ses blessures, quand bien même elle ne faiblira pas … Ce sont alors les bras chargés de petites choses que je suis une route que je connais par cœur. Lorsque je distingue enfin son immeuble, je me précipite dans l'entrée poussée par la fraîcheur des nuits californiennes et englobée par la chaleur du bâtiment. Je soupire, m'arrêtant un instant et prends les escaliers, quatre à quatre. J'arrive devant sa porte et toc quelques coups contre la porte. J'apprécie beaucoup Grace et je ne connais pas sa nouvelle colocataire, mais à vrai dire, j'espère qu'elle est seule. Pour qu'on puisse profiter d'une soirée à deux, juste entre nous, pour qu'on puisse se retrouver, juste nous deux. Alors quand c'est elle qui ouvre la porte, un sourire qui ne cesse de s'allonger sur mes lèvres. "Bonsoir, vous avez appelez un plombier ?". Lancé-je sur une voix grave et cliché, digne du plus mauvais film porno. Non, je n'ai pas pu m'en empêcher. "J'ai de l'alcool et des macarons, je peux entrer ?". Comme si j'ai besoin de ses passes pour pénétrer son appartement. J'accompagne mes mots d'un de mes plus beaux sourires.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyVen 9 Jan 2015 - 23:07

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Les voix de quelques divas s'échappent de la chaîne hi-fi et rendent l'atmosphère plus joyeuse et décontractée qu'elle ne l'est déjà dans l'appartement. Je ne peux m'empêcher de tournoyer, danser même, en allant d'une pièce à l'autre pour préparer la soirée. Ne jamais rien faire à moitié, c'est l'un de mes crédos. Et pour Riley, cela va sans dire que je le respecte d'autant plus. Les soirées entre filles, il ne faut pas croire, mais ça se prépare un minimum. La nuit est tombée, j'ai allumé ci et là quelques bougies dans le salon, rangé le bordel qui s'est accumulé en quelques jours – principalement par ma faute –, arrangé les rideaux et autres voilages présents, abaissé le volume de la musique pour tempérer mon envie de danser sur tout et n'importe quoi. La vérité c'est que je suis intenable et que j'ai hâte de la retrouver, encore plus que d'habitude. Ce soir, c'est notre soirée, à elle et moi. Personne ne nous la volera. Grace et Lola ont prévu de rentrer  relativement tard, ce qui m'arrange pour le coup étant donné que cette soirée est synonyme de “racontage de secrets”. Il y a trop de choses que l'on a passées au silence ces dernières semaines, trop de choses qui vont nous soulager, une fois avouées. C'est toujours comme ça avec Riley. Si nous ne sommes pas l'une sur l'autre chaque jour qui passe, nous savons pourtant qu'au moindre tremblement, l'autre est là, présente, quoi qu'il arrive. Quand je jette un coup d’œil au salon et réalise que tout est fin prêt pour une soirée zen, sous le signe des confessions, j'entends frapper à la porte. Applaudissant alors le timing parfait, je vais ouvrir à la jolie blondinette. Ce n'est pas pour changer de d'habitude, ça. Postée contre l'encadrement de la porte, je lui adresse d'abord un regard amusé. « Je prends aussi les belles plombières, vous avez de la chance. » Après un haussement de sourcils significatifs, je me mets à rire et m'approche d'elle pour la serrer dans mes bras. « Ça fait du bien de te voir. » Et quand je m'écarte, je la libère au passage de ce qu'elle a généreusement apporté. « Entre vite ! » Snowie, fière comme chaque chat de cet univers, m'observe du haut d'un meuble déposer la bouteille et le plat de macarons sur la table du salon avec des yeux tout à coup intéressés. « On a l'appartement pour nous ce soir normalement, n'est-ce pas merveilleux ? » Demandé-je malicieusement à Riley en me retournant vers elle. « Cela devient de plus en plus dur d'avoir cette opportunité mais bon, j'ai des colocs supers, ça compense bien. » J'apporte deux verres sur la table et nous sers ensuite avant de lever mon regard sur elle. « Comment tu vas toi ? T'as l'air heureuse. Enfin ça doit être de me voir qui te fait cet effet n'est-ce pas ? » Dis-je en plaisantant.


Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyLun 26 Jan 2015 - 20:14

avatar
Invité
Invité

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Coincée dans l’encadrement de la porte, j’observe ce fin sourire qui se glisse sur les lèvres de ma meilleure amie. Ma bêtise, aussi stupide soit-elle, ne la laisse pas insensible et c’est amusée qu’elle me répond que chance pour moi, elle accepte aussi les belles plombières. Un sourire presque triomphal s’inscrit sur mon visage, mais très vite, les masques tombent et il ne reste plus qu’une intense sincérité lorsqu’elle me prend dans ses bras et que je lui rends son accolade. « J’ai l’impression que ça fait une éternité ! La rentrée nous a pas mal occupées hein. ». Je cherche, pourtant sans afficher un quelconque air coupable, une excuse, un prétexte pour excuser ses longs silences radios dont je suis parfois la reine. Trop concentrée dans les projets d’études et les petits boulots, se réfugier dans le professionnel pour oublier le fiasco du côté personnel … Ce qui ne devrait pas l’étonnée de ma part. Débarrassée de mes emplettes, je la suis dans son appartement. Parfaitement à l’aise, j’enlève mon manteau et jette mes boots dans un coin. Je crois que notre capacité au désordre est un de nos premiers points commun. Mais je dois constater que la pièce principale est en ordre. Les bougies et la musique contribue à rendre l’atmosphère chaleureuse et les petites choses déposées sur la table basse présage d’une soirée intimiste et loin de toute agitation. Cette soirée représente un moment d’accalmie dans le tumulte. Et je n’aurais partagé cette soirée avec personne d’autre qu’elle. Alors oui c’est merveilleux. « Tu ne les as pas viré ? Je m’en voudrais de les avoir chassées de chez elle ! ». Je souris en coin, loin de m’en sentir coupable si tel avait été le cas. Mais Alice m’apprend qu’elles ont prévu de rentrer tard et que par conséquent nous sommes tranquilles jusqu’à leur retour. « Tout se passe bien avec la nouvelle colocataire ? Et Grace elle s’y fait ? ». Les deux jeunes femmes ont construit un univers dont cet appartement est le symbole, elles possèdent une relation et une complicité que je jalouse parfois. Et je sais que s’intégrer là-dedans n’a pas dû être simple, pour les unes comme pour les autres. « J’en ai l’air vraiment ? ». Légèrement étonnée, je m’affale dans le canapé. « C’est ça, dès que je te vois tous mes soucis s’effacent ! ». Ce qui n’est pas complètement faux. Alice a cette faculté de tout éclipser en un regard, un sourire. Peut-être parce qu’avec elle, les choses sont faciles, joyeuses et sans ombres. « Je … Je crois que … ». Je ronchonne, pose les mains sur ma tête et les rabaisse pour attraper le verre qu’elle me tend. « Je crois que je ne sais pas comment je vais ! ». L’air penaud, je relève les yeux vers les siens. « Je ne suis pas malheureuse … ». Peut-être un peu écorchée. « J’ai juste l’impression de rien maîtriser en ce moment c’est dingue. ». Peut-être un peu paumée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyJeu 29 Jan 2015 - 16:25

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

J'acquiesce d'un petit hochement de tête à sa remarque concernant notre rentrée, en me demandant tout de même s'il ne s'agit que de la rentrée en elle-même ou plutôt de tout ce qui s'est passé en parallèle depuis ce temps dans nos vies … Je sais que ça n'a pas été particulièrement simple pour Riley qui a dû gérer sa relation avec Joshua et celle avec sa … nouvelle amie, enfin son “crush” dont j'ignore encore presque tout, pour mon plus grand malheur. J'y viendrai bien assez rapidement de toute façon, mais avant tout, on se pose à notre aise. « T'en vouloir pour ça ? Mon œil, tu t'en réjouirais juste autant que moi. » Je rigole un peu en nous servant ce vin blanc qu'elle a apporté, boisson à la hauteur des gentes dames que nous sommes, s'il-vous-plait. Ce serait dommage de se limite aux alcools forts sous prétexte qu'il n'y a qu'eux qui libèrent – ce qui est loin d'être vrai d'ailleurs. « Grace ? Oui je pense. » Que je réponds d'abord en haussant les épaules, avant de poursuivre. « Ça se passe bien, elle est gentille. On est fort différentes, ça c'est sûr, mais ça ne nous empêche pas de vivre ensemble quoi. » Le canapé reçoit mes fesses l'instant d'après et je me tourne vers Riley, le verre à la main et un sourire aux lèvres quand elle me lance quelques fleurs. « Eh bien, il était temps que l'on se revoie on dirait ! » Du bout du pied je viens la taquiner au niveau de sa cuisse, semi-rieuse, et pourtant je partage son aveu. Elle aussi a une certaine influence sur moi, un pouvoir redresseur, une espèce de force revitalisante. C'est simple, je ne me suis pas accrochée à elle en particulier sans aucune raison. Elle perd néanmoins son sourire quand elle me parle un peu plus en détails de son existence. Je bois une gorgée de mon breuvage sans la quitter du regard et puis je réfléchis vaguement avant de prendre la parole. « Et qu'est-ce qu'il a à maîtriser dans la vie de Riley Clarke, en ce moment ? » Un léger sourire redresse le coin de mes lèvres. « Tu sais que ce n'est pas interdit d'appuyer sur pause, de temps en temps, quand on a l'impression de ne plus rien contrôler. Une prise de distance, une bonne amie, du vin blanc et des macarons … c'est parfait pour ça. » Mais par dessus ce petit côté plaisantin que j'ai depuis tout à l'heure, je reste malgré tout attentive. A vrai dire, j'ai bien une petite idée de ce qui pourrait la préoccuper. « Comment ça se passe avec la fille ? » Je ne tourne jamais autour du pot.


Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyMar 3 Mar 2015 - 20:40

avatar
Invité
Invité

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Oui il était temps … Temps que l’on se voit, que l’on se confie l’une à l’autre, que l’on retrouve nos habitudes, nos repères. Temps que l’on partage une soirée entre filles tout simplement. Et c’est le cœur léger que je m’affale dans son canapé, bientôt rejoint par la brune qui me tend un verre que je saisis. Taquinée par le bout de son pied au niveau de ma cuisse que je repousse gentiment d’une main que je laisse posée quelques instants sur sa cheville mon regard perdu dans ses yeux bleus et malicieux à la fois. Qu’est-ce qu’il y’a à maîtriser dans la vie de Riley Clarke ? Tout. Tout … Je suis maîtresse de mon destin depuis mes seize ans. Balancée dans un monde inconnu, dans un monde parfois dur, parfois doux ou j’ai appris à évoluer seule mais bien entourée. Owen, Alice, Joshua … Mes piliers, mes phares dans la tempête. Je me demande encore comment j’ai pu mettre autant de temps à venir me plaindre dans ce fichu canapé ? « Tout ? ». Je souris, espiègle, moqueuse envers moi-même, envers ce désespoir que je ne sais plus gérer sans son aide, sans ses conseils avisés. « Tu as raison, c’est parfait ! ». Je trempe mes lèvres dans le liquide comme pour affirmer ses propos et presque guidée par ses mots, comme si elle lisait en moi comme dans un livre ouvert, je m’explique. « Ça se passe mal … Enfin, mal, parfois c’est doux, c’est sincère, tu sais comme ces lettres qu’elle m’a écrit, comme ces regards qu’elle me lance au détour d’un couloir et puis d’un coup badaboum ! Tout part en vrille, c’est électrique, ça brûle, ça fait mal. ». A mes mots, j’ajoute des gestes théâtraux qui illustrent ces sensations que je décris, ces sensations qui me dépassent, qui me rendent complètement dingue. Peut-être que je pourrais écrire une dramaturgie de notre histoire … Peut-être. « Et j’ai mal. A chaque fois que l’on tente un contact j’ai mal, mais je n’arrive pas à m’empêcher d’aller vers elle … Dès que je la vois, j’ai juste envie d’être près d’elle, ça me ronge, ça me tue. ». Le volume de ma voix s’abaisse sur la fin de mes mots. Oui ça me tue. Et si je ne me sens pas capable de supporter la situation, je ne me sens pas non plus capable de la changer cette foutue situation. Est-ce que c’est ça qu’on appelle l’autodestruction ? « Je parie que c’est ce que tu dois ressentir avec RJ ? J’ai vu qu’il était de retour sur le campus … ». Je me pince la lèvre tout en soutenant son regard. Je me plains, mais je sais que je ne suis pas la seule en vrac. Je la connais assez bien pour savoir que cette histoire avec RJ lui a fait perdre quelques plumes …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyVen 6 Mar 2015 - 15:38

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Je n'ai jamais été du genre à hésiter avant d'aborder un sujet précis pour satisfaire ma curiosité, mais il y a des personnes qui inspirent plus ou moins de confiance évidemment. Avec Riley, nous avons dépassé ce stade depuis plusieurs années, et c'est pourquoi j'ose rapidement amener son crush sur le tapis, bien qu'il soit sujet à problèmes. Sa façon de parler de cette rouquine, corps et âme, m'indique encore une fois que ses sentiments sont aussi sincères que ses paroles. Ce n'est pas passager, ce n'est pas “rien”, ça la tourmente de la tête aux pieds. De mes yeux intéressés, j'observe ses mains qui s'agitent, ses sourcils froncés, son regard qui cherche à s'accrocher quelque part. Le simple fait de parler de cette fille la perturbe et moi face à ça, j'essaye de chercher des solutions, déjà, comme si c'était réellement un problème résoluble. Rien n'est moins sûr. “Mais je n'arrive pas à m'empêcher d'aller vers elle”, “ça me ronge, ça me tue”. Je sens un faible sourire se former sur mes lèvres ; un loin des sourires heureux que j'ai l'habitude de faire, évidemment. J'aurais aimé que l'on reste sur ce sujet-là, qu'on en parle pendant un long moment, mais Riley a le malheur d'amener RJ sur le tapis à son tour. Puis-je lui en vouloir ? Elle sait combien il a été important pour moi, combien il le sera toujours, à quelque distance qu'il soit de moi, quelque soit notre entente mutuelle. « A la différence qu'entre lui et moi il y a eu un début, un déroulement et une fin. Les limites ont été tracées. » Il y a aussi une autre façon de voir les choses, celle qui dit qu'entre lui et moi ça ne sera jamais terminé à cause de cette fichue alchimie. Ce n'est pas comme ça que je veux voir les choses. Il est parti, il a tout brisé et j'ai encaissé. Riley et cette fille, c'est tellement différent. « Entre vous, j'ai l'impression que ça n'a jamais vraiment commencé. Vous vous tournez autour, vous vous consumez violemment et vous vous retournez dans la minute d'après, forcément ça fait mal. » Mon visage contre la paume de ma main, je ne la quitte pas des yeux. « Tu l'aimes. » Que je murmure tout à coup, face à l'évidence. « Ma meilleure amie est amoureuse d'une nana que je ne connais pas. C'est à peine croyable, et scandaleux. » Et sur cette pensée indignée, j'amène le verre à mes lèvres pour en boire une nouvelle gorgée bienvenue … « Tu m'as dit qu'elle était rousse, mais à part ça ? Fais-moi un meilleur portrait d'elle. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyDim 12 Avr 2015 - 16:58

avatar
Invité
Invité

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Un début, un déroulement et une fin … Cette affirmation lancée par la brune m’étonne encore, me laisse perplexe comme en témoignent mes sourcils froncés sur mon front. Parce que je suis sûre d’une chose, leur histoire n’a pas connu de fin et n’en connaîtra sûrement jamais. D’abord dans la façon dont cette histoire s’est terminée … Le départ de RJ, son changement brutal de comportement. L’absence de mots posés qui permettent pourtant de tourner la page … Et puis cette connexion, unique mais presque subie. RJ et Alice pourraient mettre une dizaine de planètes entre eux, ils finiraient toujours par se retrouver ou se heurter. C’est ainsi et je fais partie de ceux qui croient à cette espèce de fatalité, bien plus forte, plus puissante que l’égo, plus puissante que la volonté. « Il n’y a pas eu de fin ». Murmuré-je aussi spontanément que naïvement. Sachant au moment où les mots franchissent mes lèvres que je m’aventure sur un terrain glissant, accidenté. Et mon intention n’est pas de lui faire mal, c’est sincère, c’est franc. Comme les mots qu’elle me lance à son tour lorsqu’arrive un murmure, une réflexion personnelle : le coup de grâce. Moi amoureuse ? Amoureuse de cette fille instable, incertaine ? Non Alice, tu ne sais pas, tu ne sais rien. Tu ne peux pas t’immiscer dans cette histoire et balancer les mots comme s’il ne s’agit que de mot … J’en viens à détester son calme, son esprit, sa façon de mettre le doigt sur mes vérités cachées. « Ce qui est scandaleux, c’est le nombre de bêtises que tu débites à la minute ». Je viens pousser sa cheville pour rassembler mes jambes sous mes bras. Le silence s’installe dans la pièce, mais dans ma tête c’est le bruit, la cohue, le chaos et je suis obligée de déclarer forfait. « Je ne sais pas si je suis amoureuse d’elle Alice. On n’est même pas ensemble on ne l’a jamais été et je pense que sortir avec elle me rendrait folle ». Etre avec elle, c’est être sur un fil à osciller dangereusement entre la douceur et la douleur. Je ne sais pas si j’ai envie de ça, de jouer au funambule connaissant les risques … Mais je sais aussi que c’est plus fort que moi, que je ne me laisse pas le choix. Et lorsque ma meilleure amie me demande des détails, un portait, c’est naturellement, les yeux légèrement fascinés, légèrement rêveurs que je lui dresse. « Elle … C’est une fille presque transparente, menue et discrète et pourtant on ne voit qu’elle. Elle a de longs cheveux roux, flamboyants. Elle a ce regard qu’on ne remarque pas, mais qui transperce, qui semble lire en toi quand tu oses t’y aventurer … Elle a la peau blanche, presque livide comme si elle ne sortait pas de chez elle, comme si les rayons du soleil n’avaient aucun impact sur elle … ». Mes mots se suspendent dans les airs, juste le temps que je reprenne mon souffle, je le sais … je suis capable de parler d’elle pendant des heures.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyMer 13 Mai 2015 - 18:23

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Il y a des sujets sur lesquels nous sommes particulièrement sensibles, pour lesquels n'importe quel mot de travers peut mal passer. Si Riley a su rester secrète sur sa relation avec cette fille jusqu'à aujourd'hui, je dois me rendre à l'évidence que ce n'était pas pour rien, qu'il y avait forcément une raison derrière. Malgré nos nombreux points communs, il y a une chose sur laquelle nous nous différencions très nettement ; ce besoin que j'ai d'extérioriser, celui qu'elle a d'intérioriser. Quand mon cœur me hurle de tout libérer, le sien lui intime de se préserver davantage, comme si chaque mot échappé pouvait avoir une retombée fatale. Mais cette fille en question, celle qui lui serre le cœur, qui est-elle vraiment ? Et d'où tient-elle exactement ce pouvoir sur ma meilleure amie – elle-même qui devient froide tout à coup quand j'ose prononcer l'imprononçable ? Je voyais pourtant cela comme une évidence, mais elle me coupe et s'enferme dans cette bulle sécurisée, le temps au moins de trouver les mots. Les mots pour me dire ce que je pense mériter savoir et en tout cas, ce que je ne supporterais plus d'ignorer. Quant à ce portrait qu'elle me dresse, digne d'une description romanesque, il me laisse silencieuse et songeuse. J'imagine, je visualise... cette rouquine, seule telle une chimère, puis avec Riley à ses côtés. Deux teints de porcelaine, deux chevelures qui ne passent pas inaperçu au commun des mortels, deux douceurs incarnées, mais chacune à leur façon. Je regarde ma meilleure amie sans être capable de prononcer le moindre mot, bien consciente de l'effet que lui fait cette fille. Et en un sens, cela me procure un étrange sentiment, inhabituel et mystérieux. Je suis partagée entre le bonheur de voir ma chère Riley presque contaminée par une autre fille et l'inquiétude, quelque part, de perdre des points auprès d'elle. C'est infime, c'est grotesque, mais pourtant réel. Au moment où le silence s'installe à nouveau entre nous, c'est un bruit inattendu qui perce l'atmosphère. La porte, à une dizaine de mètres de nous, qui s'ouvre sans la moindre hésitation. L'une de mes colocataires s'annonce et aussitôt, je me penche légèrement pour voir de qui il s'agit, puis pour la saluer.

Note:
 


Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) EmptyDim 17 Mai 2015 - 22:34

Lola C. Sandstrøm
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Manque d'énergie. Manque de sourire. Manque de raison, de vie... Tout manque à tout. Je manque à ma vie.

Ce n'est pas la grande déprime, c'est le quotidien, la monotonie, l'alignement imperturbable des jours, des sourires, des silences. Les mots qui se poursuivent et ne signifient plus rien à trop se diluer. Je rentre de la boutique où j'ai regardé se pavaner des pimbêches riches, où je les ai aidées à faire des achats ridiculement chers, pour un salaire de misère. Ma vie m'échappe. Mes rêves la suivent.

Le sac dans lequel je range la robe griffée dans laquelle je travaille et les talons astronomiques qu'il me fait porter repose sur ma hanche, j'ai au bras un carton empli de légumes et de pâtes. Je tends la main pour trouver la clenche, je pousse le battant de la porte de la hanche et pivote sur mes talons pour entrer.

« Saluuut ! »

Un bonjour joyeux, un sourire aux lèvres, le menton relevé, les épaules droites, je rentre dans l'appartement que nous partageons. La porte non verrouillée ne laissait aucun doute, l'une de mes colocataire sera là, moi qui espérais un peu de solitude, un peu de silence.

J'aperçois, au travers d'une forêt de feuilles de persil le visage souriant d'Alice, je soulève une main, lui fait un signe, puis avance et pose mon fardeau sur la première surface plane disponible, avec un soupir exagéré. Puis je relève les yeux et mon regard accroche une chevelure blonde familière, un regard bien trop connu.

« Oh... Désolée... »

Je ne voulais pas déranger. Ces mots-là restent accrochés quelque part entre mes dents, ils refusent de résonner entre nous. Je veux les déranger. Les séparer. Les éloigner.J'ai peur. Je veux que jamais... Je deviens folle. Elles sont amies...

Meilleures amies... Je savais qu'un jour je les croiserais ensemble,je savais qu'un jour, elle serait là, assise dans cette pièce. Pas pour moi, non, pour Alice. Pour cette salope d'Alice que soudain je déteste, de façon déraisonnable, avec une violence folle.

Pour moi, tu ne viendrais pas t'asseoir... Même si j'osais demander.

Je serre les dents,je détourne le regard. Mes mains plongent dans les légumes achetés, les empilent dans mes bras, je balbutie une excuse, un mauvais prétexte. Je dois les mettre au frigo. Vite. Out de suite.

Je dois vous échapper. A toutes les deux. Avant d'avoir mal...
Avant d'avoir trop mal. Avant d'éclater.
En imprécations. En larmes.
De rire...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: petite soirée et gros secrets (alice)   petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Contenu sponsorisé

petite soirée et gros secrets (alice) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
petite soirée et gros secrets (alice)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser