Partagez | 
 

 Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Lun 27 Juil 2015 - 11:19

avatar
Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nice to meet you, gentleman.

Aaron & Gia.
fiche par ©century sex  


Je ne peux remercier l’amour de mon frère pour ça. Mais participer au blind date pour compenser le ratage total était une bonne idée. Je me dis que si ça se passe bien pour moi, je pourrais dire à Joshua de retenter l’aventure. J’ai envie de faire un pas vers l’asiatique pour qu’on se retrouve tous les deux, qu’on puisse être le frère et la sœur d’une famille normale. Même si j’ai une vie différente de la sienne, que nos familles adoptives sont différentes en tous les points. Je ne peux me résoudre à vivre une énième séparation de lui.

Quand le chauffeur m’annonce que nous sommes arrivés, je sors de mes pensées. Ce doit être une belle journée et pas une dépression post-dispute avec mon frère. Je descends de la voiture et observe l’entrée du parc. Un léger coup de vent fait voleter ma robe et me fait frissonner de tout mon long. Ça s’est légèrement rafraichit aujourd’hui mais c’est appréciable. Mon chauffeur me donne mon panier contenant un pique-nique conséquent pour au moins 3 personnes. J’avais eu la main lourde sur la quantité de sandwiches bien qu’ils soient variés en saveur.

Je marche le long des allées sableuses en cherchant l’endroit du rendez-vous. J’espérais que ce ne soit pas quelque chose de romantique, de ce côté-là, je n’ai pas envie de vivre quelque chose avec qui que ce soit. Même une nuit sans suite ne m’intéresse pas. Mes cicatrices sont si moches (cachées par du maquillage ou sous ma robe, je me sens plus sereine), heureusement, il ne verra rien de cela. Dans le meilleur des cas, je me ferais un ami. Au minimum, une belle rencontre…

Je me pose sous un grand arbre, un grand saule dont les branches qui retombent créer une certaine intimité pour échanger avec un inconnu. Je m’assois à même l’herbe en attendant que ma nouvelle rencontre fasse son apparition…


J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Ven 31 Juil 2015 - 23:37

avatar
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 27
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/



DJe t’ai inscris à un blind-date. Ce soir… Au parc, il y a une fille qui va t’y attendre d’ici… moins d’une heure.

ATu m’as quoi ? … Dans m… Moins d’une heure ?

DOh allez Aaron, tu as besoin de sortir, de voir du monde. Tu es toujours à ton boulot ! Et puis ça ne t’engage à rien, après tout. Cette fille pourra être ton amie, au pire.

AAu pire ? (rires) Non… Tu me fais marcher, ce n’est pas possible.

Aaron n’aurait pas dû douter de l’air si sérieux de sa belle-cousine. Après tout, ce n’est pas la plus grande passion de Debbie, plaisanter sur ce genre de choses. Cela dit, il semble fou au trentenaire qu’elle ait osé l’inscrire à ce genre de chose. S’il l’avait fait pour elle, sans doute aurait-elle mal apprécié l’initiative, elle aussi ! Si seulement elle ne lui avait pas annoncé cela une heure avant… Si seulement il avait été en capacité d’annuler ce rendez-vous… Il l’aurait fait, de façon sûre. Parce qu’Aaron n’est pas prêt à se remettre en couple. Comment pourrait-il l’être, alors que toutes ses pensées sont encore pour la seule et l’unique femme ayant réussi à le rendre autant amoureux ? Lui qui était cet homme séducteur envers la gente féminine, il semblerait que Shaé ait réussi son rôle de compagne et de mère de famille en changeant les aspirations du grand Campbell. Et ce qui est sûr, c’est qu’après avoir vécu une séparation aussi difficile, le cœur d’Aaron n’est toujours pas prêt à se rouvrir. Voilà pourquoi il ne va pas à ce rendez-vous avec le cœur léger et l’esprit rêveur. Il ne sait rien de cette femme, ni son apparence ni même son prénom, mais il sait avant même de la voir que cela ne pourra rien donner. Une espèce d’intuition, ancrée tout au fond de son cœur, que Debbie a sans doute voulu chambouler avec les meilleures intentions du monde. Avec du recul, Aaron lui pardonnera cette folie. Mais pour le moment, il se contente d’approcher de l’entrée du parc en maugréant sur le dos de la grande blonde, persuadé en plus de cela qu’elle s’attend à des miracles. Non, impossible, il ne pourra pas y avoir de miracle ce soir. Déjà qu’il n’y croit pas autrement, alors là…

Elle t’attendra sous le saule, tu sais, à l’entrée Nord. Et le voici qui s’approche de l’arbre mentionné, avec une seule pensée en tête. Mettre rapidement tout au clair. Ne pas perdre de temps davantage avec une femme qui attend le grand amour ou un je-ne-sais-quoi qu’il serait incapable de donner, pas même à Scarlett Johansson ou Penelope Cruz. Ses yeux remarquent très vite cette silhouette près du tronc imposant, assise dans l’herbe. Une chevelure ébène aux reflets auburn, voire même légèrement blonds. Comme par magie, c’est au moment où il s’interroge sur son visage que celle-ci le tourne, peut-être prise d’une intuition quant à l’arrivée de son rendez-vous. Leurs yeux se croisent et Aaron a une pensée idiote sur l’instant : que cette femme n’a rien de Scarlett ou de Penelope, mais qu’elle est pourtant tout aussi séduisante que ces deux célébrités. Différemment. Le charme de l’Asie, là, sous ses yeux. Un qu’il ne connaît que trop peu, face au charme occidental. Hébété pendant deux ou trois secondes face à l’inconnue toujours assise, Aaron finit par rompre le silence, quelque peu gêné par la situation. Mais malgré cela, c’est un sourire qu’il lui adresse. « Si vous attendez quelqu’un, il se pourrait que ce soit moi. » Et il s’en désole. Que Debbie ait pu leur faire ce coup-là à elle et à lui. Aaron tend sa main vers l’Asiatique, de la façon la plus courtoise qui soit. « Je suis navré, je ne connais même pas votre prénom. Vous êtes… ? »


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Sam 1 Aoû 2015 - 22:21

avatar
Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nice to meet you, gentleman.

Aaron & Gia.
fiche par ©century sex  


Qui pourra bien se présenter ? Une femme ? Un homme ? Et que va-t-il rechercher dans cette rencontre ? L’idée qu’il s’imagine monts et merveilles m’inquiète quelque peu. Je n’ai pas envie de lui offrir quoi que ce soit de possible alors que j’ai quelqu’un en tête. Une personne qui est impossible à déloger, en quelques années elle a su s’y faire une place. Et depuis quelques temps a décidé d’établir son trône en mon cœur. Je déteste ça. Je ne peux pas l’accepter. Les sentiments, les relations. Je ne peux pas espérer quoi que ce soit car ça finit toujours très mal. Je parle bien de Kai Norton, il va me faire encore plus mal si je me laisse emporter par mes sentiments, à espérer bien plus qu’il ne doit sûrement voir de notre relation. Sûrement une petite attirance intéressante le temps de trouver une personne à son goût.

Alors non, mon petit/ma petite, je ne suis là que pour te rencontrer, faire connaissance mais mon cul et mon cœur sont occupés. Toute façon, ça peut être aussi purement amicale comme démarche. Fort heureusement d’ailleurs. J’occupe mon esprit en glissant mes doigts sur l’herbe fraiche, observant ce sol où quelques insectes décident de faire acte de présence. Ça ne m’effraie pas et je m’amuse même jusqu’à ce qu’une voix s’élève non loin de moi : « Si vous attendez quelqu’un, il se pourrait que ce soit moi. » Mon regard se pose sur un homme grand, baraqué qui a sûrement quelques années à peine de plus que moi et par-dessus tout, assez séduisant pour que je retienne ce détail. Je dois avoir eu une seconde d’hésitation sur mes bonnes résolutions d’il y a quelques secondes mais non… Je les garde.

Le trentenaire s’approche de moi pour me tendre la main que je serre pour le saluer. « Je suis navré, je ne connais même pas votre prénom. Vous êtes… ? » dit-il. J’ai un petit rire. Je suis amusée par sa gentillesse, ce côté gentleman assez charmant mais aussi par son attitude en générale. « Gia Leonetti. » dis-je naturellement. Je tapote le gazon à côté de moi : « Asseyez-vous, et dites-moi comment vous vous appelez. » A vrai dire, je prends une atittude assez… gentille. Je ne sais pas vraiment comment je dois me conduire. Si je suis trop entreprenante, il va s’imaginer des choses. Mais je ne veux pas paraitre différente que ce que je suis réellement. Je prends quelques boites qui sont dans mon panier. J’essaie de voir quels sont les sandwiches avant de lui en tendre un : « Sandwich poulet, salade et mayo, j’ai fait simple ! » puis je nous sors deux excellentes bières, dont une pour moi que je débouche pour en boire quelques gorgées.

« Pourquoi vous avez fait ce blind date ? Vous vous attendiez à quoi en venant ici ? » dis-je en espérant ne pas tomber sur le genre d’homme qui veut séduire pour pêcher de la femme à séduire, que ce soit pour une nuit ou pour une vie. Il a bien le physique de l’homme qui séduit les femmes pour une nuit.


J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Dim 16 Aoû 2015 - 13:41

avatar
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 27
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/


Fort heureusement, songe Aaron, cette jeune femme ne semble pas des plus timides, ni particulièrement gênée par la situation. A vrai dire, il réalise qu’il est le plus embarrassé des deux très rapidement, lorsqu’elle lui demande de s’installer à côté d’elle, comme elle aurait pu le proposer à l’un de ses amis de longue date. Cela enlève un poids sur la conscience du trentenaire qui se rassure à l’idée de pouvoir passer une soirée sans trop d'ambiguïté, voire aucune.

Gia Leonetti. Un prénom et un nom aux consonances méditerranéennes, sans aucune doute italiennes. Le regard d’Aaron reste un bref instant posé sur la jeune femme, dans le silence le plus complet. L’Italie sera éternellement sous le signe de l’amour et de la passion pour lui ; chose que l’inconnue ne serait pas en mesure de comprendre, à l’évidence. Se reprenant par un petit rire désolé, l’homme sort de son mutisme tout en s’asseyant dans l’herbe – par chance, ce n’est pas un pantalon en toile qu’il a décidé de porter aujourd’hui. « Moi c’est Aaron. Aaron Campbell. » Cette identité ne lui dira probablement rien et il sera le premier à s’en réjouir si tel est le cas. Après tout, travailler dans la photographie, même au contact de quelques grandes célébrités hollywoodiennes, signifie bien vouloir travailler ne serait-ce qu’un minimum dans l’ombre. Seules les personnes mordues de mode pourraient reconnaître son nom, mais cela ne vient même pas à l’esprit d’Aaron de s’interroger sur les passions de Gia. Pas à ce stade de leur relation, si tant est que l’on puisse parler d’une relation.

Un sourire sur le coin des lèvres, il observe la jeune femme dans ses faits et gestes décontractés, sortir quelques boites contenant visiblement de quoi manger, ainsi qu’un peu d’alcool. Dans la plus grande simplicité, pour reprendre ses mots. Et le photographe s’en contentera aisément. « La simplicité peut avoir du bon. » Déclare-t-il sur un ton léger, attrapant alors la bière qui lui est destinée. Il aime pourtant les grands restaurants, les grands événements, les grandes pompes bien cirées et tout un tas d’autres choses plus ou moins haut de gamme voire luxueuses, mais pour ce soir, il ne pouvait pas rêver mieux, lui l’homme qui reste au fond de lui ce grand gamin originaire d’un milieu plus que modeste.

Après s’être désaltéré au goulot de sa bouteille, il reçoit les questions de Gia qui sont somme toute on ne peut plus légitimes. Mieux vaut passer par ça le plus rapidement possible, d’ailleurs. Ainsi, c’est sur un ton peinard et amusé qu’il répond. « Vous voulez que je vous dise vraiment ? Je m’attendais à une femme à la recherche de l’homme de sa vie, ou quelque chose d’angoissant dans ce genre, mais certainement pas à une femme détendue comme vous, ayant prévu un pique-nique pour la soirée. » Il se rend compte que ses paroles pourraient être mal interprétées, aussi rajoute-t-il rapidement avec un sourire : « Je suis donc soulagé de m’être fait du sang pour rien. Enfin, j’espère… » Finit-il par dire sur un ton facétieux, son regard en coin ancré dans celui de Gia. Car après tout, cette femme est peut-être malgré tout à la recherche de l’homme de sa vie, et ce pique-nique est peut-être sa méthode de séduction ? Il en doute. « Je ne me suis pas inscrit de plein gré. Une amie a cru bon le faire pour moi. » Voilà qui est dit, d'une façon quelque peu nonchalante. Il croque ensuite dans son sandwich, soudainement affamé et conscient que cette femme ne s’attend pas de sa part à une grande cérémonie. « Et vous, alors ? »


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Ven 21 Aoû 2015 - 3:02

avatar
Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nice to meet you, gentleman.

Aaron & Gia.
fiche par ©century sex  


« Aaron Campbell… Hm… Enchantée. » dis-je dans un fin sourire avant de reporter mon attention sur tout ce que j’avais apporté. Après tout, le thème de notre rendez-vous était un pique-nique dans un parc alors autant dégusté de façon conviviale ce repas. Moi qui apprécie cuisiner, j’espère qu’il va apprécier ce que j’ai fait. J’expérimente encore beaucoup à ce stade. Aaron me fait part de la simplicité de ce moment, chose que j’apprécie aussi. De toute manière, nous n’avons pas besoin de faire les beaux. Enfin, pas moi en tout cas. Je commence à manger un bout de sandwich quand Aaron réponds à mes questions. Et on ne peut pas dire qu’il est ennuyant, je me mets à rire quand il m’explique s’attendre à une femme qui avait de grands espoirs avec l’amour. Je finis ma bouchée avant de lui répondre : « En effet, ce n’est pas ce que je recherche. » Parce que j’ai déjà ce qu’il faut. Kai Norton est la personne qui occupe mes pensées, je ne vois pas pourquoi j’irais chercher d’autres aventures. Je me demande, d’ailleurs, ce qu’il pensera de ce rendez-vous. Aaron est un très bel homme et la « Gia » d’avant n’aurait pas hésité à le séduire au moins pour une nuit. Je balaye cette pensée pour me concentrer sur Aaron et notre discussion. Sa présence me rappelle bizarrement la situation de Joshua, à la différence qu’il a eu droit à un sans-faute pour sa rencontre – en toute humilité. « Je vois, elle a eu raison… » Oui, parce que sans ça, je n’aurais pas rencontré le photographe. Et puis c’est à mon tour de parler. A vrai dire, je ne trouve pas ma situation intéressante mais je ne suis pas là pour faire silence, n’est-ce pas ? « Je voulais prouver à un ami qu’on peut faire de bonnes rencontres aux blind date. Pas forcément amoureuse mais passer un bon moment avec un inconnu qui ne nous juge pas. D’ailleurs, on s’est un peu fâché à ce propos, j’espère que cette expérience sera bénéfique pour lui en parler en guise de premier pas… » Je prends ma bouteille de bière pour la porter à mes lèvres. Je laisse le liquide glisser entre mes lèvres avec abondance mais pas trop non plus. « Et pourquoi votre amie vous a inscrite à ce rendez-vous ? Elle souhaite vous mettre en couple ? Enfin… à ce que je vois, vous n’êtes pas enclin à ça, c’est qu’il y a une raison… »




J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Lun 24 Aoû 2015 - 20:05

avatar
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 27
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/


C’est une sensation d’apaisement qui comble son for intérieur quand la jeune femme l’assure ne pas être à la recherche du grand amour. En tout cas pas dans le cadre de ce rendez-vous… et ça lui suffit amplement. Cela n’aurait pas été sa veine de se retrouver en présence d’une femme en quête de son futur mari, et il aurait dû user de sa franchise – parfois dure – pour la remettre rapidement à sa place. Là, au moins, il se sent soulagé et beaucoup plus à son aise car il n’y a pas de place à l'ambiguïté.

Gia s’allie visiblement aux intentions de Deborah, ce qui fait vaguement sourire Aaron. Les femmes sont-elles toutes des Cupidon en herbe ? Est-ce plus fort qu’elles, de vouloir caser chacun de leur proche comme si être seul était une véritable tare ou d’un ennui mortel ? Heureusement, elle ne s’épanche pas et raconte bientôt sa raison à elle d’avoir participé à ce blind-date. Il se trouve que l’opinion de cet ami dont elle parle lui rappelle étrangement sa propre condition d’homme séducteur qui préfère les bons procédés “naturels” plutôt que de passer par ce genre d’organisation… « Je ne dirai trop rien. C’est la première fois que je participe à ce genre de rendez-vous organisés parce que c’est loin d’être ma tasse de thé, justement. » Il hausse les épaules, tout en savourant son sandwich. « La majorité des gens qui participent à ça ne doit être seulement à la recherche de l’amitié, si vous voulez mon avis. » Et si c’est leur seul moyen de trouver ce qu’ils désirent, soit… Mais Aaron ne fait pas partie de ces gens-là et il ne manque pas de le faire comprendre, que cela plaise ou non.

Bientôt, la brunette cherche à mieux comprendre le cas du trentenaire. Il aurait pu s’en agacer avec un inconnu désagréable mais cette jeune femme ne lui semble pas déplaisante. Pourquoi faudrait-il jouer la carte de la réserve avec une personne qu’il ne reverra probablement pas après ? Tout du moins, c’est ce qu’il croit. Et parfois, il est étrangement plus simple de se confier à des inconnus qu’à des proches. « Je suis séparé depuis peu. Et je crois que comme vous, elle pense que toutes les occasions sont bonnes pour rencontrer de nouvelles personnes. » Le trentenaire ne contredira pas sa belle-cousine, mais cela ne signifie pas qu’il à la même façon de faire. Quand il termine son sandwich – déjà – il attrape sa bière et en boit une grande gorgée, avant d’étirer ses jambes dans l’herbe. « Bon, grâce à elle j’aurai fait la rencontre d’une charmante demoiselle au moins. » Son sourire retrouvé et un regard malicieux en prime, Aaron s’autorise ensuite une question. « Parlez-moi un peu de vous. Ce que l’on doit absolument savoir de Gia Leonetti. »


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Mer 26 Aoû 2015 - 17:35

avatar
Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nice to meet you, gentleman.

Aaron & Gia.
fiche par ©century sex  


Il avoue ne pas être habitué à ce genre de rendez-vous organisé par une tierce personne. Je suis dans le même cas que lui étant donné que je suis là simplement pour une raison autre que de rencontrer une nouvelle personne, mais ça… je verrais si ça marche plus tard. Je manque de m’étouffer quand il ajoute que ce n’est pas forcément en toute amitié pour certaines personnes : « Ils pensent peut-être trouver la bonne personne mais le destin, ça se provoque pas en s’inscrivant à ça. » Même si je veux bien provoquer d’autres situations avec lui. Bah quoi ? Faut dire ce qui est ! Aaron est un homme plus que séduisant. Dommage que j’ai la tête ailleurs…
Finalement, je m’amuse à le connaitre, ce qui rend cette expérience plus intéressante. Je suis étonnée de voir qu’il me réponde clairement à ma question. Je ne m’attendais pas tellement à ce qu’ils me répondent. Dans un sens, je comprends l’attention de son amie pour qu’il fasse de nouvelles rencontres, probablement pour oublier sa peine de cœur. Ce que je peux comprendre vu mes nombreuses déceptions. « Je vois… », je glisse ce petit mot entre mes lèvres avant de boire une gorgée de ma bière.
Une charmante demoiselle ? Je ris. « Et bien, je suis ravis que vous trouviez votre compte dans cette histoire, je vous retourne le compliment. Vous êtes pas mal non plus ! » Ce n’est qu’un compliment… J’ai un petit sourire amusée quand je prends un autre triangle de sandwich, croquant dedans alors qu’Aaron me demande de parler de moi. Je termine ma bouchée avant de lui répondre : « Si on parle sur le même thème que vous, j’ai… je n’ai jamais eu de chances dans les histoires. Je ne sais même pas comment je fais pour m’autoriser de penser à un homme alors que je les fais tous fuir ! »
Je détourne le regard sur le parc. C’est vrai que de parler à un inconnu, c’est beaucoup plus facile. « Et dans la vie de tous les jours, je suis une femme d’affaire. J’ai notamment le Ryokan en ma possession, vous en avez peut-être entendu parler… » dis-je innocemment. J’espère que oui mais dans le cas contraire, c’est possible que ça arrive. Je me rends compte que je ne sais pas grand-chose non plus sur Aaron. Je me permets de gratter un peu : « Et vous ? Que faites-vous dans la vie ? »


J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Lun 31 Aoû 2015 - 13:51

avatar
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 27
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/


Aaron appuie les paroles de la jeune femme d’un hochement de tête positif quand elle suggère que ce n’est pas en s’inscrivant à un blind-date qu’on va trouver son âme-sœur. Reste à savoir comment on peut la trouver… Et à cette question, ce n’est pas une idée ou une solution qui vient à l’esprit du photographe, mais bel et bien un visage, un qu’il ne peut se résoudre à mettre de côté malgré les mois qui passent loin de la personne à qui il appartient…

Après quelques compliments bien appréciés, Aaron invite Gia à parler d’elle, ce qu’elle fait sans mal. Il écoute sa révélation avec un sourire arqué, ne comprenant tout d’abord pas vraiment pourquoi elle ferait fuir tous les hommes… Mais tout s’éclaire dans sa tête quand elle lui apprend être une femme d’affaires. Ce sont ses deux sourcils qui se haussent de surprise, lorsqu’elle mentionne le Ryokan, complexe hôtelier situé à Santa Monica dont il a déjà plusieurs fois entendu parler sans jamais y être allé pour autant. « Si, je connais de nom. Les critiques que j’entends sont toujours très bonnes. » Dit-il d’abord, buvant une nouvelle gorgée de sa boisson. « Vous êtes bien jeune pour posséder une telle affaire. C’est une succession familiale ? » Le ton employé par Aaron ne cherche pas les ennuis, bien au contraire. Il est curieux d’en apprendre plus sur cette découverte intéressante.

Vient le moment où elle lui pose une nouvelle question inévitable dans ce genre de rendez-vous ; que fait-il dans sa vie. Le grand Campbell pratique sa profession avec fierté, cela se ressent donc un peu quand il répond. « Je suis photographe indépendant depuis un an. Auparavant j’ai travaillé dans le milieu de la mode, puis brièvement dans celui de la presse féminine. Si jamais vous avez besoin d’un photographe, n’hésitez pas. » Il lui adresse un petit sourire et termine sa bière, qu’il a d’ailleurs grandement appréciée.


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   Dim 8 Nov 2015 - 5:53

avatar
Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nice to meet you, gentleman.

Aaron & Gia.
fiche par ©century sex  


Mon égo gonfle quand il parle des bonnes critiques faite sur le Ryokan. Ça me fait plaisir parce qu’on pourrait dire que c’est une idée complètement bête vu la thématique de l’Asie. Mais peut-être que les soins proposés intéressent les gens ? Probablement. Au moins, je sais que mon complexe hôtelier connait un succès sans un nom de millionnaire à côté. Cependant, la question d’Aaron me laisse un peu… pantelante. Je ne me vois pas dire que j’ai hérité des affaires mafieuses de la famille depuis que mon père s’est retiré. « Disons que ça fait plusieurs décennies que ma famille fait des affaires. J’en ai juste hérité et j’ai ouvert ce complexe à cause de ma passion pour l’Asie. » Je ne tiens pas vraiment à m’étendre sur le sujet.

Evidemment, je demande autant d’informations de sa part. Il se présente comme Photographe professionnel et me propose même ses services : « Hm, c’est possible. Vous pouvez me donner votre numéro de portable, je vous joindrais quand j’aurais besoin de vous. » Dire que l’ancienne Gia aurait appelé à des besoins « sexuels » et non pas professionnel comme présentement. Je me rends compte que j’ai changé, qu’on m’a changé. Je décide de sortir mon téléphone portable pour le tendre vers Aaron : « Tenez. » dis-je machinalement alors que je porte mon attention sur ma bière.

Elle pose son regard sur le panier repas. Elle prend une petite boite contenant un mélange de fruits frais. Elle lui tend une fourchette propre et s’en saisit d’une : « Finalement, vous n’êtes pas déçu d’être venu ? C’est sympa de rencontrer quelqu’un comme vous. » Mignon, certes. Mais quelqu’un qui a la tête sur les épaules, du moins, à ce que j’en ai aperçu. Quelqu’un qui ne nous plonge pas dans un gouffre sans fin…


J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Mordre l'éternité A dents pleines. - Aaronia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'opposition se prepare a faire mordre la poussiere a Preval
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Serrez les dents vermines !
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» Gwenny a 34 ans !!! (et toutes ses dents, quoique...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: L.A Parc-
Sauter vers: