Partagez | 
 

 Between you and me {Pygan}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Between you and me {Pygan}   Mer 26 Aoû 2015 - 16:01

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


J'crois qu'on ne pouvait même plus parler d'apocalypse à la maison, c'était bien pire que ça. C'était la fin du monde pour tout le monde. Enfin, surtout pour ma mère parce qu'au final elle avait réussi à avoir l'un de ses enfants à hôpital psychiatrique. Je sais pas ce qu'il doit se passer dans sa tête, elle doit être rongée par la culpabilité, la peur, l'incompréhension. Sauf qu'elle connaît la moitié des choses, et que j'en sais plus que ce que je veux bien dire. Logan et moi..notre relation. Parce que si Logan en est là aujourd'hui, c'est à cause de lui seul, pas à cause de ma mère. Et puis c'est à cause de moi. On a merdé ensemble et il fallait en assumer les conséquences. La main droite posée sur le volant, le regard vague, arrêtée à un feu rouge, ma tête était en ébullition. Trop de questions s'entremêlaient dans mon esprit. Ma mère avait eu un coup lui demandant de venir dès qu'elle pouvait, mais elle n'en avait pas la force. Quelle mère en aurait la force hein? Et puis, dès que Logan est dans l'histoire, c'est toujours moi qu'on envoie. Parce que c'est mon frère et que j'aime le voir en temps normal, et aussi parce que je suis la seule à pouvoir le raisonner. Sauf que pour la première fois de ma vie je n'avais ni envie de le voir, ni envie de lui parler, ni même rien du tout. J'étais dans une spirale infernale. Voiture garée, clefs en main, je poussai la porte lourde de l'hôpital qui me donnait déjà froid dans le dos. A l'accueil, on me pria gentiment de rester assise en attendant que les médecins viennent me donner leurs diagnostics. Je n'avais même pas envie de les entendre, parce que j'allais encore une fois devoir entendre que mon frère a des problèmes graves et qu'il va rester quelques temps. Mes yeux se baladaient dans toute la pièce, j'étais presque effrayée d'être ici. Quand le médecin arriva il me conduit à l'étage, m'invitant à entrer et à m'asseoir. J'entendais plusieurs cris, des voix au loin, c'était pire qu'un cauchemar tout ça, et on frère était là dedans. Comme prévu il me sortit toute sa science et m'expliqua clairement que Logan était ici pour une durée indéterminée. Je n'avais même pas répondu, trop abasourdie pas la nouvelle. Indéterminée.. Le médecin me tira de mes pensées en m'autorisant à lui rendre visite. Après une longue hésitation j'avais finalement accepté, bien que ma rancoeur était encore plus que présente. Ouais, j'en avais gros sur la patate. Il m'indiqua une chambre au fond, puis il repartit pour nous laisser notre «intimité». Je pris une grande inspiration, puis je poussai la porte pour en rester sur le seuil, adossée au cadre. « Je reste pas longtemps. » lâchai-je machinalement. Je voulais me protéger, parce que si je restais longtemps ici j'allais encore enchaîner les conneries.




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 13 Sep 2015 - 16:18

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Je m’ennuie mortellement. A vrai dire, je ne pouvais pas m’attendre à grand-chose en revenant ici. Surtout avec ce qu’il venait de se passer. Je suis considéré comme dangereux pour de nombreuses personnes. Enfin… les personnes qui sont dehors et me laisser en liberté, pour l’instant, serait me permettre de m’enfuir. Mes sorties sont limités à quelques temps de marche pour la forme, à mes visites régulières chez le psychiatre ou pour me doucher. Je ne fais rien de ma journée à part réfléchir à tout ce qui s’est passé avant de rentrer ici. Parfois je me demande pourquoi l’un crie, de quoi parle l’autre quand il passe devant ma « prison », je me pose des questions mais je suis toujours frustré de ne pas connaitre les réponses. Ça me fait réfléchir encore plus. Je pense encore plus… A tout et surtout, à Pyper. On s’est tellement détourné l’un de l’autre. Elle n’arrive plus à me comprendre, j’ai l’impression qu’elle ne contrôle plus la folie qui me prend. Je viens à me demander à quel point elle me déteste. A quel point elle doit espérer d’être sans frère jumeau, de ne pas m’avoir connu. Je me dis que je ne la reverrais jamais. Quand je pense à ça, je ne peux empêcher les larmes de couler. Plus jamais… Plus jamais je ne la reverrais. Je souffre tellement de son absence, de ses mots qui m’ont brisé encore plus. J’ai l’impression d’avoir perdu la seule raison de vivre. Elle. Je l’aime tant, je pourrais vivre seulement de sa présence. Ni l’eau et la nourriture ne sont les moteurs de mon être, c’est elle, sa présence, sa beauté, sa joie de vivre. Je ne suis maintenu en vie que parce qu’on m’y oblige. Au fond, je désire partir loin de tout ça, aussi loin que personne ne pourrait m’atteindre. Mourir, en d’autres termes.

Je n’ai même pas le moyen de m’accorder cela ici…

La porte s’ouvre, bizarrement, je suis étonné parce que je sais que ce n’est l’heure pour rien. Sauf que mon regard livide finit par rencontrer une silhouette. Pyper. Ses mots me parviennent et ne me surprennent pas. « Juste le temps de me torturer, c’est ça ? » dis-je d’un ton ironique. Le temps de me faire comprendre que je ne la reverrais plus jamais… Je n’hésite même pas à lui dire ouvertement ma surprise : « Tu m’as dit que tu ne voulais plus jamais me revoir. Tu n’es pas obligé de te forcer. » Qu’on m’achève, j’ai trop mal. Je ne peux soutenir sa vision et je ferme les yeux. Assis dans ce coin, contre ce mur, j’attends qu’elle s’en aille. Je ne lui manque sûrement pas. Elle doit être heureuse sans son frère incestueux, sans son frère le psychopathe. Elle a tout pour avoir une belle vie, elle en profite sûrement à présent que je n’existe plus. Je pourrais le faire d’ailleurs, ne plus exister… si seulement…





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Sam 19 Sep 2015 - 21:26

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


J'avais pris mon courage à deux mains, j'avais inspiré, et j'avais poussé la porte. J'avais une boule au ventre qui ne me quittait pas depuis que je lui avais crié dessus, que je lui avais parlé méchamment et sèchement.. Des adjectifs qui ne me correspondaient pas d'ordinaire quand j'étais avec lui. Mais ces derniers temps notre relation était un vrai yoyo, soit tout allait bien, soit tout allait mal. Entre frères et sœurs on a toujours des hauts et des bas, mais avec Logan on n'a quasiment jamais connu ça, parce que lui et moi on s'est toujours compris. Dans n'importes quelles situations. Ces deux derniers mois m'ont fait mal, j'ai souffert après avoir aimé, je l'ai blessé comme il l'a fait parce qu'on est juste clairement trop impulsif pour se poser et parler tranquillement. J'ai un caractère de merde, et je le sais pertinemment, je peux être égoïste, méchante, sèche et sarcastique, mais avec lui je ne suis jamais comme ça. Je suis la douceur, la gentillesse, la tendresse..l'amour. Et ça me déchirait le cœur de voir notre relation s'effondrer dans les conflits et les paroles dures qu'on pouvais parfois se balancer à la gueule. Je pris un coup moralement quand il insinua que je venais pour le torturer et lui faire du mal. J'étais un peu trop fière pour l'avouer, je détestais me sentir faible, mais alors avec lui c'était encore pire. C'est ça oui, avec lui j'étais vulnérable. Mon frère qui devait être ma force devenait ma faiblesse. « Je suis pas venue pour ça non.. » J'avais répondu d'une voix presque inaudible, trop blessée pour rétorquer. Je ne me forçais pas.. au fond de moi j'avais envie de venir, dès le premier jour, mais j'avais cette fierté mal placée qui parlait toujours et qui prenait le dessus. Bordel, qu'est-ce qui va pas avec moi hein, pourquoi je peux être si irréfléchie ? Je m'avançai alors de plusieurs pas pour me rapprocher de lui, à une distance convenable. Et chaque pas que je faisais étaient de moins en moins assurés, je croisai les bras pour ne pas qu'il puisse distinguer les tremblotements de mes mains. De toute façon il ne me regardait même pas, c'était à peine s'il m'écoutait.

Regarde moi putain, soutiens mon regard, perce-moi de tes yeux ténébreux, fais moi culpabiliser, crie, pleure, hurle, dis moi de dégager, dis moi que je ne suis plus ta sœur, que tu me détestes! Mais dis moi quelque chose..

Mes mots ne sortaient pas, je me forçais à paraître forte, à contenir mes larmes qui montaient dangereusement à mes yeux. « Dis moi si tu veux que je m'en aille, et si c'est ce que tu veux alors je m'en vais.. » Je lui avais dis la même phrase en juin, le jour ou on avait couché ensemble : "dis moi que t'as envie de moi, que tu me veux, et je suis tout à toi.." Comment en est-on arrivé là? Ke sais pas, j'en sais rien. Mais j'osai. J'osai m'asseoir timidement à l'autre bout du lit dans le coin. J'osais être de nouveau près de lui.




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 18 Oct 2015 - 19:18

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Je suis bien trop blessée par le passé pour croire à un changement de situation. Pour moi, elle vient me blesser davantage. Agrandir la plaie hémorragique que j’ai au cœur. Je souffre continuellement de son absence, de sa haine. Je ne tiens plus à la vie, je ne souhaite que la mort se dépêche de venir me chercher pour passer à des souffrances qui seront certainement moins violentes que ce que je vis sur cette Terre. Dans cette chambre qui me semble trop petite pour contenir ma folie. Je n’arrive pas à regarder Pyper dans les yeux, je ne veux pas qu’elle s’approche de moi, qu’elle continue à torturer mon âme.

Ses mots sont comme une lame d’un sabre affuté. Les plaies s’ouvrent encore plus, s’agrandissent et me font mal. Si je veux qu’elle s’en aille ? J’ai l’impression que mes sentiments pour elle ont changés notre relation, notre entente, celle d’antan. Comme si la fraternité avait été supprimée par un sentiment plus fort, plus dangereux encore : l’amour. Sentiment interdit. Je n’affronte pas ma sœur du regard, je reste les yeux fermés recroquevillé dans mon coin. C’est ainsi que j’essaie de ne pas me relâcher, de ne pas être une loque face à ma plus grande faiblesse. « Ce que je veux ? » dis-je d’une voix faible.

« Tu sais bien que je n’ai pas envie que tu partes. Que je n’ai plus envie que tu sois ma sœur… » Parce que ce n’est pas forcément le fait qu’elle soit ma sœur qui me plait chez elle. C’est elle, sa personnalité, ce qu’elle est que j’aime. Même si elle a un caractère de merde, c’est comme ça qu’elle me plait. Seulement… « Je voulais juste avoir une relation… presque normale en nous cachant un peu pour ne pas être embêter. Je te jure que je sais que ce n’est pas bien de t’aimer mais j’ai des sentiments pour toi et tu as beau me repousser, me blesser en me disant des merdes, me rendre fou à en faire mal le monde entier, tout ça ne changera pas. Ce n’est pas un délire de passage, c’est la réalité… J’ai des sentiments pour toi et je préfère les assumer que de voir quelqu’un d’autre à cette place. Quelqu’un qui pourrait te blesser, te tromper… »

C’est malheureux d’entendre ça de ma part, je le sais. Mais je n’arrive pas à me détacher de mes sentiments. Je suis tellement à bout que je dis ouvertement à Pyper ce que je ressens. Je sais que personne ne nous écoute, je ne suis pas le seul patient dans cet hôpital. C’est alors que je remarque les larmes qui ont coulés sur mon visage. Je ne me souviens pas d’avoir pleuré par le passé pour une autre personne qu’elle. « Tu devrais partir, je suis un homme dangereux… T’as pas vu l’état du mec ? »

Je relève mon regard sur Pyper. Mon regard se plante dans le sien, lui démontre ce qui anime mon âme quand je la vois. Ça n’a rien de foncièrement dangereux. Pas le même danger que pour ce mec que j’ai « défoncé ». Non, c’est plus… tendu, plus … sexuel… Parce que l’amour ne signifie pas que des sentiments. Une attirance est possible. Elle m’attire, je la veux mais je me sens comme enchainé par ses murs. Mes chaines sont les mots de Pyper… Et la seule possibilité de m’en défaire, c’est de vaincre ce mal par le même mal.

Les mots…






smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 25 Oct 2015 - 17:27

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Pour la première fois depuis ces deux derniers mois, on arrivait enfin à avoir une discussion saine, sans cris et sans violence. Parler. Parler comme avant, parler sérieusement, parler pour s'expliquer.. parler pour se rapprocher. Encore un peu plus qu'avant, essayer de sentir à nouveau cette proximité. J'étais pendue à ses lèvres, mais surtout à sa réponse. S'il avait voulu que je parte, je l'aurais fait. Cependant j'avais ce sentiment de soulagement qui m'entourait quand il me dit de rester. Il s'ouvrait à moi une fois de plus, dans le plus grand des calmes. « Presque normale » oui.. Parce qu'entretenir une relation avec lui ne sera forcément jamais normale, ce ne sera jamais toléré, et la seule chose qu'on arrivera à faire, c'est se faire du mal. Le problème avec lui, mais surtout avec moi, c'est que je connaissais les conséquences et tous les problèmes qui pourraient être engendrés. Résister. Un mot dont j'avais oublié toute signification avec Logan. C'est comme le mauvais mec au lycée qu'on ne doit pas fréquenter, c'est peut-être un connard, mais il est attirant et il représente l'interdit. Et l'interdit, ça attire n'importe quelles filles. Alors comment résister ne serait-ce qu'une seule seconde à mon propre frère ? Celui qui n'est que tendresse et amour avec moi, celui qui me dit tout ce que j'aimerais entendre de la part d'un homme, celui qui me fait sentir importante, qui me fait sentir comme aimée, adorée, sexy, attirante, belle..

J'écoutais sa déclaration et tout ce qu'il avait sur le cœur sans rien dire, assise à ses côtés. Quand je vis des larmes couler j'eus un pincement au cœur en pensant que c'était de ma faute. De toute façon, à chaque fois c'était de ma faute, j'étais celle qui pouvait lui faire perdre la tête, le rendre heureux ou malheureux, et j'avais le don de lui faire du mal. « Je veux pas voir ça. » J'essuyais doucement ses larmes avec mes deux pouces en ne lâchant pas son regard. J'étais nerveuse, tendue. Je ne pouvais rester longtemps sans le toucher, sans me sentir près de lui. Je pouvais carburer à ça, à sa tendresse et à son amour. Je m'avançai alors vers lui pour l'enlacer en faisant passer mes bras sous les siens, posant ma tête dans le creux de son cou, là ou je me sentais en sécurité. « J'ai pas peur de toi Logan, au pire tu me frapperas » Je souris légèrement pour détendre l'atmosphère. « Faut que tu sortes de là. » Pour lui, pour moi.. pour nous ? « Je veux plus qu'on se dispute, qu'on se crie dessus, qu'on se fasse du mal.. Je peux pas te promettre d'être celle qui te rendra toujours heureux parce que c'est pas le cas, un jour ce sera une autre fille, et je veux vraiment que tu rencontres la bonne, parce que moi je le suis pas, je suis juste ta sœur qui sera toujours, toujours, toujours, toujours à tes côtés quoi qu'il arrive. » C'était dur de continuer.. « Et même si je suis vraiment attirée par toi, il faut qu'on arrive à un peu se détacher, on peut pas continuer à jouer ce jeu, à s'embrasser.. Je sais pas si je vais réussir mais on peut toujours.. essayer ? » Je le serrais un peu plus, comme pour ne plus le lâcher, mais je savais pertinemment que quoi que je fasse, on n'y arriverait pas. Je l'aimais trop pour ça..




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 25 Oct 2015 - 18:31

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Elles coulent… Je suis incapable de les retenir. Les larmes. Jamais je n’avais pleuré, du moins, je ne m’en souviens pas. Mais Pyper a su me les arracher malgré elle. Je sais que ce n’est pas ce qu’elle désire et elle me le dit. Elle s’approche de moi et mon cœur bats encore plus rapidement. Et saigne encore plus rapidement. Ses mains sont si douces, elles me touchent et caressent mes joues. Mon dieu, ça m’a tellement manqué. Cette tendresse, cette … intensité immense qui me parcourent quand elle est à mes côtés. Ce qui me tue encore plus quand elle vient se blottir dans mes bras. C’est encore plus… Mon dieu, j’ai envie de l’embrasser… sur sa peau, sur ses lèvres… Chaque centimètre de sa peau hante mon esprit de désirs incandescents. Je la serre encore plus contre moi, ça me fait autant de bien que de mal de l’avoir contre moi. « Jamais je ne te frapperais… » Mes lèvres se posent doucement sur le sommet de son crâne.

Pyper finit par me demande de sortir de là. Elle ne supporte plus nos disputes, nos conflits qui détruisent nos âmes. Ma main serre un peu son bras quand elle me parle, parce que ça me fait du mal qu’elle m’envoie cette réalité. Ma sœur… Je le sais parfaitement qu’elle est ma sœur, que mes sentiments, pour elle, ne sont pas naturels aux yeux du monde. Mais ils sont sincères, véritables. Je me sens incapable de détourner mon cœur de ce que je ressens pour elle. Ce ne sont pas des sentiments capricieux, ni des sentiments qui s’apaiseront avec le temps. Alors je ne peux m’empêcher de laisser un long soupir s’échapper de mes lèvres. J’essaie de prendre sur moi pour ne pas m’énerver, péter un câble ou même provoquer une engueulade entre nous. S’ils nous entendent, elle partira… Et je ne sais pas si je la reverrais.

« Je sais… que ce n’est pas bien, Pyper. Parce qu’on est liés… par des liens familiaux. Je le sais mais je suis incapable de ressentir autrement. Je t’aime sincèrement, je donnerais ma vie pour toi, je vis grâce à toi. » Je pose ma main sur sa mâchoire pour relever son regard et y plonger le mien : « Je ne te demande pas de me promettre quoi que ce soit, mais je suis certain que c’est toi… qui me rend heureux. Depuis que je suis revenu, tu es celle qui m’a fait tenir le coup… Sans toi, je me serais foutu en l’air à peine sorti de l’hôpital. » Puis mon pouce glisse avec douceur sur sa lèvre inférieure. Signe de mon désir mais aussi de ma retenue. Je ne peux pas ici… Et pourtant, elle vient de m’avouer clairement qu’elle est attirée par moi. Notre lien de fraternité la retient.

« Pyper… Je ne peux pas me détacher de toi. Si tu veux que ça se fasse, tu le fais mais j’en suis incapable pour ma part. Je veux être avec toi mais je serais incapable de ne pas montrer que je t’aime. Encore moins laisser un autre homme te toucher… » j’imagine l’idée qu’un autre la touche et j’ai une envie de meurtre… Une putain d’envie de meurtre. « Tu me laisses profiter un peu ? On est… bien… là… » dis-je avec lenteur, douceur, alors que mes lèvres se rapprochent dangereusement des siennes. J’attends de voir si elle se laisse faire. J’ai envie de la retrouver et de capturer son cœur. Je n’en ai rien à faire que ce soit mal. Mes sentiments sont purs et sincères même s’ils sont interdits.




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 25 Oct 2015 - 20:46

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Un simple moment de tendresse à en faire pâlir n'importe qui. C'était la seule chose que j'aimais et que je voulais avec lui. Je voulais retrouver ce lien indestructible, inébranlable et éternel qu'on pouvait avoir. Ce lien qui n'existe qu'entre certaines personnes privilégiées comme on l'était. J'avais ressenti un manque pendant l'été, un vide qui ne demandait qu'à être comblé. Un camé voudrait sa putain de seringue pour se défoncer, et moi je voulais mon putain de frère enfermé. Mais est-ce que c'était de l'amour, est-ce que je ressentais des sentiments à son égard comme lui pouvait en ressentir ? Est-ce que je n'étais pas aveuglée par l'amour fraternel que j'avais pour lui ? J'avais ce sentiment d'indécision qui m'emmenait toujours sur cette pente glissante et à ce jeu dangereux qui finirait bien un jour ou l'autre par me brûler les ailes. Si ce n'était déjà fait. Et j'avais en face de moi mon frère qui ne faisait qu'encore un peu plus balancer mon cœur d'un côté ou d'un autre. Il m'aimait et il me le disait, il me le faisait comprendre par tous les moyens depuis qu'il m'avait avoué ses sentiments. Et je l'avais rejeté, puis j'avais succombé, pour le rejeter ensuite..et maintenant ? Et maintenant que fallait-il faire ? Personne pour m'aider, personne pour me conseiller, seulement moi. Et moi-même, tiraillée entre le cœur et la raison. Je l'écoutais parler, me disant de façon subtile que j'étais sa raison de vivre.. Sa raison de vivre, est-ce que j'avais d'assez grandes épaules pour tenir ce rôle, et surtout pour l'assumer ?

Je frémis au contact de ses doigts, je fondais, je me perdais dans son regard et dans ses mots, le trouvant encore un peu plus attrayant, encore un peu plus attirant, plus séduisant. Je jouais avec ses ses doigts, finissant par glisser délicatement mes doigts dans les siens. « Je ne peux pas me détacher de toi non plus.. » Je ne pouvais continuer de lui mentir et de me mentir à moi-même par la même occasion. C'est comme si on devait me séparer de ma moitié et c'était une perspective inconcevable, encore moins possible et imaginable. Ma moitié c'était ma moitié et personne ne pouvait y toucher, encore moins une autre fille que moi. Il était à moi, il m'appartenait, c'était mon frère, mon pilier et celui de personne d'autre. Au fond, j'étais jalouse et même possessive au point de ne pas vouloir le partager rien qu'en pensant à la possible idylle qui pouvait avoir avec une autre. Cette fille qu'il aimerait plus tard, j'aimerais que ce soit moi pour toute la vie, même si c'était quasiment impossible. Je ne me reculais pas quand il approchait ses lèvres des miennes. Mais plus il s'approchait plus je ne savais plus quoi faire, comment réagir ? « Arrête.. » Mais.. Je posai mes lèvres sur les siennes, retrouvant ce goût fruité que j'adorais et qui me faisait tourner la tête à chaque fois. Je me mis à genoux sur le lit et entourai son cou de mes bras en continuant de l'embrasser. Plus de résistance, juste un tendre moment entre nous deux qui nous manquait, une pause dans une discussion, une situation, une vie. Même si tout ça n'était qu'un passage éphémère..




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 25 Oct 2015 - 21:58

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Tous les mots que j’ai pu dire présentement sont vrais. Ce n’est pas pour me vendre, pour surenchérir afin de combler des désirs sauvages. Non, je l’aime vraiment et j’espère qu’elle ressent toutes les émotions que je transmets dans mes mots. Quand j’observe son regard, j’ai l’impression que c’est le cas. Qu’elle se noie à mes côtés dans une folie dont j’avais pleinement conscience. Car je ne suis pas un homme idiot, ma maladie ne m’empêche pas de savoir ce qui est bien ou mal, de comprendre les choses. Surtout qu’on parle de la fille qui a partagé ma vie de A à jusqu’à Z. Je l’ai vu grandir, changer, aimer, détester… Je l’ai vu sous toutes ses formes. Et chacune d’elles, je les ai aimés sans le savoir. Sans me rendre compte que c’était elle que je trouvais parfaite. Chacun de mes mots ont expliqués ça : sa place unique à mon cœur. Je pense l’avoir toucher…

Elle a compris, elle a cessé de se retenir. J’ai l’impression de lire comme un abandon de Pyper, l’abandon pour pouvoir profiter de ce qu’on ressent. Car elle me l’a dit et je reprends espoir, qu’il y a un peu de réciprocité dans cette histoire. Une réciprocité qui lui fait mal pour l’absence de bonne morale à cause de notre lien de parenté. Je l’ai toujours compris mais j’ai refusé de me prendre la tête pour ne pas en souffrir. Le rejet de Pyper pour cette raison m’a bien assez fait de mal comme cela. Maintenant, je décide de l’emprisonner dans nos sentiments respectifs, de lui montrer qu’on peut être bien malgré l’absence de raison dans nos actes. Je me sens sourire de l’intérieur quand sa main m’a touché, m’a possédé comme on possède quelqu’un que l’on aime ardemment.

Alors agir est ma seule envie. Je sais qu’on sera tranquille pour quelques temps. Ça fait seulement cinq minutes qu’elle est là. Tant qu’on est à la fois pas trop silencieux, ni trop bruyant, personne ne va finir par s’inquiéter de la présence de Pyper. Surtout qu’elle est ma sœur et la seule personne à qui je ne ferais jamais le moindre mal physique en dehors de ce que j’ai projeté dans mon esprit de lui faire. Depuis que ses lèvres se sont posées sur les miennes, ma folie n’a d’égale que mes envies, mes désirs. Et surtout mon manque. Pas un manque sexuel, mais le manque de sa présence à mes côtés. Tous les jours, je n’ai jamais cessé de penser à elle. Tous les jours, j’ai imaginé la façon de la retrouver. Cette situation en est différente et encore plus agréable que dans mes rêves.

Je pose ma main sur sa joue, profite de cet échange doux… Rien à voir avec les mois durant lesquels nous nous sommes déchirés. Bien que j’appréhende la suite de ce moment, j’ai en tête la suite de ce baiser. On a beau faire attention à la sécurité, ici, je ne reste pas le seul patient à surveiller. Il y a peut-être pire que moi. Je peux… Je peux et je compte le faire. Je quitte sa joue pour descendre ma main au niveau de son short pour l’attirer contre moi. Torse contre torse, assise sur mes cuisses, une jambe de chaque côté de mes hanches, je prolonge ce baiser qui devient de plus en plus langoureux. Dans la même montée en crescendo que mon cœur, je la fais s’allonger sur le lit. Bien que la sensation de mes hanches écrasant sensuellement les siennes me rende fous, j’avais dans l’idée de la rendre folle elle aussi.

« Surtout… ne fais pas trop de bruits… » dis-je d’un voix monotone brisée par la sensualité …

( … )

Mon torse est collé au sien, tous les deux en position de la petite cuillère. L’amour physique, c’est terminé, simplement… J’ai envie de profiter encore de la présence de Pyper. J’ai eu peur à chaque seconde, à chaque bruit sorti de nos bouches, que la porte s’ouvre, que l’on nous voit. Pour l’instant, nous n’avons pas eu à subir un tel incident. Et plus le temps passe, plus je me sens serein bien que sur mes gardes. Mon bras autour de son ventre, mon visage blottis dans son cou, je profite de son odeur. Je l’avais presque oublié. « J’aimerais tant que tu restes à mes côtés … Ou plutôt que je sorte d’ici... » La seconde solution serait la meilleure.

Il faut pour cela que je fasse des efforts… Mais va-t-elle me donner la force de me battre ? Va-t-elle rester la même personne avant et pendant ce moment ou… me repousser à nouveau comme la dernière fois ? Je ne sais pas si j’arriverais à me contenir pour ne pas me prendre une bonne dose de médicaments par un coup de seringue aux fesses…





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 25 Oct 2015 - 23:09

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


J'étais emportée dans mes désirs, j'avais effacé cette barrière qui m'empêchait de me donner une nouvelle fois à lui. Cette immense barrière morale, qui une fois franchie donnait lieu au vaste domaine de l'interdit. La retenue avait fait place au laisser-aller et le laisser-aller avait fait place au désir. La réticence et la résistance n'existaient plus, je n'étais plus autant bloquée qu'il y a quelques minutes et je chavirais joyeusement dans ses yeux, dans ses mots, dans ce qu'il pouvait représenter. Attendre qu'il soit dans un hôpital psychiatrique pour enfin avoir une conversation calme et plus  productive que jamais.. quelle connerie. J'avais réussi à envoyer mon frère chez les fous tout ça pour au final refaire le même tour de manège. Une nouvelle fois nos lèvres ne se quittaient pas, et notre étreinte sensuelle dérapait très rapidement en une étreinte bien  plus sexuelle. J'étais joueuse, parfois provocatrice et le défi de le faire ici, dans un endroit surveillé, m'excitait encore un peu plus.  Je me laissais faire quand Logan m'allongea sur le lit, toujours collé à mon corps. Il avait cette appréhension de se faire surprendre, parce que si c'était le cas.. Je pris sa tête entre mes deux mains, pour poser encore un baiser sur ses lèvres, puis deux, puis trois. « Arrête de flipper, personne va venir. » Du moins je l'espérais, c'était juste histoire de le rassurer parce que j'avais la même crainte que lui, la crainte qu'on puisse nous voir là, nous embrasser..ou plus. Pas faire de bruits.. Je faisais tout le temps trop de bruits pendant l'acte, surtout avec lui, un défi de plus à relever en cette journée. « D'accord je dirai rien.. » dis-je malicieusement en posant l'une de ses mains sur ma bouche en la mordillant légèrement en signe de silence. Et d'envie. J'étais ailleurs, j'étais loin dans ma bulle avec lui, loin des cris et des disputes précédentes, parfois même violentes qu'on a pu avoir. Deux opinions différents, deux caractères qui s'opposent, deux personnes qui se font du mal mais sont toujours attirées l'une par l'autre. Je n'étais pas de celles pouvaient vivre sans rien contrôler, j'étais une maniaque du contrôle et pas du laisser-aller, du feeling. Avec lui, tout était différent, il était mon talon d'Achille à moi, rien qu'à moi, ma seule réelle faiblesse dont j'avais en ce moment conscience. J'enlevai mon haut, mon soutien-gorges pour m'évader dans cette course folle..

[...]

Contente, presque heureuse, malicieuse et soulagée de ne pas nous être fait démasquer. Mais ce n'était pas encore terminé et je commençais à prendre sérieusement goût à cette enjeux interdit, comme si on était des gosses qui couchaient sans réveiller les parents. Je sentais son souffle cogner dans mon cou à chaque expiration qu'il faisait, et à chacune d'elle je frissonnais de plaisir. Je me levai non pas pour partir mais pour me rhabiller, au cas ou.. Je ramassais mes vêtements pour les enfiler au fur et à mesure et je balançais ceux de Logan que je croisais sur mon chemin. Je me rassis sur lui en lui faisant des bisous dans le cou. « Faut réellement que tu te casses d'ici et vite, je vais pas supporter encore longtemps qu'on te traite de malade mental tous les jours. » Je passais mes mains sur son torse dans de légères caresses attentionnées. « En plus j'ai pris un appartement, tu pourras venir squatter de temps à autres quand tu voudras.. passer. » lui affirmant subtilement tous les sous-entendus possibles. Je pouvais le motiver un petit peu pour qu'il s'y mette après tout. « Mais pour ça, faut que tu sortes.. » susurrai-je dans le creux de son oreille.





I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Lun 26 Oct 2015 - 22:22

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Personne ne va nous voir ? Je n’en suis pas certain. Je sais qu’ils peuvent nous oublier, longtemps je suis resté dans ma chambre sans qu’on y regarde. Mais là, je suis avec elle. Peut-être qu’ils y penseront. Peut-être qu’ils oublieront… Je prie le ciel pour qu’ils ne viennent pas, je désire cette femme, je l’aime et j’ai envie de lui montrer. Trop de disputes, trop de semaines d’absences nous ont séparés. Je veux la posséder, la toucher, l’embrasser, lui faire l’amour… Je lui lance un regard plein de complicité quand elle mîme un air faussement innocent quand elle dit qu’elle va être silencieuse… Mon dieu, pas ça… j’ai encore plus envie d’elle, son attitude me fait fondre, me plait encore plus. Je l’aime…

Je suis bien avec elle. A mes côtés, peau contre peau, je savoure ce plaisir. Mais j’ai peur… peur qu’elle retombe dans cet esprit contradictoire. Je sens mon cœur se serrer dans ma poitrine quand elle se lève et cache son corps que je trouve magnifique. J’aurais aimé faire durer le plaisir mais on est sur la sellette ! Quelqu’un peut nous surprendre et vu nos statuts, ce serait un scandale. Enfin… Pyper risquerait de rejoindre les murs d’un hôpital par ma faute, et à cause de ça. Sans un mot, je récupère mes vêtements fins et sans couleurs.

Mes bras l’enlacent de nouveau et savoure les baisers qu’elle me donne. J’aimerais tellement pouvoir rester des heures ainsi. Elle dans mes bras, pouvoir profiter sereinement d’une bonne ambiance. Pour une fois que l’on n’est pas en conflit… Elle a raison, je dois sortir, fournir les efforts pour guérir ou du moins, en donner l’apparence. Mais je devais lui ouvrir les yeux : « Je suis malade, Pyper… Ce que j’ai vu là-bas, ça m’a détruit. Et … récemment, il m’est arrivé un truc, je… » Le visage ensanglanté de cet homme frappe mon esprit. Je me sens nauséeux.

Je me mordille la lèvre : « Il va falloir que je trouve un travail… Un logement, peut-être un foyer… Tu accepterais de me revoir ? Si je sortais, tu accepterais … ce qu’on est ? » Des amants. Des personnes ressentant des sentiments l’un pour l’autre. Je ne lui demande pas d’être la femme de ma vie même si je suis convaincu qu’elle est la personne qui me rendra heureux. Au moins, profiter du moment : « Je ne veux plus qu’on se prenne la tête. Je veux… être avec toi… » Doucement, je passe ma main sur sa cuisse, j’expire pour laisser échapper ma frustration. « Je ferais des efforts pour sortir mais ça ne sera pas facile… Le mec est dans un sale état… Je ne voudrais pas que tu sois déçue… »





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Mar 27 Oct 2015 - 14:07

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


« T'es pas malade, t'es juste un peu con quand tu t'y mets. » Merde. Il n'était pas malade, il n'était rien de tout ça, c'était juste de la connerie, de la connerie humaine dont chacun était capable. Peut-être que ses actes lui avaient porté préjudice, mais tout ça aurait pu arriver à quelqu'un d'autres. A moi, à ma sœur, à l'un de mes amis, à n'importe qui sur cette planète. Mais cette violence dont il avait fait preuve, j'en étais intriguée, pas surprise, juste intriguée. « Pourquoi t'as frappé ce gars ? Il t'avait cherché ? » Ceci pourrait expliquer, même pardonner le fait que mon frère en soit arrivé aux mains. Mais si ce n'était pas le cas ? « J'aime pas quand tu te bats, tu vaux mieux que ça.. » Je mordis mes lèvres pensive, parce qu'au delà de sa violence, il y avait encore la question du « nous », du plus tard, du si c'était possible de continuer cette idylle. Est-ce que tout ça pouvait encore être possible? Tout reposait sur moi et ce que je voulais. Mais putain, je sais pas ce que je veux, et j'ai jamais su ce que je voulais avec lui.. Le revoir, oui. Continuer à entretenir une relation sérieuse...

Dans le doute encore et encore, le cœur battant, effrayée par ce que pouvais dire une nouvelle fois son frère.

« Je sais pas. » La seule chose que je pouvais répondre. « Ce n'est ni un oui, ni un non, c'est juste un je sais pas. Te revoir, évidemment sans hésiter, mais faire comme si on était ensemble, je sais pas si j'ai les épaules assez larges pour assumer. Je veux pas te blesser Logan en te disant ça, mais je veux pas te mentir non plus, et c'est pas te rejeter en te disant ça, parce qu'encore une fois c'est pas un non. » Privilégier la vérité au mensonge avait toujours été mon mode de fonctionnement, la franchise avant tout, qu'elle blesse ou non. Et en l'occurrence ici, elle pouvait faire mal. Je ne fermais pas la porte à cette relation contrairement à la dernière où j'avais été.. brutale. « J'ai besoin de savoir si ça peut fonctionner à l'extérieur et pour ça il faut que tu arrives à sortir, que tu reprennes une vie normale et stab.. » Un bruit sourd résonna dans la pièce et je me levai en vitesse au cas où quelqu'un entre dans la pièce. Cela faisait tout de même  plus de quarante minutes que j'étais ici. Je fis quelques pas à travers la pièce avant de m'arrêter. « Tu comprends ? » Je l'espérais de tout cœur.





I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Dim 8 Nov 2015 - 21:48

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Il n’y a aucun raison à ce que j’ai pu faire. Je l’ai fait et de toute manière, à quoi bon le ressasser, je l’ai fait et il a pris cher. Je n’ose pas dire le fond de ma pensée à Pyper, je n’ai pas envie qu’on s’embrouille à nouveau. Je suis tellement heureux de la retrouver. Rien que de lui avoir fait l’amour, ça m’a fait du bien. « Il n’y a plus rien à dire ce sujet. Pas de raisons, je l’ai juste fait. On ne peut pas revenir en arrière de toute façon. » Sinon crois-moi que j’aurais fait d’autres choix.

Mon seul souhait à l’heure actuel, c’est de pouvoir retrouver le courage de m’en sortir en sachant qu’en finalité, je retrouve celle qui occupe continuellement mon esprit : Pyper. Seulement elle est ma raison de vivre, sans elle et son amour, je ne suis pas sûr d’être capable de tenir bon. Si elle est à mes côtés, je pense trouver la force.

Mais la réponse de Pyper reste incomplète à mon désir. La jeune femme ne trouve pas de réponses à ce qu’on peut lui apporter. Si elle peut être heureuse en sachant que notre relation est malsaine. Elle finit par conclure qu’elle ne peut dire si c’est possible tant que je ne sors pas d’ici, qu’on ne se donne pas une chance d’essayer, c’est ça ?

Pyper est nerveuse. Je lâche un soupir puis me rapproche d’elle, mes mains se posent sur ses épaules : « Je vais faire de mon mieux, Pyper… mais… ce ne sera pas aussi simple qu’avant… un homme est à l’hôpital par ma faute. Ils ne vont pas me laisser sortir avant très longtemps… enfin, ça devrait se compter en mois… Sauf si le psychiatre accepte qu’une tierce personne se porte caution pour moi une fois qu’il voit que j’ai fait des efforts… »

Ce ne sera pas facile de se montrer coopératif. Parce qu’il faut parler et je ne veux absolument pas dire mes véritables tourments. Je vais devoir réfléchir longuement aux mensonges que je vais pouvoir lui fournir, manipuler la réalité sans me mélanger. C’est une chose à laquelle je n’ai pas encore l’habitude. Ça fait tellement longtemps la dernière fois que j’ai quitté l’hopital psychiatrique. Ils avaient cru qu’il fallait que je m’adapte à la vie normale.

J’ai échoué après trois ans.
Rechuter.

« Tu reviendras me voir ? C’est toujours mieux que la prison… » J’aurais pu y être. Si je n’étais pas si fou que ça…






smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   Mer 11 Nov 2015 - 15:19

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Between you and me
LOGAN & PYPER  


Je ne savais pas si j'avais réellement envie de savoir la vérité à propos de ce qui s'était passé entre cet homme et mon frère, la peur d'être déçue ne me quittait pas et le fait qu'il ne m'en parle pas me donnait comme un sentiment de soulagement. Que chacun garde ses secrets, c'était bien mieux comme ça, que ce soit pour lui ou pour moi. A cette instant là, je souhaitais juste garder le moment intact sans bavure, disputes ou cris qui pouvaient se déclencher n'importe quand. Ces derniers temps, tout était sujet à dispute entre lui et moi et notre relation était devenue aussi volcanique que fragile, prête à exploser à tout moment. Je frémis en sentant ses mains sur mes épaules, avant de déchanter en me souvenant qu'il était enfermé ici comme un animal, à devoir subir les médicaments, la venue des médecins et..la solitude. Je me sentais impuissante face à tout ce qu'il se passait, pour une fois la situation m'échappait et je n'avais le contrôle sur absolument rien, j'étais juste un vulgaire témoin dans l'affaire. Cependant ma venue pouvait l'aider, allait l'aider! Du moins, je l'espérais du plus profond de mon être. Je me languissais de le voir sortir d'ici pour le retrouver une nouvelle fois, pour tenter. « Je sais que tu es capable de faire des efforts Logan, j'ai pas de doutes là-dessus. » Il était fort pour ne faire aucun effort mais encore plus pour fournir plus que ce qu'il devrait, j'étais confiance, j'avais confiance. « Bien sûr que je viendrais te voir, toutes les semaines s'il le faut. » Je boutonnais correctement les boutons de mon chemisiers, prenant dans ma main mon sac qui traînait par terre. Je jetai un rapide coup d'oeil à ma montre, m rendant compte de l'heure qui s'affichait sur le petit objet rond. « Il faut que j'y aille.. Je reviendrai la semaine prochaine, promis. » Je m'approchai de lui pour lui donner un rapide baiser, finissant par l'enlacer chaleureusement. Il fallait juste qu'il fasse quelques efforts, seulement quelques efforts et il pourrait sortir. Pourvu qu'il le fasse. Je m'écartai de lui, ouvrant discrètement la porte. Mon regard croisait une dernière fois le sien, puis je refermai la porte qui n'était que la représentation du mur qui nous séparait..





I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Between you and me {Pygan}   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Between you and me {Pygan}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: L.A Hospital-
Sauter vers: