Partagez | 
 

 five centimeters per second

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: five centimeters per second    Sam 24 Oct 2015 - 22:57

avatar
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur


Five Centimeters Per Second
The feeling that doesn't reach
La rockstar ✧ La tête de con
Silencieux. C'est ce qu'indiquait mon téléphone. « Silencieux ». Si quelqu'un me contactait maintenant, je ne l'entendrait pas. Je ne savais pas à quel point c'était égoïste de ma part comme comportement, mais sachant qu'il y avait tout une troupe pour s'occuper de Leo, en cas de soucis, je pouvais bien me permettre d'être ici. Petit Leo... il était tellement... tellement beau. Bientôt deux semaines dans ce monde et je crois que j'avais déjà revu toute ma vie pour m'adapter à ses besoins. C'était plus compliqué avec sa mère, certes... mais lui, là, ce petit ourson tellement adorable et encore fragile, je le ferais passer avant n'importe quoi (Raison pour laquelle j'avais quand même gardé une ligne d'urgence active sur mon portable, forcément. Ah... je ne pensais pas changer en si peu de temps. ). Y'avait donc ça, puis, il y avait Josh. Si j'avais le front posé contre la porte du studio où il résidait en ce moment près de la maison de son père, c'était pour plusieurs raisons, mais toutes rejoignaient les mêmes intentions : le soulager, voir s'il se portait « bien », ne pas le laisser seul. Je me sentais vraiment mal depuis qu'on avait appris l'incendie, encore plus que depuis l'accident. Northeast, ce n'était pas là où je devais me trouver, ce n'étais pas là où mon coeur me disait que je devais trainer, parce qu'en ce moment-même, on avait besoin de moi ailleurs. C'était insupportable de me forcer à rester avec les autres quand je savais pertinemment à quel point il était sans doute en train de souffrir. C'était dur pour un musicien... je crois que peu de gens pouvaient comprendre à quel point c'était dur et peut-être que ça paraîtra présomptueux de ma part, mais j'arrivais parfaitement à m'imaginer l'état dans lequel Josh devait se trouver en ce moment. Ou non... je ne saurais même pas l'expliquer, mais c'était plus que ça. Croyez moi ou pas, mais j'avais vraiment la poitrine compressée depuis plusieurs jours, j'étais étourdi, plein de choses ne tournaient pas rond ni dans mon corps, ni dans mes émotions et pourtant dans ma vie à MOI, les choses se passaient relativement bien. C'était bizarre, non ? Bref.

Après avoir sonné à la porte, j'attendis un instant, puis redressais légèrement le visage lorsqu'on vint m'ouvrir. À partir de là, ça ne dura qu'une seconde. Juste le temps de croiser ses yeux, juste le temps d'avoir un petit tremblement des pieds aux oreilles, puis je m'approchais pour lui attraper la tête et venir coller mon front au sien, sourcils froncés sous une étrange douleur nuancée par le besoin de montrer que ça irait mieux à partir de maintenant.
© Starseed


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: five centimeters per second    Sam 24 Oct 2015 - 23:29

Invité
Invité


Five Centimeters Per Second
The feeling that doesn't reach
La rockstar ✧ La tête de con
Je sèche mes yeux et repose le telephone. Je sais. Je n'aurai jamais dû envoyer ce sms. Jamais. Par respect pour Helo, leur couple et surtout Leo. Pour tout ça, je n'aurai jamais, jamais dû. Mais comprenez-moi, juste cinq minutes... Je n'en peux plus. Le temps est trop  lourd, la vie est trop douloureuse. Plus j'avance en essayant de rester droit et plus je me rends compte qu'il hante mes pensées et qu'il me manque. Il me manque sincèrement. Je sais qu'il est un homme. Je sais que je n'ai jamais eu d'attirance comme ça pour un mec mais avec lui tout est différent. On se comprend, on se complété sur tellement de plans que c'est juste... c'est juste lui. C'est juste fou. Je ne saurai jamais l'expliquer mais je sais que la seule personne qui pourrait me guérir un peu maintenant, est celle qui me fait souffrir en même temps. Je mords ma lèvre faiblement et pars prendre une douche pour effacer les traces de larmes sur ma face de souris. Après tout ça, j'attrape le pot de glace au chocolat pour me vautrer dans le canapé en baillant comme un lion. Et puis plus tard, Rusty se réveille et grogne. Je tourne la tête vers la porte avant d'entendre frapper et d'avoir le coeur qui loupe un battement. Je lâche le pot, essuie ma bouche rapidement avant d'aller lui ouvrir et d'avoir un énorme frisson qui me déchire l'échine. Mon front contre le sien, nos souffles qui se mélangent... Je deglutis lourdement et lui tiens sa veste pour le traîner avec moi dans le studio tout en fermant la porte avant de le plaquer contre la porte pour l'embrasser. Et ce n'est pas un pieu baiser. C'est un baiser passionné. Un baiser d'amoureux qui suffoquait et qui retrouve enfin de l'oxygène pour vivre. Je caresse son nez du mien, attrape sa main pour entrelacent nos doigts avant de reprendre ses lèvres des miennes pour recommencer. Il est là. Il est là pour moi et ce soir, je ne veux plus mentir...
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: five centimeters per second    Lun 26 Oct 2015 - 21:48

avatar
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur


Five Centimeters Per Second
The feeling that doesn't reach
La rockstar ✧ La tête de con
J'aurais pu me demander ce que je fichais ici, c'est vrai et pourtant, la question ne me frôla même pas l'esprit, tout simplement parce que j'étais parfaitement conscient des raisons qui m'avaient amenées dans cet appartement aujourd'hui... et que cette fois-ci, je les assumais. On pourra dire que j'avais suffisamment fichu la merde dans la vie de Josh et c'était vrai, on en était même arrivés à un accident de voiture finalement, mais y'avait pas que ça... y'avait... je ne sais pas. Je ne pouvais pas me résoudre à n'être d'une épine dans le pied du musicien, même si je lui avais apporté un lot de tortures mentales et blessures jusqu'à présent. On avait aussi passé des bons moments, n'est-ce pas ? On partageait beaucoup de choses en commun, on avait les mêmes idées, le même humour, la même façon de bosser... c'était reposant de passer du temps à deux et à chaque au-revoir, systématiquement, il y avait ce petit moment désagréable et gênant entre nous, durant lequel il fallait passer au-dessus notre envie de nous retenir mutuellement de partir. Comment appeler ça, hn ? Rien n'avait été dit, mais pourtant... c'était là.

Sans opposer la moindre résistance, je me laissais donc pousser contre cette porte, comme si c'était parfaitement normal et la suite... la suite aussi. Il ne s'était pourtant jamais rien passé entre nous. Rien, même pas le moindre contact un peu osé, avant ça et...

Oh, et puis fuck.

Attrapant ses doigts et ses lèvres fermement entre deux petits halètements dus à tout un tas de facteurs bien embrouillés les uns avec les autres, je finis par reprendre une légère distance entre nos deux visages, afin de le fixer intensément dans les yeux quelques instants, mon pouce caressant très légèrement sa tempe, avant que je revienne moi-même à la charge, cette fois-ci, avec la même force que lui. Finalement, mon front revint enfin à sa place et ce fut à ma main de dériver dans sa nuque. « J'suis là... » Je pars pas. J'ai choisis, okay?
© Starseed


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: five centimeters per second    Jeu 5 Nov 2015 - 11:20

Invité
Invité


Five Centimeters Per Second
The feeling that doesn't reach
La rockstar ✧ La tête de con
Encore un baiser. C’est comme de recevoir un coup de fouet et un baume cicatrisant en même temps. J’ai l’impression de tromper le monde entier et d’être soulagé aussi. Je ferme les yeux lorsqu’il pose à nouveau son front contre le mien, le corps tendu, trop tendu. J’ai mal de partout, j’en tremble presque et les larmes arrivent rapidement. J’ai envie d’exploser tellement j’ai mal de tout ce qui est arrivé et je renifle en caressant son nez avec le mien durant plusieurs secondes de réel répit. Merci… Je redresse la tête afin d’embrasser son front avant de le tirer par la main vers le canapé posé devant une télé grand écran. Un regard vers la fenêtre pour observer Rusty dans le jardin avec mon père. Je crois qu’il va rester ici, il mérite bien d’avoir une fin de vie paisible. Je lâche finalement sa main pour aller vers la petite cuisine et rester devant le frigo sans l’ouvrir pour autant avec cette question qui me brûle les lèvres et le cœur, mais que je n’ose pas demander. Finalement, je finis contre le réfrigérateur dans un lourd soupir. « Heloise et… Leo ? » Je… J’veux pas être le connard qui brise une famille. J’en ai déjà trop sur le dos. C’est lâche je sais, parce que oui, je les ai brisé quand même, que je le veuille ou non. Je me tourne lentement pour le regarder avec les yeux humides, le corps perdu dans cette envie de le rejoindre, mais je sais, je ne me l’autoriserai qu’en sachant, qu’en étant sûr…
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: five centimeters per second    

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
five centimeters per second
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: