Partagez | 
 

 Nightmare before Christmas {Pygan}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Nightmare before Christmas {Pygan}   Dim 29 Nov 2015 - 17:38

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 21
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


J'avais envie de dire que tout allait bien se passer, que tout irait bien et que la situation actuelle n'était qu'un affreux cauchemar avec un putain de scénario inimaginable. Mais ce n'était pas le cas, c'était là, c'était en moi et ce n'était pas désiré. J'avais cette impérissable boule au ventre qui ne faisait qu'accroître mon envie de vomir encore un peu plus. L'envie de se laisser mourir à petit feu seule, terrée dans dans une chambre trop peu illuminée par les quelques rayons qui arrivaient à s'infiltrer dans la pièce. Cloîtrée dans une chambre et enfoncée dans un lit chaud et douillet à passer son temps à alterner entre sommeil et téléphone pour donner quelques signes de vie. Trois jours que je me laissais crever à rien avaler, peut-être qu'à un moment plus ou moins lointain je sortirai de ce cercle vicieux, mais pour le moment j'étais trop occupée à être en boucle sur la même chose : le bébé, Logan, l'avortement, notre première fois, notre deuxième fois, notre oubli.. Je voulais le voir. Logan. C'était le seul en ce moment que j'aimais autant que je détestais, je voulais le voir pour le gifler mais je voulais aussi le voir pour être près de lui, parce que si c'était seulement l'attirance de l'interdit qui m'avait emmené dans ses bras, c'était aujourd'hui une véritable passion, un véritable amour. Un putain d'amour. Il me tirerait de là, il me réveillerait, il me déchirerait encore un peu plus ou au contraire il me ferait du bien. Je n'en savais rien, la seule chose que je savais c'était que je ne voulais plus être seule. Pas aujourd'hui.. La force que j'avais eu avait été celle de me lever, de sortir et d'aller dans cet hôpital de malheur. J'étais blanche, pas dans mon assiette, le moindre aliment me donnait la nausée et le moindre effort m'exténuait encore un peu plus. C'était une souffrance physique et mentale, mais malgré ça faut que je lui dise. Faut que je lui dise que cet enfant.. c'était le sien et pas celui d'un autre. Après avoir eu l'accord d'une visite de la part de l'administration, j'ouvrai discrètement la porte de la chambre de Logan et la fermai derrière. Je souris et fis tous les efforts du monde pour paraître la plus naturelle possible. «Salut.» balançai-je en tripotant nerveusement mes cheveux. «Ca se passe bien depuis la dernière fois ?» Je m'assis sur une chaise juste à ma gauche, serrant les poings en enfonçant mes ongles dans mes paumes.





I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Sam 19 Déc 2015 - 21:36

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


Je n’en peux plus de ces séances. Plus intenses, plus régulières, plus profondes… que ce que j’ai pu vivre auparavant. Je sais que ce que j’ai fait n’aide pas du tout. Un homme a été à l’hopital à cause de moi, mais j’étais mal, j’étais sous l’emprise de la drogue, de l’alcool et surtout de la déchéance. Je n’ai plus rien contrôlé. J’étais fou… Encore quelques temps, et ils me laisseront sortir. Ils me laisseront en liberté, une liberté contrôlée mais je pourrais faire ce que je veux… Je pourrais la voir, je pourrais vivre de nouveau.

Pyper… Elle me manque tant. La dernière fois que l’on s’est vu, c’était si beau, si bon… J’aimerais pouvoir sortir et la serrer simplement dans mes bras. J’aimerais pouvoir la séduire sans me soucier du mal de ce que l’on est ‘ensemble’. Parce que je m’en fiche que ce soit ma sœur. Elle est surtout la femme que j’aime à mes yeux, celle qui fait battre mon cœur, celle qui me donne une raison d’exister. Et de savoir qu’elle ploie, je deviens encore plus impatient de la revoir…

Mais elle ne revient pas…
Je l’attends mais plus le temps passe, plus je désespère.

Jusqu’à ce que la porte s’ouvre. Vu l’heure que j’estime rapidement, ce n’est pas pour mon rendez-vous avec le psychologue. C’est alors que je reconnais cette silhouette. « Pyper… » je murmure alors qu’elle se rapproche, me salue. Quand je détaille son visage, je remarque cette expression : elle n’a pas l’air bien. Elle n’a pas le moral. Pyper me demande si ça va bien, j’y réponds vaguement : « peut aller, comme d’hab quoi… »

Nous sommes seuls, je rêve de l’embrasser mais ce n’est pas ce qui me préoccupe dans la seconde où je me lève. La tenir dans mes bras, la serrer contre moi, c’est ce que je fais dès que j’en ai la possibilité en prenant sa main pour l’attirer contre moi, la serrer fort. Son parfum me détend mais n’empêche pas mon âme de s’inquiéter.

« Qu’est-ce qu’il y a, Pyper ? Tu as des soucis ? Tu fais une sale tête, je sens que c’est grave… Dis-moi… » Et entre jumeaux, on ne peut rien se cacher malgré nous.





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Mer 30 Déc 2015 - 21:35

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 21
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


Je sens la nervosité me gagner à chaque mot prononcé, comme si dès que j'osais ouvrir la bouche, un coup de poing venait me frapper dans le ventre. J'ai peur. Peur de lui et de sa réaction, peur de ce qu'il serait capable de faire en apprenant la vérité. J'ai peur que les mots sortent seuls et que je ne me contrôle plus, j'ai peur de ce qu'il se passera par la suite. J'ai peur de Logan. Et quand bien même j'arrivais à dire les phrases correctement, à placer les bons mots et à atténuer ne serait-ce qu'un peu la situation, quels effets seraient causés sur lui ? Je ne veux pas prolonger son séjour dans cet hôpital, je ne veux pas être de nouveau la cause – de près ou de loin –  de son internement. « En fait je.. » Je me laisse emporter dans ses bras tandis que la culpabilité me ronge encore un peu plus. Dis lui ! Même Logan peut sentir que quelque chose ne tourne pas rond chez moi. Je sens les larmes monter vite, plus vite encore que je ne l'attendais. J'en essuie une furtivement avant que Logan la voit et m'écarte froidement de lui pour venir me placer en face. « C'est juste que.. » Je bafouille, je ne sais même plus parler, c'est ridicule. On nage dans la stupidité. Je nage dans la stupidité. Dis lui bon sang ! « Ca se passe pas comme je voudrais à UCLA, je suis surbookée et je gère mal, c'est rien, vivement les vacances.. » Je me dégonfle, comme une putain de lâche. Je tente tant bien que mal de sourire faiblement, feintant son regard en me rapprochant de nouveau de lui, collant comme à mon habitude ma tête sur son torse. J'inspire, je souffle, j'inspire, je souffle, jusqu'à avoir une respiration normale. Je me racle la gorge et lui prends les mains pour aller s'asseoir. « Alors, tu m'as pas expliqué, ça se passe mieux ? Ils t'ont dit quoi les médecins ? »  Je souris naturellement, comme si rien ne s'était passé. « J'espère qu'on fêtera bientôt ton retour à la maison avec tout le monde. » Je change d'attitude, je me voile la face, j'esquive le problème, pourvu qu'il ne me demande pas plus.





I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Ven 8 Jan 2016 - 19:44

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


Je ressens l’hésitation de Pyper à me parler de ce qui peut la tracasser autant. J’ai comme l’impression que ce qu’elle a à me dire ne va pas me plaire du tout, qu’elle a peur de ma réaction. J’essaie de comprendre ce qui ne va pas chez elle, ce qu’elle cache mais si elle ne parle pas, je ne pourrais pas deviner. Notre nature relationnelle à ses limites pour se deviner. Elle finit par dire que ça ne se passe pas comme elle veut à UCLA, qu’elle a du mal à gérer la situation là-bas. Je ne sais pas pourquoi elle me ment. Parce qu’elle ment, je la connais trop bien pour reconnaitre la menteuse et la vraie Pyper. Je n’arrive pas à parler, à réfléchir correctement. Elle finit par se rapprocher de moi et je la serre fort. Pour la mettre dans un tel état, c’est qu’il se passe quelque chose de grave. De nombreuses idées me viennent en tête : mort d’un proche, quelqu’un qui lui fait du mal, etc…

Elle cherche à éviter de répondre aux interrogations qu’elle vient juste de créer dans mon esprit. Elle s’intéresse à ma sortie de l’hôpital psychiatrique. Moi aussi, je veux sortir. Quitter cette prison pour trouver le confort des bras de Pyper, la possibilité de la séduire, retrouver une vie presque normale. Me repentir du mal que j’ai pu faire. En préservant mes secrets… « J’espère aussi mais ça ne dépend pas de moi, malheureusement… Mais je fais des efforts, je te promets que je ferais tout pour te retrouver… » je glisse ma main sur sa nuque et rapproche mon visage du sien pour l’embrasser, l’attirant sur le côté pour qu’on ne puisse pas nous voir depuis la petite vitre de la porte. Un baiser passionné, preuve qu’elle me manque atrocement, preuve que je l’aime … réellement.

Seulement, je ne lâche pas l’affaire avec elle. Je sais qu’elle est préoccupée et je m’en voudrais si je ne lui montre pas que je suis là pour elle et surtout, pour l’écouter si elle a besoin de me parler. Je suis certain qu’elle n’a pas dû en parler autour d’elle. Ça la soulagera certainement. Je recule mon visage et caresse doucement sa joue : « Dis-moi ce qui ne va pas, Pyper. N’éludes pas le problème, je suis là pour t’aider, tu le sais ? » Je pose une main sur le mur, près de sa hanche. Pendant que l’autre caresse encore sa joue : « Dis-moi ce qui te tracasse, Pyper… »




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Ven 8 Jan 2016 - 22:00

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 21
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


J'aurais presque pu paraître crédible si je n'avais pas en face de moi mon frère jumeau. J'avais l'art de cacher mes réels sentiments et de m'abriter sous un masque difficile à percer. Après toutes ses années à me pratiquer, il fallait se rendre à l'évidence, Logan me connaissait trop bien pour ne pas se douter de quelque chose. J'ai pourtant fait tous les efforts du monde, j'ai pourtant essayé de tout dissimuler mais.. c'est trop profond, trop encré en moi pour que je puisse me voiler la face une nouvelle fois. Et quand le masque tombe, rien ne va plus. J'essaie de repousser la date échéante, la révélation finale, et pour ça je continue de sourire le plus naturellement possible, hochant la tête en tentant d'oublier mon dilemme interne qui prenait peu à peu toute la place dans mon esprit. « Je suis sûre que t'es capable de le faire, faut pas que tu te relâches maintenant! Imagine si tu peux sortir en janvier ? Ce serait énorme.. » C'était toujours plausible de penser qu'une telle chose puisse arriver, et s'il fallait sortir tous les arguments du monde pour qu'il continue de se bouger, alors j'étais prête à le faire, quoiqu'il arrive. Je frémis au contact de sa main et me laissais faire quand ses lèvres touchèrent les miennes. Je n'avais même pas la force d'y mettre du mien, je restais immobile, mes deux mains posées dans le bas de son dos.

Il s'arrêta finalement en remettant sur le tapis mes potentiels – ou plutôt réels – problèmes que je pouvais avoir. Son visage à quelques centimètres du mien, je fermai les yeux en envisageant le pire. La bombe que j'allais lancer.. plus de retour en arrière une fois que ça aura été annoncé. « Je peux pas. » Un mélange de peur et d'adrénaline se fait ressentir dans tout mon corps, et en rouvrant les yeux je trouvai enfin le courage de continuer à parler. « Je peux pas continuer de te mentir, mais ce que je vais te dire, ça va genre.. vraiment pas te plaire. Tu vas t'énerver tellement fort que tu vas vouloir tout frapper, mais évite de t'en prendre à moi. » Même si toutes les raisons me pointaient du doigt, je voulais éviter au maximum que sa colère termine..sur ma gueule. « En fait je.. » Mon cœur tambourinait dans ma poitrine et je ne quittais pas mes yeux des siens. « Je suis enceinte Logan. De toi. » Je soupirais un grand coup et me tapai la tête en arrière contre le mur. « Et c'est un peu la merde. » Un peu, beaucoup même.




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Ven 15 Jan 2016 - 21:21

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


Un sourire s’échappe de mes lèvres. Sortir en janvier ? Le rêve deviendrait réalité mais aux vues de ce que j’ai fait, je ne peux pas sortir comme ça. Je m’en sors seulement parce que la folie est le motif qui vient à chaque fois. Je sais que même si je finis par sortir, je serais plus que contrôlé. Je devrais « pointer » souvent chez un contrôleur judiciaire, je ne pourrais pas approcher certains quartiers par la présence de ma victime ou alors de la présence de trafics de drogues. Je préfère ça que de ne jamais revoir Pyper… « Je ferais mon possible… » ai-je dit dans un souffle. Seulement, même si je m’approche d’elle, que je l’embrasse, ça ne peut effacer l’inquiétude qui me prend face à l’attitude de ma sœur. Elle semble si soucieuse, si mal. Je n’aime pas la voir ainsi. Je l’observe avec insistance, je sens ce combat intérieur qu’elle se livre.

Je tente de garder mon calme face à elle. Ça ne va pas nous aider si je pète un câble parce qu’elle ne parle pas ouvertement. Même si je me sens un peu triste de voir qu’elle ne peut pas « tout » me dire alors que nous sommes proches à un point que personne ne peut égaler. Je la fixe, la gardant près de moi pour qu’elle ne m’échappe pas. Chose qu’elle ne fait pas mais me fait vivre une véritable bombe pire encore. Elle, enceinte. J’aurais pu m’énerver contre elle si l’enfant n’était pas tout bonnement de moi. Ce qui me rassure, c’est qu’elle n’a vu et ne voit que moi à ce que je comprends. Ce qui me rassure même si je sais encore, comme ma raison s’éveille à chaque fois que je pense à mes sentiments, que ce n’est pas bien d’imposer ça à Pyper. Imposer un destin qui n’aura peut-être pas de fin heureuse.

Je lâche un soupir : « Je sais… » C’est pas vraiment ce dont je rêve avec Pyper. Ce n’est pas tant l’enfant qui me gêne mais s’il venait à exister, elle partagera notre amour pour le mettre avant moi. Toujours avant moi. Et je sais que je ne pourrais pas supporter d’être le numéro 2 dans le cœur de la jeune femme. Ni même accorder ce sentiment à une autre personne que moi. Je me sens égoïste, de son amour, mais bizarrement, je ne ressens aucun regret. « Il faut que tu ailles voir le planning familial, ils vont t’aider pour l’avortement. T’es pas obligée de dire qu’il est de moi mais que tu ne tiens pas à avoir d’enfants… maintenant… » Au fond, je souhaite qu’elle n’en veuille jamais.

Je monte ma main dans son dos et la serre contre moi pour la réconforter. « C’est de ma faute, je suis désolé… » J’espère qu’elle ne m’en veut pas. Dans ce genre d’histoire, on dit que ce sont les deux personnes qui sont fautives. Mais je la désire tant, je l’aime tant… Je ne sais même pas si elle accepterait un « nous » dans l’avenir ou si elle fait seulement ça pour l’amour d’un frère… « J’ai pas la possibilité de t’accompagner dehors mais tu sais que je suis avec toi jusqu’au bout, d’accord ? Quand je sortirais de là, j’essaierais de prendre soin de toi… » dis-je avec douceur. J’ai envie de m’en sortir pour être celui qui la rend heureuse même si… je n’ai pas le bon statut, ni le bon lien « d’origine » …




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Dim 24 Jan 2016 - 21:35

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 21
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


Je m'attendais au pire, étant littéralement prête à me faire taper dessus, à subir sa colère, à le voir me crier dessus comme il ne l'avait jamais fait. Je m'attendais à voir le Logan à la fois énervé, désemparé et impuissant face à la bombe que je venais de lui lancer. La tête toujours collée au mur et les poings serrés, je retenais encore quelques secondes ma respiration comme si le temps était suspendu. Suspendu à ses lèvres. Et quand il ouvrit enfin la bouche, je serrai immédiatement ma machoire, préparée à recevoir sa haine. Il parlait, encore, toujours. Je hochai la tête de bas en haut sans même écouter ce qu'il disait, j'étais complètement déconnectée de la réalité. Les seuls mots que je percevais me donnaient la nausée, avortement, pas d'enfants, planning familial.. Je voulais qu'il arrête de parler, tout ce qui pouvait relier ce putain de gosse à sa mort me donnait juste envie de mourir à mon tour. J'ai mal.. « C'est trop.. » C'est trop, c'est trop, c'est trop, c'est trop. Ca l'était, et je n'avais plus de forces pour. Si j'avais réussi à garder la face jusqu'ici je commençais peu à peu à craqueler mon masque si bien fixé. « C'est trop.. » Les mots glissaient seuls, je le répétais encore, c'était comme un disque rayé. Je sentis sa main monter le long de mon dos et le contact me fit plus mal que les autres. « Arrête ! » Je le poussai, ou le repoussai plutôt. Comme d'habitude, comme à chaque fois que je me heurtais sur un problème de conscience, d'étique, de moral.

Je me refermai alors sur moi-même pour bloquer encore une vague de sentiments qui prendraient le dessus sur moi, même si le mal était déjà fait. La respiration saccadée, le ventre noué. Je m'accroupis en glissant le long du mur, mettant ma tête entre mes deux mains. « C'est n'importe, quoi on est fou.. Toi, moi.. ça. » Ca, cet enfant qui n'a rien demandé à personne et qui devra mourir avant d'avoir réellement vécu. « Je veux pas de cet enfant Logan, ni toi d'ailleurs, mais je peux pas m'empêcher de penser qu'on va le tuer, comme des monstres. J'ai tout supporté, la mort de papa, ton départ, les moyens modestes, tout ! Mais ça.. » C'est trop. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase, et je m'effondrai comme un château de cartes sous un coup de vent. « Je suis pas quelqu'un de bien Logan, je suis égoïste, vicieuse, manipulatrice, mais je suis pas un monstre.. Et je veux pas l'être, mais tu sais quoi, je vais être obligée parce que ça, n'a pas sa place ici. » Je ne pouvais même pas employer les termes exacts sans prendre le risque de ne plus m'arrêter de pleurer. « Je veux pas que tu penses que c'est de ta faute parce que c'est pas le cas.. » Je relevai mes yeux vers lui pour lui montrer que je ne lui en voulais pas ou une autre connerie du genre. Ce qui m'effrayait le plus c'était de devoir supporter une énième épreuve seule.




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Dim 14 Fév 2016 - 11:30

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


Je rêve déjà de sentiments, de choses trop niaises pour me rendre compte que ce n’est pas vraiment « moi » tout cela. Je ne suis pas fleur bleu, je ne suis même pas romantique et encore moins, je ne suis pas capable d’avoir une relation normale avec une femme. La preuve est que celle qui a fini par faire battre mon cœur, qui a percé cette carapace aussi dur que de l’acier n’est autre que cette fille : Pyper Pearson, ma sœur, mon interdite. Si ce n’était pas des sentiments sincères, j’aurais fini par détacher mes pensées d’elle mais j’en suis incapable. Alors je tente de la convaincre que c’est « nous » le plus important, pas un enfant, pas ce que les gens peuvent le penser.

Je surestime sa capacité à encaisser cette situation angoissante à l’idée que le regard des autres puisse deviner ce que nous sommes en réalité. Je ne m’offense pas comme avant de l’écart qu’elle met brutalement, non, pire encore, je prends ça pour un réel défi de lui donner l’envie de revenir d’elle-même dans mes bras. Sans avoir peur de cette anormalité. Pyper délivre ce qu’elle a sur le cœur. Et je ne peux pas être surpris d’entendre parler de « nous ». C’est le moteur de notre relation depuis un moment déjà… L’enfant, sa vie bien trop modeste pour lui suffire… J’aimerais tant lui donner ce qu’elle veut : une vie riche et pleine de bonheur.

J’aurais presque pu rire quand elle parle de ses défauts. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que même si ça la rend souvent comme une véritable provocatrice en temps normal, je lui trouve un visage plus mignon.

Je suis fou…
On le sait déjà ça.

Je lâche un soupir. Je ne sais pas comment faire pour lui démontrer que d’avorter est la meilleure solution pour l’intrus qu’elle a dans le ventre. Si je pouvais, je lui en débarrasserais mais ce n’est pas une chose qu’on retire en un claquement de doigts. Je réfléchis quelques secondes, essayant de trouver les mots juste pour calmer les pensées négatives de la jeune femme : « Tu n’es pas un monstre, Pyper… » dis-je calmement. Le temps de trouver une bonne répartie à lui offrir, je lui livre mon image d’elle. Sur la situation. Sur tout, en réalité.

Suis-je réellement objectif ?

Puis vint à ce que mon cœur parle…


« Il ne mérite pas de mourir, tu as raison mais tu as envie de lui donner la vie qu’il aura ? Je ne te parle pas d’abandon mais je suis ton frère… Un enfant ensemble va le rendre très malade, c’est presque sûr qu’il sera handicapé… Il souffrira, il sera seul, mal aimé… » Je le tuerais… « Il vaut mieux mettre un terme à sa vie avant qu’il ne souffre. Parce qu’il souffrira si tu le gardes. Physiquement, Mentalement. Avorter lui rend service bien plus que tu l’imagines… » Et je n’aurais pas à te partager, mais ça, c’est seulement un petit plaisir pour ma part.

Partager le cœur de Pyper ?
Je n’arrive pas à me l’imaginer…
Je me rapproche d’elle sans pour autant oser la toucher même si je désire la serrer contre moi. Je me contente de glisser mes doigts sous son menton, son visage si proche du mien. « Tu es humaine, Pyper…. Et c’est comme ça que je t’aime, profondément humaine… » Je tente de la regarder de façon plus normale que j’ai pu le faire par le passé, à cause de mes sentiments… Je resserre doucement ma main sur sa joue. « Tu fais le bon choix pour « lui », Pyper… »

Quant à nous deux, je ne sais pas comment faire.
Je l’aime… Tant.
Sans retenu.

« Pour nous deux, je…. Je ne sais pas comment faire pour te rendre heureuse… Je t’aime tant… Je n’arrive pas à t’oublier… Je suis désolé de t’imposer ça… Tu me détestes sûrement de t’imposer ça… »

Mes mots sont doux mais je sens mon étreinte plus… féroce ! Comme si je cherchais à la garder près de moi, comme si je voulais la dominer…





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   Jeu 25 Fév 2016 - 14:39

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 21
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Nightmare before Christmas
LOGAN & PYPER  


Elle, lui, ce truc, ça. Qui grandit. Chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde. Si ma capacité à encaisser depuis le début s'était montrée inégalable, j'avais l'impression que ma vie toute entière s'effondrait aujourd'hui devant lui. Mon aversion pour les enfants avait fini par s'évaporer en me retrouvant enceinte. Mon enfant. Enfin, mon fœtus, où.. mon quelque chose. Je le sentais comme une partie de moi-même, c'est à moi, c'est le mien, c'est ma décision. Le garder ou pas, en l'occurrence le tuer. Qu'est-ce qui était le pire dans tout ça, le fait que je sois enceinte de mon frère, qu'il soit fou de moi ou que je ne sache pas ce que je veux ? D'ordinaire, j'aime faire le mal, je m'en délecte, je suis une garce assumée, mais pas avec mon frère, pas avec les gens que j'aime. Pas un monstre, ouais. Pourtant je n'en étais pas loin et putain, Satan devait m'habiter à certains moments tellement mon niveau de gentillesse était borderline. « Je le sais déjà tout ça.. » Un enfant handicapé, risée des autres enfants, différent physiquement et mentalement, destiné à être rejeté de la société, considéré comme en dessous des autres, des valides. Une vie encore plus merdique que ses parents complètement timbrés. « Ca me fait du mal de faire ça, c'est tout.. C'est pas un paquet de lessive que t'achètes et que tu rends au supermarché parce que tu le trouve merdique, c'est une vie, ou du moins un début de vie. » Et en plus une vie née d'un inceste, ce que je me gardais bien de rajouter, même si ça me brûlait les lèvres de le sortir. Même si je savais parfaitement que je n'allais pas le garder, ma culpabilité grandissante me rongeait peu à peu. Maudite conscience.

Je ne voulais pas le blesser davantage, mais est-ce que j'étais prête à m'engager là-dedans, à accepter cette relation ? Cette relation qui plus le temps avançait, plus elle devenait en sens unique, et surtout cette relation qui même intimement était chaotique. Cette relation qui me satisfaisait sans me satisfaire réellement. Je passai mon index sur ma lèvre et le fixai. « Non, je te déteste pas Logan, ça n'a rien à voir, mais le problème, c'est que si je te dis qu'on arrête tout, je te détruis. Si on continue, je me détruis. Cette situation..ça me rend pas heureuse, bien au contraire. Et la décision que je prendrai blessera quelqu'un dans tous les cas. » Lui, moi, ou quelqu'un d'autre. J'étais perdue, mais la seule chose que je voulais c'était partir loin, tout oublier, prendre mes distances. Qui dit prendre des distances dit aussi le blesser à nouveau et ça.. jamais. Pas encore une fois. « Le mieux ce serait qu'on arrive à vivre un peu l'un sans l'autre, tu vas bientôt sortir, tu vas faire d'autres rencontres, tu vas voir.. d'autres filles. » Je ressentais comme un soupçon de jalousie, mais qu'importe, l'idée qu'il puisse tomber amoureux de quelqu'un d'autre que moi me faisait me sentir mieux, il serait heureux avec une fille bien. Autre que sa sœur surtout. Je m'approchai de lui et lui tenus les mains. « En sortant on se verra, je vais pas te laisser tomber d'accord ? » On se verra comme des frères et sœurs normaux, pas comme nous. « Je sais que ça sera dur mais on peut y arriver. » J'y arrivais bien. Enfin, j'y arrivais bien quand il était enfermé ici, loin de moi.




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nightmare before Christmas {Pygan}   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Nightmare before Christmas {Pygan}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SallyRagdoll ☠ The Nightmare before Christmas.
» EVENT DE PÂQUES - Easter in the Twilight Zone.
» III. 02 Nightmare before Christmas...
» Merry Christmas!!
» Sweet Nightmare} Manni

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Il était une fois-
Sauter vers: