-20%
Le deal à ne pas rater :
Multiprise Aukey PA-S14 avec protection parafoudre – Prise type F
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 20 Mar 2013 - 20:21

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500


Les chaussures à talons. On sait nous toutes les femmes qu'elles font un mal de chien au bout de quelques heures portées et pourtant on s'obstine. On s'obstine, on continue, on veut paraître toujours sexy, jusqu'au moment ou on entend un gros craque.. qu'on vrille et qu'on manque de se ramasser en beauté. AIE ! Pourtant la journée avait si bien commencé. Me voilà avec une chaussure pétée. Oh je ne suis pas de ses femmes qui porte des tailleurs, d'ailleurs pour mon boulot un tailleur est loin d'être requis. Plutôt jean large, débardeur vraiment moulant, un gilet par dessus.. mais la touche féminine.. les escarpins. Ils mettent ma ligne de rêve en valeur et c'est ce que j'aime. Je finis mon trajet juste à la salle des profs nu-pieds. Je suis plutôt une des profs appréciés des élèves. J'ai bien conscience de ce qu'ils disent de moi. Mais après tout je ne vais pas arrêter d'être sexy juste parce que je leur enseigne un peu de culture. Et puis comme je le disais le théâtre ne nécessite que de la passion. La danse de la rigueur. Je suis d'ailleurs totalement différente dans les deux matières. En théâtre, la prof très ouverte, prête à faire du Shakespeare une pièce loin d'être classique. Le théâtre à besoin d'être renouveler. Et puis j'aime à mes heures perdues écrire des trucs que mes élèves peuvent jouer en entraînement, rien de réellement sérieux. En danse je suis perfectionniste, je ne supporte pas une jambe mal tendue dans un grand jeté. Je veux une ligne parfaite entre le haut de la cuisse et le bout des orteils. Je veux de la grâce, je veux le cygne. Je n'hésite pas à prendre une épingle à cheveux de mon chignon pour piquer dessous les cuisses de élèves qui ne monte pas assez leur arabesque. Bref. Je croise des élèves, à la base c'est pour cela que je voulais parler d'eux. Ils me taquinent lorsqu'ils me connaissent et d'autres me charrient en me voyant, avec mon sac et mes escarpins dans les bras, légèrement maladroite. Je pousse enfin la salle des profs, elle est plutôt grande, on a certes chacun notre bureau, mais le mien, j'avoue y mettre rarement les pieds, il est situé vers le théâtre dans les fins fonds.. bref, presque exclue d'une certaine mondialisation, celle ci étant la vie sur le campus. Je préfère voir mes collègues, certain sont mes amis. On a nos heures, et on boit une boisson avant de reprendre. Mais là il n'y a pas grand monde. Je distingue un brun de dos, vaguement familier. J'ai la tête trop perturbée par la chute.. ou du moins.. par le fait que mes talons soient morts. Je prend dans mon sac mes chaussons de danse, toujours dedans et je les enfile, je marche littéralement sur mon jean, du coup je le retrousse et là, j'ai un look vraiment pourri.. pêche aux moules mixée à la danse contemporaine.. à revoir je crois, mais peu importe. Je pose mes affaires assez bruyamment sur une table et j'avance vers l'homme qui se trouve vers les machines à café/chocolats etc. Je fouilles dans mes poches et je mets une pièce pour commander un thé nature sucré. Je me tourne alors vers le type pour le saluer et entamer la conversation.. pourquoi pas après tout, on est collègue, même si on ne se connait pas tous. C'est là que je me stoppe avec mon gobelet.. Je me reprend lorsque mes doigts me brulent, ma boisson est trop chaude. " Oh.. Jude.. ça fait un moment qu'on ne s'était pas croisés ". Je me reprend. Je souris quand même. Je change de main mon verre en plastique et je me tourne vers lui en me pinçant les lèvres sachant combien notre relation n'a pas toujours été au beau fixe. J'ai voulu l'oublier. J'ai jamais réussi, fichu coeur. " Salut, Brionny professeur de théâtre et de danse, mais j'aime bien mon surnom Shelby " Je tend ma main libre.. j'essaie de faire comme si rien ne c'était passé. Impossible, je le sais.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 20 Mar 2013 - 20:55

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty



( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lxfcgvEcut1r327x8 ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lj3jaj6qm71qam81qo1_500

It's funny how I find myself in love with you.
Brionny & Jude


Ma journée avait plutôt mal commencée, mon réveil ne s'était pas bizarrement pas déclenché à cause d'une panne d'électricité dans le secteur. Et comme je m'étais noyé la veille dans différents alcools, mon horloge biologique ne m'avait pas alerté. J'étais arrivé plus d'une demi heure en retard à mon cours. J'avais perdu la moitié de mes étudiants, et ça m'avait au final plus qu'arrangé. L'assemblée avait été calme, j'avais pu dire ce que j'avais à dire sans à hausser la voix pour couvrir le chahut incessant des éléments turbulents. Après plus de trois heures de cours, j'avais enfin le droit à une pause bien méritée. Je m'étais précipité à la salle des professeurs pour me prendre un remontant afin de me réveiller un peu plus. J'avais une sacrée gueule de bois, le café me permettrait de tenir mais pas de guérir. Après avoir déposé mes affaires dans un coin de la salle, je m'étais planté devant la machine et avait mis un certain temps avant de choisir. Tellement de temps qu'une jeune femme m'était passé devant. Je n'avais au début pas prêter attention à un détail qui pourtant ne m'était pas inconnu. Une odeur particulièrement agréable, une odeur qui me rendait soudainement confiant. La jeune femme m'interpella alors en usant de mon prénom, sa voix était si particulière que je ne pourrais jamais la confondre. Même ses murmures au creux de mon oreille étaient inoubliables. Brionny. Mon coeur s'emballa à toute vitesse frappant contre ma cage thoracique prêt à sortir de mes entrailles. Non ce n'était pas imaginable une seule seconde que cela puisse être elle. Je ne crois que ce que je vois, j'avais alors tourné légèrement les talons en sa direction. Il s'agissait bien de la femme avec qui j'avais passé pas mal d'années et que j'avais un mal fou à m'extirper du crâne. Celle-ci semblait ignorer notre rupture de quoi me faire sortir de mes gongs. " Je sais très bien qui tu es bordel " quelle était la meilleure stratégie à employer l'ignorer ou se jeter sur elle en hurlant ?

J'avais préféré dans un premier temps continuer ce que j'étais en train de faire et ne pas lui donner la satisfaction qu'elle attendait probablement, à savoir une facette de l'amour que j'avais encore pour elle. J'avais introduit la pièce et choisi mon café, enfin servi j'attrapais le gobelet et me tournai vers la jeune femme. L'admirant discrètement tout en buvant une première gorgée qui brûla au passage ma trachée. Elle n'avait pas changée, elle était même encore plus belle dans cet accoutrement. J'essayais de maitriser mon impulsivité un maximum. Mais une petite voix n'arrêter pas de me dire de lui sauter dessus et de l'étrangler pour le silence radio qu'elle avait fait planer depuis notre "rupture". " T'es vraiment culotté de te pointer comme ça et de faire comme s'il ne s'était rien passé entre nous, c'était quand même une page de plusieurs années " je soufflais exaspéré et parti à une table au fond de la salle pour finir mon café qui avait tout à coup un goût plus qu'amer.
made by pandora.



and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 20 Mar 2013 - 21:46

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500


Je pousse avec l'aide de mon dos la porte de la salle des profs. C'est alors que le bruit devient d'un coup plus calme, plus de cacophonie. Les couloirs sont derrière moi et j'entre dans une pièce dédier au calme et à la détente, de nous jeunes professeurs. Parce qu'il ne faut pas croire qu'enseigner une matière et telle quelle soit, soit facile. On est autant épuisé que les élèves, on nous accuse beaucoup de ne rien foutre, j'aimerais bien voir ceux qui disent ça enseigner, préparer des cours, corriger des copies jusqu'à pas d'heures. Je dis ça, moi j'enseigne une matière qui n'a pas besoin d'évaluation papier. Juste une tonne de bouquin parfois barbant à lire pour trouver " THE" truc à faire étudier, qui leur plaira et pour lequel ils auront de la passion et non du dégoût, mon but n'étant pas de les faire s'éloigner de mon art, plutôt l'inverse. Mais ça c'est plutôt valable au théâtre, la danse demande de la passion tout bonnement et des préparations de cours pour des chorégraphies. Mais je ne vois pas cela comme un travail, plus un loisir, c'est totalement clair. Je pose alors mes chaussures cassées ainsi que mon sac sur la première table en bois que je trouve, c'est assez bruyant, vous savez ce bruit de talon contre un autre truc dur.. c'est ça. Je saisi mon sac pour trouver mes chaussons tout fins de danse. Je mes enfile, c'est mieux que rien même si je n'ai pas réellement de semelle avec. Tant pis, je ne suis pas à ça près, et puis je suis bien dedans, mieux que dans mes talons bourreaux de pied. Je vois un homme, silhouette familière devant les machines à café. Je m'avance pour prendre mon thé et me détendre moi aussi. J'enfile des pièces dedans et je commande ce qui me fait envie, en l'occurrence un thé nature avec du sucre. Lorsque je me tourne avec mon gobelet brûlant, je reconnais mon ex. On pourrait presque entendre le bruit de mon coeur se rebriser, c'est même presque douloureux. Premier truc que je trouve à lui dire.. que cela fait un moment qu'on ne sait pas croisé. Presque 7 mois.. 6 un peu plus.. J'ai eu le temps de me fiancé.. et de me faire tromper et larguer ce connard et même racheter une belle maison. Il s'en est passé des choses dans ma vie.. en.. 6.. presque 7 mois. J'essaie de détendre l'atmosphère.. BAM.. Jude ne semble pas aussi joyeux que cela à l'idée de me revoir.. Mince alors.. bon ok je m'en doutais.. silence radio pendant tout ce temps.. en même temps j'ai tenté de l'oublier, ce n'est pas en lui envoyer des sextos, textos.. mms.. ou en l'appelant pour se faire un ciné que j'allais y parvenir. Je me pince les lèvre un peu gênée.. hum il ne semble pas savoir que je suis revenue enseigner ici. Je le rgarde partir s'installer à une table avec son café, l'odeur m'appelle presque, pourtant j'ai horreur du café, j'aime juste son odeur.. vraiment juste ça. Je le suis buvant une gorgée de mon thé qui m'arrache une grimace à cause de sa température élevée. Je m'assoie en face de lui, exprès. " Enfaîte je travaille ici. " Je souffle d'un air innocent ma boisson et j'en bois une gorgée moins chaude. " Explique moi exactement ce que j'ai fait ? Je ne te suis pas.. " Je souris, un truc un peu du genre forcée.. un peu un sourire qui veut dire.. je ne suis pas la seule en tort et tu le sais. " Si je suis partie tu sais très bien les raisons." Je bois et je fais tomber des gouttes brûlantes sur mon décolleté. Je fronce les sourcils en essuyant avec la manche de mon gilet sans gène, manquerait plus que j'en ai avec Jude. " tu as l'intention de m'en vouloir toute ta vie ? En plus j'étais pas venue ici particulièrement pour te voir.. enfin voilà.. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyVen 22 Mar 2013 - 16:05

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

J'avais l'impression de m'être soudain trompé sur toute la ligne vis à vis de la jeune femme. J'étais tombé éperdument amoureux d'elle pendant plusieurs années et moi qui croyais en la réciprocité je m'étais mis le doigt dans l'oeil. Brionny niait de but en blanc notre relation et sa fin tragique, du moins pour moi. Elle feignait d'ignorer ce qu'elle avait fait. Alors que c'était clair et net. " Écoutes t'es partie du jour au lendemain et tu ne m'as donné aucune nouvelle, je croyais à l'époque que tu m'aimais assez pour ne pas me faire ça mais j'ai dû me tromper, et ton attitude d'aujourd'hui me montre bien quel con j'ai pu être " je terminais mon café comme pour mettre fin le plus rapidement possible à cet échange embarrassant. La jolie blonde était revenue au galop en m'enfonçant plus bas que terre. " Je dois t'avouer que j'aurais préféré ne pas apprendre ta présence ici. Je crois que je t'en veux plus, je vais pouvoir recommencer ma vie maintenant que je vois qui tu es vraiment " on aurait dit un combat de boxe ou nous réglions enfin nos comptes. Même si mon coeur battait la chamade et qu'au fond j'étais toujours amoureux d'elle, mon esprit me disais de fuir. Fuir cette personne capable du meilleur comme du pire. Je me levais en direction de la corbeille laissant Brionny en plan à la table puis attrapais ma sacoche. Je me dirigeais vers une autre table et posais un paquet de copies fraiches prêtes à être corrigées. Je sortais mon stylo rouge et parcourais la première feuille tout en surveillant du coin de l'oeil la jeune femme.

La salle était déserte, nous étions seuls et pour une fois que ce silence n'aurait pas été de refus, je maudissais mes collègues d'être absents. L'atmosphère s'était dégradée en un laps de temps incroyable. Je sentais par moment que l'on me fixais, chose que j'avais énormément de mal à supporter. " Du coup t'enseignes le théâtre ici ? " si je voulais guérir alors je devais passer outre les souffrances qu'elle m'avait léguée.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptySam 30 Mar 2013 - 13:24

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Je l'écoute débiter tout ce qu'il a dire. Il a pas tort mais je ne trouve pas qu'il est vraiment raison non plus. Je ne suis pas la seule fautive. Il me délaissait beaucoup à la fin de la relation. J'ai voulu l'oublier mais impossible. De toute façon il a été le premier mec que j'ai aimé vraiment comme une folle alors je ne vois pas vraiment comment je pourrais faire pour l'oublier. C'est tout bonnement impossible, on n'oublie jamais le premier amour il parait. Je lève les yeux au ciel, mais il ne me laisse pas répliquer, il finit son café et tourne les talons. Je le suis et je tente de m'expliquer aussi, histoire de me défendre quand même. J'ai une fierté et je tiens à la garder, on est tous les deux fautifs mais il semble vouloir penser que tout est de ma faute, il ne faut pas abuser non plus. Je me sens presque blessée par ses propos. Il se lève et il fuit. Je mords mes lèvres, je rafale mes larmes.. Je ne l'aurais jamais pensé aussi dur avec moi. Je me lève. J'allais partir lorsque j'entends sa voix résonner dans la pièce. Je regrette qu'il n'y ait personne. " Oui et la danse. Mais tu préfères refaire ta vie, en quoi cela t'intéresse ? "Puis finalement il fallait aussi que moi je puisse dire ce que je pensais. " Je te rappelle qu'avant que je parte, tu n'étais plus tellement démonstratif, parfois j'avais cette impression de te faire chier.. tu étais distant, j'ai même pensé que tu me trompais.. Oh j'ai souffert aussi d'être parti parce que je t'aimais, j'ai voulu t'oublier, cela a presque marché mais apparemment on est fait pour se croiser. Tu vois qui je suis ? Non tu sais justement pas qui je suis si tu réagis comme ça. J'essayais tout à l'heure d'arranger les choses. Tu m'énerves avec ta psychologie à deux balles. Moi je t'aimais, j'aurais aimé que ce soit toujours le cas. " Je souffle.. Je le fixe un moment. Je tourne les talons pour aller récupérer mes affaires et je me prends une chaise ce qui fait du bruit. puis je sors un dernier truc. " Tu ressens plus rien ? tu m'as sérieusement oublié ? Tout ce qu'on a vécu oublié ? passé à la trappe ? sérieusement ? Moi je ne te pensais pas comme ça. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 3 Avr 2013 - 11:45

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Le moment que je redoutais le plus était arrivé. Brionny s'était mise à débiter tout un monologue ultra démonstratif et mélancolique. Mon coeur se tordait sous son récit. J'étais à la fois en colère et partagé par l'amour que j'éprouvais toujours pour elle. Elle me mitraillait de questions que je n'avais pas le temps de traiter. Elle s'était approchée dangereusement de moi s'installant à ma table tout en finissant de m'interroger. Je l'a fixer étonné par tout ce qu'elle avait pu me confier. Elle était humaine finalement.
" Dis donc ça fait beaucoup de questions " disais-je en roulant des yeux, faisant mine de m'en foutre. Oui je pouvais parfois être lourd, j'avais tellement envie de lui pardonner mais une pointe d'égocentrisme demeurait toujours.

" D'une je croyais que tu avais compris que je n'étais pas du genre à aller voir ailleurs, de deux je suis désolé si je me suis éloigné lorsque nous étions ensemble, ce n'était pas voulu, je t'aimais toujours profondément. J'ai parfois de longues périodes de déprime. Et pour terminer Je n'ai rien oublié, ça me manque même parfois. Mais j'ai dû me faire une raison, regarde tu as bien essayé de m'oublier toi. Moi non, j'ai préféré mettre ça de côté et passer à autre chose en gardant le meilleur. " Je secouais la tête, choqué par ce que j'avais finalement pu sortir de mon cerveau si embrumé. Je reportais mon attention sur mes copies, j'avais pourtant envie de tout détruire sur mon passage, d'hurler comme un fou pour extraire mon indignation.

Non, je restais calme mais furieux à l'intérieur. " Je suppose que t'as rencontré quelqu'un " demandais-je les yeux rivés sur les feuilles. Je ne souhaitais pas faire face au regard émeraude de Brionny et encore moins lorsqu'elle répondrait à cette question fâcheuse. C'était plus fort que moi je voulais toujours des réponses, même si ça faisait mal. " Je suppose que oui, pas mal de gars sauterait sur l'occasion " ajoutais-je sur un ton plus qu'amer.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 3 Avr 2013 - 13:44

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Il n'a pas le droit de m'en vouloir comme ça. Je ne veux pas être la seule fautive de notre échec, si vraiment il allait mal qu'il était en dépression pourquoi il ne m'en a pas parlé, j'aurais pu comprendre, oui j'ai un coeur, oui j'éprouve des sentiments et pas n'importe lesquels. Alors pourquoi si il m'aimait tant il n'a pas partagé sa souffrance avec moi, j'aurais pu l'aider, je suis peut-être pas comme lui une professionnelle en matière de psychologie, mais en tout cas, j'en ai fait deux ans, il le savait, j'aurais donc pu comprendre, tenter de l'aider, j'aurais aimé ça. Il m'a fait comprendre totalement autre chose et je me suis surtout sentie rejetée par lui et dans un sens, je n'avais pas tort, il m'a repoussé puisqu'il ne m'a rien dit. Un couple c'est censé se faire confiance. Je ne comprends pas comment on a pu en arriver là. Et j'ai souffert. Lui aussi je présume et au fond j'espère, parce que cette souffrance serait alors significative, elle voudrait dire qu'il tient au fond à moi. Moi je ressens quoi pour lui ? J'ai bien cru aimer un autre homme, j'ai voulu me voiler la face, pourtant lorsque cet homme me touchait je n'arrivais pas être m'enlever certain geste que pouvait avoir Jude. Non, vouloir l'oublier c'est possible, l'oublier totalement ne l'est pas, j'ai jamais réussi. Il a été le premier homme à me marquer autant et il restera le dernier, puisque je ne suis pas sûre de vouloir revivre une histoire si compliquée avec quelqu'un autre. D'autre que lui.. Il est le seul qui me connaissent par coeur, certes tout est compliqué, mais je ne veux pas me livrer à nouveau.. espérer et tomber d'un pont. Non tomber d'un pont.. ça fait moins mal. " Comment voulais-tu que je comprenne ? Tu as été tout au début.. et pendant un bon moment le mec parfait, c'est vrai quoi ? Parfait oui ! Puis tu t'es éloigné au fil du temps.. comment voulais-tu que je sache que tu déprimais ? Je n'ai pas de boules de cristal. - Je fais une pose, j'éclaircis ma voix et je tente de ma calmer. Trop d'émotion m'envahissent, je n'ai jamais été douée pour les gérer. - ça te manque ? Quoi ? Je te manque ? - Si c'est bien ça que j'ai comprit.. mon coeur explose à ce moment. - J'ai essayé d'oublier parce que je ne voulais pas souffrir.. j'ai voulu me préservé et tu n'as pas le droit de m'en vouloir pour ça.. " Je déglutis lorsqu'il me pose cette question. Je m'apprête à lui répondre lorsqu'il répond lui même et je sens une larme couler lourdement sur ma joue, je l'essuie immédiatement, il n'aura pas le temps de la voir, il a le nez rivé sur ses copies. " Tu me prends vraiment pour ce genre de femme ? " Je fais une pose, assez longue pour me reprendre et ne pas avoir la voix qui tremble. " J'ai voulu oublié avec un type, le pire des salauds. Et tu as hanté tout mon esprit. Et lui m'as lâché. Je suis sûre que tu es content de toute façon, tu te dis que je vois ce que cela peut faire. Mais je m'en foutais pas de ce type, parce qu'il voulait m'épouser, j'aurais dû me douter que c'était une connerie, seulement, TOI ! Tu étais dans ma tête et je voulais arrêter de penser à toi. Je l'ai quitté et je suis revenue ici. Retour à la case départ. Et tu es là. A croire que je suis censée toujours te croiser. C'est douloureux, parce que moi aussi.. ça me manque. " Je soupire et je secoue la tête. Je m'écarte de sa table récupérant mon sac. Si il ne me répond pas je m'en vais.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 3 Avr 2013 - 15:43

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

C'est que ça commençait à faire beaucoup pour nos retrouvailles. Je me doutais qu'elle n'avait pas profité longtemps de son célibat. J'avais tiré dans le mil. Brionny n'arrêtait pas de piailler, de s'expliquer. Si quelqu'un entrait à ce moment là, il nous prendrait probablement pour un couple en pleine querelle. Il y avait toujours des sentiments qui planer, nous étions chacun en position de force, de lutte mais ça se sentait il y avait toujours de l'amour. Ainsi Brionny avait finalement réussit a briser ma carapace avec son récit sur l'autre type qui avait dû partager son lit depuis. Je n'osais même pas m'imaginer ses mains sur son corps de peur de frôler l'arrêt cardiaque. C'était douloureux à entendre, la pilule n'était pas prête de passer. Même s'il y avait du bon dans ce que la jeune femme disait, je ne pouvais omettre le pire. Elle aurait très bien pu dire oui à un type qu'elle fréquentait que depuis peu. Je regrettais amèrement de ne pas lui avoir demandé lorsque tout allait bien, maintenant voilà ou nous en étions, à régler nos comptes. J'étais estomaqué. " J'y crois pas... Je crois que je te connais pas sérieusement, on a passé tellement de temps ensemble et toi tu aurais pu te marier avec le premier venu " ajoutais-je tandis que la jeune femme se préparer à s'en aller. " Tu vas où comme ça ? Retrouver un autre remplaçant je paris " je ramassais mon amas de copies et ranger le tout dans ma sacoche avant de me lever à mon tour. " On devrait poursuivre cette discussion ailleurs " j'attrapais le bras de la belle blonde et la tira à travers l'université pour atterrir au milieu de la pelouse du campus, à l'ombre d'un arbre immense. Ce premier contact avait dû être un peu douloureux pour la jeune femme, je n'y étais pas allé de main morte.

Nous étions plantés là, l'un devant l'autre. Des étudiants pressés traverser la faculté des piles de bouquins dans les bras. Je me décidais alors à apprécier de nouveau le visage de Brionny. Qu'est ce qu'elle était belle... Celle-ci était occupée à masser son avant bras endolori. " On devrait sincèrement réfléchir au futur, je sais pas pour toi mais moi pour le moment t'apercevoir ça me tire là " je cognais mon poing sur ma poitrine, j'étais à deux doigt de verser une larme. Mais un homme ne pleure pas au risque de passer pour une nana ou une pédale comme disait si bien mon père. Je baissais mon regard vers mes pieds qui s'amusait avec l'herbe puis je finissais par marmonner " À moins que tu mettes une cagoule pour pas que je te reconnaisse... " je souriais légèrement, la tête baissée. Je ne pouvais jamais lui en vouloir longtemps, je n'aimais pas rester en guerre durant des lustres. Mais tout ce qu'elle avait dit finirait sûrement par ressurgir lorsque je serais seul.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 3 Avr 2013 - 18:24

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Il est claire que se prendre des paroles comme cela n'est pas évidement, c'est d'autant pire lorsque c'est une personne qui a compté pour vous et qui compte toujours. Le savoir ici, ne sera pas facile, pour passer à autre chose cela sera d'autant pire. Pendant quelques secondes je regrette d'être revenue enseigner ici. Je soupire.. Je retiens mes émotions, parce que je ne veux pas craquer. Je me sens déjà totalement faible devant lui. J'ai jamais su être forte en sa présence, il m'a toujours fait craquer. Je me souviens lorsqu'il tentait de me séduire, il me faisait rire.. Il était juste génial.. J'ai encore nos habitudes en tête. Elles sont toutes proches, j'ai d'ailleurs eu cette envie de poser ma tête contre son épaule devant la machine à café lorsque j'étais à coté de lui, mais je n'ai rien fait. Je ne me suis pas permise. Et puis je déteste lorsqu'on hausse la voix tous les deux, c'est plus fort que moi ça me déchire. C'était tellement pas comme ça avant. Nous étions vraiment liés, ce n'était pas du tout ennuyeux, parfois on s'engueulait mais je me souviens qu'on ne résistait jamais longtemps l'un à l'autre, pour ma part, je n'ai jamais réussi à lui en vouloir. Qui sait si finalement il n'est pas l'homme de ma vie ? Qui sait si je n'ai pas foiré ma vie en le quittant comme ça. Lui semble m'en vouloir, j'accepte mais je ne veux pas porter l'échec toute seule. De plus je me sens totalement blessée lorsqu'il pense que j'ai pu me taper un tas de mec. Non même pas.. Un seul, j'en ai eu un et c'est tout, alors je ne comprends pas pourquoi il me pense comme ça. Je déglutis, essuyant la larme qui m'a échappé avant qu'il ne la voit. " On a certes passé du temps ensemble mais tu ne m'as jamais demandé en mariage ! Oh je sais que j'ai fait une connerie en te quittant, parfois je m'en mords les doigts. " Je voulais fuir mais à nouveaux ses paroles sont dures, elles font un mal de chien. Je me retourne furtivement. " QUOI ? mais arrête avec ça, pourquoi tu penses à ça, je voulais qu'on se parle normalement quand je suis arrivée. Jude.. " Mais il range ses copies, je le regarde faire totalement incrédule, c'est donc lui qui va partir ? Apparemment non, il veut qu'on continue notre conversation ailleurs, il est vrai que des profs pourraient débarquer et nous n'aurions l'air que de deux gamins se disputant. Il m'empoigne le bras. " Jude arrête tu me fais mal ! " Il m'embarque avec lui, j'avais oublié que j'étais en chausson de danse, le truc le plus fin du monde. j'ai l'impression d'être nu-pieds dans les couloirs puis dehors. Il s'arrête devant le bâtiment, dans la pelouse trop verte et me fait face. Il me lâche et je me masse moi le bras. Il veut qu'on réfléchisse à ce qu'on va faire dans le futur. Je remets ma tignasse blonde en arrière et je le regarde, son visage m'avait manqué et je ne m'en rend compte. Je le regarde me dire qu'il souffre toujours. Je m'en veux. Je croise les bras, me mordant la lèvre. Je souris légèrement lorsqu'il parle de cagoule.. Je fais comme lui un instant je baisse les yeux, et j'ai aussi conscience que les étudiants passant autour de nous doivent se demander ce qui se passe. Ou alors ils ne font pas attention. Je relève la tête le voyant toujours regarder vers le sol. Je m'avance d'abord hésitante, puis je me lance et je l'enlace, et j'enfouis mon visage dans son cou. " t'as pas intérêt de me repousser, on ne fait pas pleurer une femme monsieur ! " Je sens les larmes déborder et couler sur son cou, je renifle légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 3 Avr 2013 - 20:49

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Je n'avais pas rêvé, Brionny avait peut être espéré un temps soit-il que je l'a demande en mariage. Où avais-je la tête à l'époque ? Peut être dans des questions existentielles qui me pourrissaient la vie. Même si aujourd'hui j'étais plutôt satisfait de l'énorme prise de conscience que j'avais pu acquérir en me refermant sur moi-même. Ça n'enlevait pas le fait que j'avais abandonné cette sublime jeune femme que j'avais au passage trainé d'un bout à l'autre du campus. Elle s'était même plainte de mon emportement sur le chemin. Je lui avais apparemment fait mal, mais ce ne serait que passager. La preuve elle ne m'en avait pas voulu longtemps. Après ma plaisanterie de mauvais goût, la jeune femme s'était blottie contre moi. J'avais gardé les bras ouverts, ma bouille s'était déformée face au geste incongru. Comme elle le disait si bien je ne pouvais pas la repousser. Alors qu'il l'aurait fallu si je ne voulais pas souffrir encore. Mais non, j'avais décidé de me laisser bercer encore une fois par l'étreinte de la belle blonde. Je refermais alors mes bras autour de son corps menu. Son visage caressait mon cou, une substance tiède m'intrigua. Brionny devait pleurer. Mais pleurer de rire, de joie ou de tristesse ? J'étais plus que mal à l'aise. Je frottais mes mains sur son dos et ne trouvais qu'une seule phrase à prononcer, je renonçais ainsi à ma fierté. " Tu m'as manqué " chuchotais-je au creu de son oreille. Nous étions enlacés, nos corps ne faisait plus qu'un comme autrefois. Cependant je restais encore distant sentimentalement parlant de peur de me faire écraser de nouveau.

Ses cheveux sentaient toujours aussi bons, ses sanglots me faisaient chavirer. J'étais une fois de plus dans une position inconfortable. Jouant avec le diable. Une petite voix, celle de la raison me signaler de mettre fin à ce moment romantico-dramatique. Et pourtant j'étais figé et j'en voulais plus. J'attrapais le visage de cette ex inoubliable et le redressais de sorte à lui faire face. Nous étions à une poignée de centimètres. J'observais ses larmes naître et mourir au coin de ses lèvres. Qu'est-ce que je donnerais pour embrasser et goûter ses lèvres sans doute salées. " Qu'est-ce qu'on va faire Brionny... " la voir dans cet état m'avait finalement fait fondre, une première larme dévala ma joue, espérant que ce soit la dernière, je serrais les dents. " J'aurais dû te garder près de moi, tout est de ma faute " ma voix était brisée, je caressais sa peau douce avec mes pouces, le regard embué. Je n'arrivais plus à agir, je ne savais plus quoi faire. J'attendais alors que Brionny fasse quelque chose, elle était toujours douée pour dénouer les situations les plus complexes.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyMer 3 Avr 2013 - 23:38

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Le retrouver va tout changer. Cela bouleverse totalement ma vie. Je ne sais pas comment je vais faire. Je me sens un peu perturbée. Je n'avais pas prévu que cela se fasse comme ça, que se soit si douloureux, mes efforts pour cesser de l'aimer sont finalement inefficaces et c'est aujourd'hui, cette après midi que je m'en rend compte. J'étais persuadée d'être vraiment plus forte que cela. J'ai l'impression d'être une gamine qui vit son premier amour. Oh mais je suis bête, Jude a été le premier homme que j'ai réellement aimé comme une folle au point de devenir une femme stable et raisonnable. J'étais totalement imprévisible avant. Mais il a su donner un sens à ma vie, l'avoir c'était une fierté, une amour, une passion, son amour me faisait avancer. Au bout de plusieurs années de vie commune j'espérais une demande, une simple bague pas avec une grosse pierre ou un truc comme ça, non je ne suis pas ce genre de fille, j'ai beau avoir eu la vie de château, moi j'ai toujours aimé les choses simple en grandissant. Il m'aurait offert une bague provenant d'un paquet de céréales qu'elle aurait été la plus précieuse de chose qu'on ne m'est jamais offerte. Mais il n'a rien fait et lorsqu'il s'est éloigné moi je m'éteignais, je n'ai pas vraiment réalisé. Mais j'ai agis. Et voilà où nous en sommes. Alors une fois dehors il semble calmé. On parle normalement mais c'est presque un instinct lorsque je me blottis dans ses bras. Je ne sens pas les siens au début, il semble surement choqué.. ou un truc comme ça. Peu importe, je l'interdis de me repousser et finalement il me serre quelques contre lui. Je pleure, c'est un mélange de tout, tristesse, joie, stresse, dépassement. Je n'ai jamais été douée pour gérer mes émotions. Je les cache tellement que lorsque les plus forte doivent ressortir elles le font malheureusement et je me sens totalement faible. C'est alors que je suis dans ses bras qu'il prononce un petite phrase qui me fait carrément frémir. Je déglutis et je renifle. Je lui manque alors.. Je lui ai manqué. Je resserre ma prise autour de son cou un peu plus un instant. N'osant pour le moment rien répondre, j'attends la suite, le mais qui tuera tout espoir. Il s'écarte de moi et me regarde, mes yeux inondés de larmes. Pourquoi lui je l'aime encore comme ça ? Cela veut dire quoi ? C'est effrayant d'être paumé comme ça. Je vois alors une larme couler sur son visage et je la fixe jusqu'à ce qu'elle chute. Je me pince les lèvres pour cesser de pleurer conscience que si lui aussi est bouleversé c'est également par ma faute. Je passe mon pouce sous son oeil et je lui sèche sa larme en esquivant un petit sourire. Il me demande ce que nous allons faire. Je n'ai pas de réponses à formuler, mais je ne veux pas qu'on s'ignore à nouveau. " J..Pourquoi pas nous reconstruire ? " Je ne sais pas si cette idée lui conviendra. Mais je réalise alors que j'ai besoin de sa présence pour être pleine. Etre totalement moi. Il m'a toujours manqué, je l'ai trouvé j'étais entière puis j'étais vide lorsqu'il est parti. Je ferme les yeux lorsque ses doigts caressent mon visage..Ses dernières paroles me plaisent.. " Il est toujours tant de se racheter.. je suis là aujourd'hui.." Je marque une légèrement pause. " Tu n'es pas seule fautif ne pense pas ça.. " J'ouvre les yeux, retrouvant son visage près du mien, un geste.. une habitude.. je pose mes lèvres sur les siennes.. et je l'embrasse avec cette peur au ventre qu'il me repousse.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyJeu 4 Avr 2013 - 0:14

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Le temps semblait s'être arrêté. Il n'y avait plus qu'elle. Sa chevelure dorée obstruer mon champ de vision. Je me doutais que quelques curieux devaient nous observer. J'avais par la suite demander ce que nous étions censés faire à l'avenir. Brionny avait hésité avant de me faire une proposition inattendue. Tout reconstruire... J'étais resté bouche bée un instant. Je ne savais pas encore si j'étais prêt à l'accueillir de nouveau dans ma vie après tout ce que j'avais enduré. L'attente sans réponse, le soucis, la peine. Elle était si adorable, partageant cette fois-ci les erreurs du passé. Quelle fût pas ma surprise lorsqu'elle posa ses lèvres satinées sur les miennes. Je n'avais pas réagi, au contraire j'étais soumis, cette soumission n'était pas désagréable, au contraire. J'acceptais le baiser sans réfléchir pour une fois. Cette fois-ci c'était encore plus fort que notre tout premier bisou. La pompe qui me servait de coeur avait accentué le rythme, je pouvais même sentir le sang montait à mes tempes. J'entendais la pression et le battement de mon coeur dans mes oreilles. C'était intense. Je décidais alors de m'abandonner à mes pulsions primitives, attrapant fermement son visage et l'embrassant plus passionnément que jamais. J'essayais de repousser la fin de cet échange sulfureux le plus loin possible. Je sentais nos respirations s'activer. C'est alors que des sifflements m'interrompirent net. Je reculais brusquement, reprenant mes esprits. Ce n'était pas sérieux de ma part. Mais parfois c'était si bon de lâcher prise. Chose que je ne faisais que très rarement, j'étais toujours dans le contrôle.

" Je suis désolé j'aurais pas dû, ce n'est pas raisonnable " nerveux, je grattais l'arrière de ma tête et mordiller mes lèvres. Je m'apercevais alors que la jeune femme n'était pas mise en valeur, elle portait un accoutrement insolite, dépareillé. Et pourtant elle me faisait toujours autant d'effet. J'étais passé au dessus d'un certain cap. Ce que j'éprouvais été si fort et en même temps si effrayant. Comme si je pouvais basculer à nouveau dans ses bras que ce soit maintenant ou dans dix ans et ce quoi qu'elle ait pu faire. " Je vais réfléchir à ta proposition " ajoutais-je avec beaucoup de réserve. " J'allais rentrer chez moi... Tu as cours encore ? " demandais-je tout en sortant mes clés de voiture de ma poche.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyJeu 4 Avr 2013 - 14:41

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Un rêve n'aurait pas été aussi violent. Lorsqu'on rêve tout est beau, tout va dans notre sens. On vit quelque chose d'étrange, d'irréel, on ne sait jamais comment commence un rêve, on ne sait pas non plus si un jour il pourra se terminer. Non vraiment je sais que là, tout de suite, sur la pelouse de l'université, je sais que je ne rêve pas. Si c'était le cas, lorsque je suis arrivée, Jude aurait embrassé, ou enlacé. Rien n'a été fait. Cela n'était pas possible. Nous sommes dans la monde réel, ici tout est bien plus compliqué, tout est différent. Lorsqu'un rêve ressemble trop à la réalité on pourrait presque l'appeler un cauchemar, parce que parfois on prend conscience de l'atrocité de celle ci lorsqu'on est plongé dans un profond sommeil. Un sommeil agité, mouvementé.. Ce rêve si cela en avait été un aurait été totalement différent, mais je ne suis pas sûre de vouloir que ce soir différent. Je ne suis pas sûre que ce soit mal ce que nous sommes en tain de faire. Il faut voir les choses en face nous ne sommes pas en train d'assassiner quelqu'un ou de tricher, enfin bref.. nous ne commettons aucune infraction. Les profs ont totalement le droit de se voir et de se fréquenter, mais on ne se fréquente pas vraiment puisqu'on est séparé, nous sommes voilà, deux exs.. en passe .. En.. comment dire, nous sommes perdus. Entre deux phases sans savoir laquelle prendre. Ou encore nous n'avons pas prit de carte, ni gps et on regrette.. Deux chemins s'offrent à nous, lequel emprunter. L'embrasse c'est un instinct. Comme si j'avais encore cette habitude que lorsque tout va mal entre nous.. un baiser et pouf, nos soucis s'envolaient, je savais pertinemment que ce n'était pas la vérité, mais l'imaginer c'était agréable et l'embrasser encore plus, l'atmosphère était plus détendue. Je ne sais pas pourquoi j'ai espéré ça. Je suis prête à pensée que j'ai fait une connerie.. Sa réponse est si minime que je me dis que mes baisers n'ont plus ce même pouvoir. Mais je me trompe. Il le relance.. Il y répond.. Saisissant mon visage entre ses mains.. Il répond avec plus de passion. Tout mon corps frissonne de partout. Mon coeur explose.. Et les débris battent tous plus forts que jamais. Je passe mes mains dans ses cheveux serrant un peu plus son corps. Je refuse que cela s'arrête. Pourtant j'entends des sifflements. Des jeunes qui passent par là. Je reviens à la réalité. Et Jude aussi, il s'écarte brusquement de moi. Je passe une main sur mes lèvres rougies surement par ce baiser. J'ai adoré. Il s'excuse de m'avoir rendu un pareil baiser. J'hallucine.. Il n'a pas à faire ça. " Non c'est rien.. t'excuse pas " . J'éclaircis pas voix.. Il répond à ma proposition stupide, ni oui ni non, mais j'ai l'impression que cela équivoquera à un non. " Okay.. " Je souffle ce nom.. Mon coeur commence à peine à ralentir. Il me demande si j'ai cours dans l'après midi. " pas avant 18h, je dois faire répéter mes deuxièmes années. Tu rentres je suppose. Je vais te laisser .. réfléchir.. " Je souris un peu gênée, je sens même que je rougis. Je passe rapidement la paume de mes doigts sous mes yeux pour essuyer le reste de larmes. " Bien.. tu vas faire quoi ? Hum à part réfléchir ? " Je crois que j'ai pas envie de partir..
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyJeu 4 Avr 2013 - 18:12

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

L'arrêt momentané de notre baiser avait été douloureux, la réalité s'était empressée de repointer le bout de son nez. J'avais donc essayé de partir tout en tentant d'entraîner Brionny dans ma fuite. La jeune femme n'avait apparemment pas cours avant 18h, il était à peine 14H. Ça nous laissait une plage horaire assez généreuse. Je secouais mon trousseau de clés autour de mon pouce ne savant pas sur quel pied danser. La demoiselle m'avait de toute façon interroger sur ce que je comptais faire à part réfléchir. Et je n'avais pas de réponse plus détaillée à lui fournir. " Je ne sais pas Brionny, peut être boire un verre et un autre jusqu'à m'endormir comme un gosse " Si nous étions toujours ensemble, j'aurais sûrement kidnapper la belle blonde et l'aurais porté jusqu'à ma voiture, la suite je n'osais même pas l'imaginer. J'inspectais les alentours, ça n'avait pas changé depuis le temps, la verdure était toujours aussi verte, les étudiants toujours aussi stupides. Soit je restais planté là encore soit je réagissais et proposer quelque chose. " Eh ben tu veux peut être aller quelque part à l'attendant ? " murmurais-je. Je n'étais pas vraiment sûr de vouloir poursuivre notre rencontre. J'avais encore dû mal à y croire. Nous ne pouvions pas tout oublier d'un claquement de doigt. Mais je devais faire table rase à un moment donné. Plus tôt je commencerais mieux je me porterais.

" Allez je ne te laisse pas le choix, viens " j'attrapais le bout des doigts de l'enseignante et la tirer légèrement pour qu'elle me suive. Après un trajet silencieux nous arrivâmes enfin sur le parking. Brionny n'avait pas eut le temps de me répondre quoi que ce soit, nous étions enfin à hauteur du véhicule " Toujours la même voiture tu vois " De toute façon je ne pourrais jamais l'abandonner, cette bonne vieille Ford Mustang portait d'ailleurs le second prénom de Brionny, Shelby. Je polissais la carrosserie noire assez souvent, c'était une voiture capricieuse, je l'aimais énormément. Nous avions d'ailleurs partagés notre premier baiser à l'intérieur. Je déverrouillais le véhicule et me faufiler à la place du conducteur attendant que la belle blonde me rejoigne. Démarrant le moteur, réglant mon rétro viseur j'aperçu Brionny courir pour rejoindre l'habitacle. Mais dans quoi je m'embarquais ? Je n'eus pas le temps d'y réfléchir, la porte s'ouvrit, son corps parfait se glissa sur le siège " Tu veux aller où ? " demandais-je faiblement, reportant mon regard ténébreux sur la jeune femme, j'espérais que mes sentiments ne soient pas trop visibles.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyJeu 4 Avr 2013 - 20:37

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Je hoche machinalement la tête lorsqu'il me répond. Je souris, remettant à nouveau mes cheveux en arrière pour la énième fois. Je finis par les attacher rapidement d'une queue de cheval plutôt haute. Il n'avait donc rien de prévu. Alors il veut partir pour me fuir ? Pour réfléchir.. Je ne sais pas si c'est pareil, je ne crois pas. En tout cas je ressens déjà un manque. Je ne veux pas qu'il parte. Je fronce les yeux à cause du soleil de dehors. Je n'ose pas imaginer ce que j'aurais fait si nous n'avions pas vécu tout ça ensemble. Je réfléchis aussi.. si nous ne nous étions pas séparés, ou plutôt si je n'étais pas partie.. Peut-être qu'il m'aurait demandé en mariage un jour.. Allez savoir. Je me pose un tas de question. Je voudrais vraiment croire que cela aurait pu être possible. Oh je suis stupide de me dire ça, si ça se trouve il ne voudra plus me voir demain. Et en repensant que j'ai pu imaginer ça en le revoyant.. je me torturerais. Je relève la tête lorsqu'il me propose plus ou moins de venir avec lui. Je ne peux pas m'empêcher de sourire légèrement. " Je ne sais pas.. Je suis en .." Il ne me laisse finalement pas vraiment le choix. C'est ce que j'aime chez lui. Il est imprévisible et il trouve toujours des chose à faire, et toujours moyens de me faire fondre et de me surprendre. Je serre sa main, mon sac sur mon épaule, puis je le suis, apparemment vers sa voiture, puisque dans l'autre main il tient ses clés. Je la découvre. Shelby, sa Mustang noire qu'il aime tant. Je souris, aussi bien parce qu'il l'a gardé malgré qu'elle porte mon deuxième prénom. La plupart de mes amis m'appelle Shelby, mais lui m'appelle Brionny, je me souviens qu'un jour il m'a avoué qu'il n'aimait pas Shelby, qu'il préférait Brionny parce que cela m'allait nettement mieux. Je souris également parce que cette voiture est un lieu important de notre histoire. Notre premier vrai baiser, à l'arrière de celle ci, puis nous avions passé un long moment dans les bras l'un de l'autre, juste bien. Je rêve d'un moment comme ça. Jude était parfait. Pourra-t-il l'être à nouveau avec moi ? Je n'ai pas encore la réponse. " J'ai toujours adoré cette voiture.. je suis contente que tu l'ais toujours ! " Il grimpe en voiture et je cours limite pour aller m'asseoir à coté de lui coté passager. Je ne sais pas si c'est une bonne idée. J'arrive pas à savoir si je suis contente ou moins contente. Si je dois m'inquiéter ou pas. Je ne sais pas. Je lui envoie un léger sourire et je passe derrière mon oreille une mèche qui s'est échappée de ma coiffure. Il me demande où je veux aller. Si j'ai le choix alors je sais ou je veux aller. " La colline d'Hollywood. " Pourquoi ? Il le sait, c'est là qu'il m'a emmené pour la première fois, je n'y étais jamais allée et j'ai vu la vue imprenable sur la ville. Va-t-il s'en souvenir ? C'est juste après l'épisode du baiser dans sa voiture, comme quoi.. il m'a rapidement charmé.. " Mais si tu dois aller ailleurs pas de soucis.. " Je détourne les yeux d'un coup gênée, j'ai si peur que cela ne dure pas. Que tout s'arrête encore. Pourquoi je suis partie ? J'ai été la fille la plus débile. DEBILE ! Il faudrait être tarée pour laisser un type comme Jude. Il paraît que je le suis, avec de la chance cela va peut-être s'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyJeu 4 Avr 2013 - 21:24

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Brionny avait joué la carte de la nostalgie. Elle voulait se rendre à la colline d'Hollywood. Bien évidemment que je me rappelais de la signification que posséder ce lieux. Nous avions échangés notre premier baiser, puis nous étions restés enlacés, sans mot à contempler le paysage. Après sa proposition, la jeune femme était aussitôt revenue sur ses mots, au cas où je devais aller ailleurs. Mais elle le savait pertinemment, je n'avais pas d'autre endroit où aller. J'enclenchais alors la marche arrière pour me sortir du parking puis je commençais à passer les vitesses les unes après les autres, m'arrêtant à certains feux jusqu'à m'extirper de la ville. Le soleil tapait, j'attrapais alors mes lunettes de soleil pour parer les reflets éblouissants. Je n'avais pas ouvert la bouche depuis notre départ, j'avais simplement souris et acquiescé d'un hochement de tête. J'était plutôt mal à l'aise. J'ouvrais alors la fenêtre, l'air chaud s'engouffra dans l'habitacle, qu'est-ce que j'aimais ce climat. Toujours aussi stressé, je n'arrêtais pas de chercher l'action comme pour masquer le silence si dérangeant qui s'était installé. J'allumais alors l'auto radio. J'osais quelque fois jeter un coup d'oeil sur Brionny, toujours aussi élégante et gracieuse. " On y est presque, t'as perdu quelque chose là-bas ? " demandais-je avec humour. Hallelujah, j'étais enfin sorti de mon mutisme. Après quelques virages serrés nous étions enfin arrivés à destination. J'avançais prudemment dans la terre poussiéreuse face à un gouffre. J'arrêtais enfin le moteur, des insectes chantaient à tue-tête. Nous étions comme seuls au monde. " Nous y voilà, c'est toujours aussi beau, ça fait un bail que je ne suis pas revenu " avouais-je, les mains sur le volant, le regard porté au loin. Je me détachais et finissais par sortir pour contempler le paysage sans le pare-brise.

Je foulais la terre, salissant mes chaussures et m'asseyais à peine sur le capot de ma Ford. J'entendis alors une porte s'ouvrir et se refermer derrière elle. Brionny s'était avancée jusqu'à moi. " J'ai l'impression que c'était hier " je sous-entendais sûrement par là " nous ". Comme si c'était hier que nous nous étions rencontrés, je n'avais rien balayé. Tout était encore là, dans ma tête. " Les choses changent " déclarais-je décontenancé. Mes mains étaient cramponnées à la carrosserie pour éviter de glisser. J'avais quelque part les boules, oui c'était bien ça. Je n'avais rien compris lorsqu'elle s'était volatilisée, j'y avais cru dur comme fer et tout s'était envolé du jour au lendemain. J'étais désormais sur la défensive.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyJeu 4 Avr 2013 - 22:30

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Pourquoi ce lieu ? Peut-être parce qu'il est riche en souvenirs. Pas seulement pour moi, mais également pour lui. J'espère qu'il s'en souvient, parce que moi je ne suis pas prête d'oublier. Je ne veux pas, même si il fut un temps je ne pensais qu'à ça. Pendant les premières semaines lorsque j'étais vraiment seule je n'osais même plus regarder cette colline si connue. Le problème c'est qu'en vivant à Los Angeles l'éviter devenait une chose un peu compliquée ! Du coup c'est aussi une des raisons pour laquelle je n'ai jamais réussi à l'oublier. Nos souvenirs sont un peu partout installés dans cette immense ville. Il semble pourtant partant. Il fait marche arrière, sort du parking et il prend la route de la colline d'Hollywood. Je repense à ce premier rendez vous. Jude m'avait impressionné, je n'aurais jamais pensé cet endroit pour un rendez vous et pourtant j'ai adoré. Jude a fait de moi une personne différente, non pas différente, il a fait sortir la gentille ville. Elle était enfouie en moi depuis l'âge de 16 ans. Depuis que j'avais pété un câble sur mes parents. Oh je leur parle toujours mais il fut un temps où c'était tendu. C'est Jude qui m'a rendu plus mature et qui m'a apaisé, je n'ai plus été la garce de l'époque depuis un petit moment. Mais il est claire que je n'hésiterais pas à le redevenir si jamais on s'attaque à moi. J'ai toujours été capable du pire. Lou ma meilleure amie pourra en témoigner. Sérieusement j'ai fait de ses trucs face à des filles qui me cherchaient. Il ouvre alors la fenêtre, je regarde discrètement en sa direction et je souris. Il allume la radio et je m'empêche de chanter. C'est un tic que j'ai lorsque je conduis, je ne peux pas m'empêcher de chanter. Il le sait, est-ce qu'il s'en souvient ? Je souris quelques fois lorsque je repense à des fous rires sur ça justement. Lorsqu'on chantait comme des fous dans une de nos voiture, généralement la sienne. J'entends alors sa voix couvrir la musique de fond. Je tourne la tête vers lui en me mordant la lèvre, lui regarde la route avec ses lunettes de soleil et sa classe légendaire. " Oui quelque chose de précieux que j'aimerais retrouver. Je vais surement avoir besoin d'aide. " Je passe ma langue sur mes lèvres et je reprend mon attention sur la route, nous arrivons bientôt. Je reconnais le chemin. Puis on arrive, il se gare et on a cette vue imprenable sur toute la ville et une partie - infime - de l'Etat de Californie. " Idem, mais c'est toujours aussi magnifique c'est vrai. " Je l'entends se détacher et sortir de la voiture. Je souffle un coup alors qu'il ne me voit pas. Je pose mon sac à mes pieds et je reprend une respiration. Allez Brionny, tu es courageuse. Je me détache aussi et je le rejoins devant la voiture. Je l'imite dans son veste, m'appuyant légèrement sur le capot de celle ci. Je regarde en face de nous mais mon corps fait face à Jude. Quelques unes de mes mèches de cheveux volent autour de mon visage. Je tente de les mettre en arrière. J'allais répliquer lorsqu'il repense surement à ce qui était notre relation, notre premier rendez vous. Mais il semble rêveur. Oui les choses changent. " Le temps passe mais certaines choses restent.. ". J'ose le regarder. Mais je finis par baisser la tête avant de me tourner complètement face au paysage.Je m'avance alors jusqu'au bord. On voit plus bas et de dos les lettres qui ont fait de cet endroit un mythe. J'inspire et je ferme les yeux. " On a l'impression de voler lorsqu'on est si près."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptyVen 5 Avr 2013 - 13:54

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Brionny trouvait toujours le moyen de rebondir sur ce que je disais, elle était très adroite. Si ça ne tenait qu'à moi je l'aurais pris sous mon aile pour en faire une fine psychologue. La jeune femme s'était avancée au bord du précipice en donnant son impression sur ce que cela lui procurait. J'approchais à pas feutré, juste derrière elle pour tenter d'obtenir le même panorama qu'elle devait avoir. " Oui c'est vrai, et puis ça fait tellement de bien de s'écarter de tout cette masse de gens qui nous critiquent à longueur de journée. Mais fais attention, je ne voudrais pas être accusé de meurtre sur mon ex " complétais-je. La vue était somptueuse, d'autant plus que Brionny en faisait partie. Un tas de souvenirs rejaillirent à cet instant, j'avais tellement envie de les partager mais était-ce la meilleure des choses à faire ? J'en doutais fortement. Je me sentais encore impuissant, prêt à céder au poids des émotions emmagasinées jusque là. Il était facile de rire en sa compagnie, de se laisser tomber dans ses bras. Je l'avais aimé, je l'aimais toujours et je l'aimerais probablement encore. La question était de savoir si cet amour avait toujours gardé sa force, sa nature, sa teneur. À mon grand désarroi il avait bien l'air identique. Passion, désirs, tendresse tout était encore là. Bien sûr que j'aurais eu envie de poser ma tête sur son épaule, enlaçant ses hanches de mes mains. J'aurais très bien pu me perdre dans son odeur ensorcelante. Mais j'avais opté pour la solution de facilité, j'abandonnais mes rêves, mes idées envahissantes tout en tournant les talons pour me replacer contre la voiture.

" Si tu veux voler tu pourrais tester le saut en parachute " m'étais-je exclamé. J'avais toujours des idées farfelues, pour ma part ce ne serait pas spécialement recommandé, étant fragile cardiaquement, les sensations fortes étaient à bannir un maximum. Et pourtant je les recherchais toujours. Plus c'est interdit plus ça vaut le coup d'enfreindre. D'ailleurs je n'avais pas amélioré ma santé, j'avais recommencé à fumer alors que j'avais arrêté à l'époque grâce à l'aide de Brionny. Le manque se faisait ressentir, je m'étais alors faufilé par la fenêtre pour attraper un vieux paquet et le briquet qui aller de pair. J'allumais la cigarette et prenait une première bouffée de cette fumée toxique. " Faut bien mourir de quelque chose " disais-je dans mon coin. ll m'arrivait de parler tout seul, c'était ma façon de dédramatiser les choses, mais qu'est-ce que ça me rendait minable. " On était pas censé chercher quelque chose ? " demandais-je curieusement, même si j'avais compris les quelques sous-entendus de la jeune femme. J'aimais la titiller et l'entendre avouer ce que je souhaitais.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptySam 6 Avr 2013 - 17:08

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

J'adore sentir l'air s'engoufrer dans ma tignasse blonde. Cette impression me fait croire que je suis libre, en aucun cas je le suis. C'e
st bien connu. Nous ne sommes libre de rien, nous nous enfermons nous même. Comment être libre lorsqu'on est toujours contraint de faire un truc. Je me souviens de mes cours de philo sur la question et on disait qu'on est libre par la contrainte, puisqu'on choisit une contrainte plutôt qu'une autre. Pour moi cela veut seulement dire que la liberté une notion un peu trop compliquée.. mais surtout inaccessible. Voler n'est pas un rêve, je dirais plutôt que parfois c'est une envie de gosse qui resurgit. Je ne suis pas spécialement un fan de tout ce qui touche le ciel mais voler, cela doit-être le pied, ne plus sentir le poid de son corps, planer, se prendre une putain de bouffer de vrai air. Un air différent que sur terre. J'attends Jude s'approcher de moi. Ai-je le droit secrètement de désirer qu'il m'attrape par les hanches et qu'on se fasse la plus célèbre scène du film Titanic version Hollywood ? Nous serions les rois du monde. Pourtant il s'arrête non loin de moi mais il ne me touche pas, je ressens comme du regret. Mais je devais m'y attendre, pourquoi l'aurait-il fait après tout ? Je ne suis pas sûre de savoir ce que je représente pour lui. Mais je me fais une petite idée après avoir entendu la fin de sa réplique. Je souris au début.. Puis il parle en m'appelant .. Ex. Je ne réagis pas physiquement mais j'ai du mal à l'entendre dire cela, du moins avec l'appelation. C'est plus douloureux que ce que j'aurais pu imaginer. " Oui ça fait du bien. Et ne t'en fait pas, il n'y a pas de témoin, tu pourrais partir sans que personne n'est rien vu.. mais tu l'auras sur la conscience. " Je reste comme ça, laissant l'air me caresser doucement. Je sens tous les cailloux dessous mais ce n'est pas vraiment gênant. J'entend alors Jude reculer, je regarde discrètement derrière moi et je le vois revenir vers sa voiture comme tout à l'heure. Je ne ne bouge pas. J'écarte un peu les bras et je ferme les yeux quelques instants avant de l'entendre à nouveau. Je me retourne en souriant. " Je le noterais sur ma liste de choses à faire. Elle est bien remplie d'ailleurs mais c'est vrai que ça doit être sympa ! " Je lui envoie un sourire un peu charmeur et je remets encore une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Je le vois alors partir chercher quelque chose dans sa voiture et revenir sur son capot avec un paquet de cigarette, je hausse un sourcil pensant qu'il avait arrêté, je me souviens même que je l'avais aidé. Il a des soucis avec son coeur et je n'ai jamais trouvé ça très sain qu'il fume. " Tu refumes alors ? " Je n'ai jamais touché à la cigarette, je suis une sportive et je n'ai jamais voulu tenter. Alors je ne sais pas ce qu'il me prend. Je m'avance vers lui. " Tu me fais tester ? Si je m'étouffe tu me feras un massage cardiaque j'espère ! Je crois que tu ne veux pas être accuser de meurtre sur la personne de ton ex.." Je fais exprès de remployer le même terme que lui. Je veux voir si cela lui fait le même effet qu'à moi. Il me rappelle alors qu'on était censé chercher quelque chose. Je me pince les lèvres, et du bout des doigts d'une main, je saisis les siens de sa main libre. Mes yeux regardent un instant nos mains avant de remonter aux siens. Je souris légèrement. " Je ne suis pas sûre de savoir ce que je cherche, je vais avoir besoin d'aide.. " Je caresse doucement sa joue doucement avant d'arrêter et de soupirer légèrement. " Je suis perdue.. bordel Jude.. " Je déglutis parce que je ressens les émotions remonter. " Je suis trop conne d'être partie. " Je soupire et je m'écarte de lui, lui tournant le dos en retournant près du bord en croisant les bras.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptySam 6 Avr 2013 - 17:20

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Il s’était instauré un dialogue de sourd entre nous. Elle me répondait et je passais à autre chose. Je contrôlais tous mes faits et gestes pour éviter les sous-entendus. Mais à un moment donné c’était plus fort que moi, le lapsus finirait par arriver.
Était-ce une attitude de provocation de fumer, pour lui montrer à quel point j’étais perdu lorsqu’elle n’était plus là ? Je répondrais sûrement oui. J’avais facilement basculé dans l’addiction pour combler ce manque énorme qu’il y avait en moi depuis qu’elle avait disparue. La demoiselle s’était approchée de moi, interrogative à mon égard et à ma nouvelle consommation. “ Oui j’ai repris, et je ne pense pas que toi tu en ai besoin, c’est pour les losers dans mon genre “ la jeune femme s’était munie d’une de mes mains, le contact était douloureux. À dire que ces mêmes mains s’étaient baladées sur un autre type, j’en avais soudain la nausée. Je continuais à griller ma cigarette, Brionny avait glissé sa main sur ma joue, me procurant quelques frissons. Elle ne savait pas ce qu’elle cherchait, et moi je ne pouvais pas l’aider davantange. J’étais totalement déboussolé. D’une part parce que je ne l’avais pas revu depuis un bail et d’autre part parce que j’étais tout simplement jaloux. Dans un moment de flottement où le temps semblait s’être de nouveau arrêté, la belle blonde avait finalement avoué ce qu’elle ressentait, elle était perdue et regrettait de s’être fait la malle. Ça faisait du bien dans un sens d’entendre ces mots, mais d’un autre côté, si elle était partie, c’est parce que ça devenait invivable. J’étais invivable. J’étais loin d’être parfait, au début tout était rose et au fur et à mesure que le temps s’égrenait, les choses s’étaient gâtées, on était entré dans la boucle infernale du quotidien métro-boulot-dodo. On avait plus le temps pour se dire à quel point on s’aimait, on faisait notre vie chacun de notre côté. C’était abhérent, je n’avais pas géré. Brionny était repartie en direction de la falaise, les bras croisés sur sa poitrine. Je terminais ma clope sans stress visible, mais à l’intérieur j’étais en ébullition. Je jettais le mégot à terre et pris soin de l’éteindre avec ma semelle afin d’éviter un incendie catastrophique. Balayant furtivement mes cheveux en arrière, je rejoignis la professeur. “ On est au même point je pense “ affirmais-je tout en lui tapotant l’épaule pour capter son attention. Brionny s’était à demi retournée, une brise légère fouetta nos deux corps. Une mèche de cheveux rebelle appartenant à la jeune femme s’était égarée sur son visage angélique. J’avais pris l’initiative de la replacer derrière son oreille. Et j’avais fini par me perdre dans le bleu de ses yeux. “ Toutes ces histoires, c’est un peu dur à gérer pour moi dans l’immédiat, j’espère que tu comprends, déjà si j’apprend qui est le con avec qui… avec qui voilà quoi “ je n’avais même pas terminé ma phrase, ma voix laissait transparaître ma colère. Une sensation désagréable à la poitrine m’interrompis dans mon discours. Je fronçais les sourcils à cause de l’élancement, et passais ma main sur mon coeur pour masser mon torse. Comme si c’était THE solution miracle qui allait faire disparaître cette souffrance. J’avais besoin de m’asseoir plus qu’autre chose, je regagnais lentement l’intérieur du véhicule avec quelques plaintes vulgaires. Ça me prenait sans prévenir ces conneries. La plupart du temps le stress était un élément déclencheur, la cigarette n’arrangeait rien. Assis dans le siège en cuir, ma vue s’était floutée à cause des larmes qui s’étaient formées. J’aperçevais tout de même la silhouette de Brionny s’approcher de la voiture et rentrer à son tour dans l’auto. “ Ça réveille au moins “ disais-je entre le rire et les larmes. Dans ces cas-là, le plus sûr était d’éviter de prendre le volant, si une autre attaque me prenais je pouvais facilement être déconcentré. “ Tu te sens capable de prendre le volant… J’ai besoin de m’allonger, tu me raccompagnes à la maison ? Enfin chez moi rectifiais-je avant que l’on échange nos places.



and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptySam 6 Avr 2013 - 17:26

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Donc apparemment Jude refume. Je n'ai jamais aimé le voir fumer avant. J'ai beau ne pas apprécier le tabac, je m'inquiètais surtout pour lui. Je connais ses problèmes de coeur et la cigarette n'a rien fait pour arranger. Alors je l'avais aidé à arrêter et il avait réussi. Mais il a reprit cette sale habitude et je culpabilise. Je ne veux pas le perturber d'avantage. Je devrais peut-être porter cette cagoule, je devrais peut-être m'en aller.. J'ai l'impression de le faire souffrir. Surtout lorsque je m'approche de lui. Je ne me sens pas aussi bien que tout à l'heure, il semble un peu perplexe.. distant. Inquiet ? Je regrète alors de l'avoir suivi.. Je ne veux pas qu'il souffre encore à cause de moi. Il ne mérite pas ça, je devrais le laisser. J'ai assez foutu la merde comme ça. “ Tu n'as rien d'un looser arrête de dire ça. “ Je déglutis. Puis en disant ce que je ressens je finis par l'éloigner de lui. Je m'en vais, ok, là, j'aurais aimé voler ! Sauter dans le vide sans m'écraser et partir loin à l'autre bout du monde et qu'il oublie notre baiser de tout à l'heure. Je ravale mes sentiments. Je le sens tapoter mon épaule et me dire qu'au moin nous en sommes au même point, lui aussi est perdu. On fait quoi alors ? On arrête ? Cela veut dire quoi ? On n'est quoi ? MERDE ! Je prend mon visage entre mes mains, j'ai envie d'hurler. Bon sang ! Je ne répond pas.. Il continue.. Et je ses mon coeur se décomposer. Je sens que je vais pleurer, je respire, inspire.. expire, tu peux être forte bon sang ! Je me reprend. C'est donc bel et bien fini, je ne sais pas pourquoi j'ai expliqué, je m'en doutais de toutes façons. J'évite de le regarder. Puis j'entend le bruit des graviers, il repart encore. Je me retourne pour le voir se tenir la poitrine. Enfin je ne suis pas sûre, il est de dos. Il s'installe difficilement sur son siège coté passager. Je fronce les sourcils et je comprends que c'est son coeur, je déglutis et j'avance vers lui. Je m'installe à coté de lui. “ Jude ? “ Il veut rentrer et que je conduise, ok, je ne sais pas tellement conduire les boites mécaniques, mais j'ai déjà conduit la sienne, ça va revenir. J'ai pas le choix. “ On va à l'hosto ouai ! Tu es blanc .. Jude c'est ton coeur.. “ Je prend la place du conducteur et je mets le contact tremblante. “ Jude, tu me quittes pas ! Je vais à l'hôpital, tu fais un infarctus ou je ne sais pas quoi.. “ je ne suis pas médecin, bon sang.. Je dois garder mon sang froid. Je regarde derrière et je me remet à l'endroit. Je m'en sors pas mal, même si j'ai quelque peu de mal avec le boitier de vitesse à passer. Je prend la route pour qu'il aille mieux. “ Je suis désolée, c'est ma faute, je porterais une cagoule.. Je t'éviterais... C'est surement mieux comme ça. M'en veux pas. Parle moi. J'ai super peur là.” Je respire bien, pourtant je serre assez fort le volant. “ Jude ? “ Je regarde dans le rétro personne.. Je pile. “ JUDE ! Répond ! “ Merde, merde, merde. Il semble pas tellement conscient. Je baisse son siège. Ok Shelby, tu sais faire un massage cardiaque, tu es prof donc tu as revu son brevet de secourisme. J'ouvre d'un coup sec sa chemise arrachant les boutons. Je me pince les lèvres, je craque mes doigts pour arrêter mes tremblements. “ Tu as intérêt de revenir sinon je te tus ! “ Je croise mes doigts et je commence à appuyer régulièrement sa poitrine. Je mets sa tête légèrement en arrière, je lui bouche le nez et je lui fais du bouche à bouche. “ JUDE BORDEL T'as pas le droit ! “ Je recommence le bouche à bouche, paniquez, je ne sais même pas si c'est bon ce que je fais..
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptySam 6 Avr 2013 - 17:31

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Je me souvenais avoir pu sortir de la voiture, la contourner, prendre la place de Brionny avant de poser ma tête contre le siège. J’avais ensuite eu la sensation d’être dans un manège et de lâcher légèrement prise. Je m’étais sûrement évanoui, c’était une des solutions que mon corps avait trouvé pour reprendre le contrôle. J’entendais la voix de la demoiselle paniquée, tout semblait être au ralenti, j’avais l’impression d’avoir quitté mon corps et d’assister à la scène en tant que spectateur. J’avais pu entendre le mot hopital et moi qui redoutais cet endroit j’avais pu murmurer mon mécontentement. “ Non pas l’hôpital s’il te plais “ Brionny avait démarré, mais elle criait toujours affolée, elle semblait s’excuser et vouloir disparaître de ma vie, croyant être la cause de mon malaise. Même si c’était un vrai dans un sens, c’était un mal pour un bien. Ma mâchoire semblait scellée, je n’arrivais plus à répondre quoique ce soit et pourtant j’étais encore à demi conscient. La jeune femme s’arrêta net au milieu de nulle part, baissa mon siège et m’arracha ma chemise sans réfléchir. Elle commença un massage cardiaque qui allait probablement me tuer car mon coeur battait encore. Alors qu’elle mentionnait qu’elle allait me tuer si je ne reprenais pas mes esprits, dans un élan de vie, ma mâchoire s’était déverouillée pour que je puisse sortir quelques mots. “ Brionny…Je vais bien…enfin pas trop mais ça va aller “ je marmonnais doucement dans ma barbe. J’avais pu encore sentir ses lèvres sur les miennes, ses mains légèrement froides sur mon torse nu. Qui était d’ailleurs toujours sur mon torse nu, ma conscience, ma pudeur revenait au galop. Je me sentais gêné. J’attrapais ses mains et les déplaca sur le bord du siège “ Ai confiance conduis moi à la maison, je m’allongerais tout ira bien “ Brionny était penchée au dessus moi, quelques mèches de ses cheveux avaient glissés le long de ses épaules, quelques gouttes de sueur perlaient sur son front, je lui avais fait peur. Je m’en voulais terriblement. J’avais pu redressé mon siège pour faire face de nouveau à la route. Les boutons de ma chemise avaient sautés, j’étais bon pour dévoiler mon corps tout le trajet. Je collais ma tête à la fenêtre, je pouvais voir mon reflet dans le rétroviseur. J’étais plus pâle que d’habitude, mes lèvres semblaient légèrement bleutées, il s’était passé quelque chose que je ne pouvais pas ignorer, cette crise avait été plus grave que les autres. Mais je ne voulais pas transmettre plus de frayeur à bord. J’irais consulter mon cardiologue dès que j’en aurais l’occasion. La jolie blonde s’était exécutée sans grande conviction, nous avions repris la route pour le centre ville, les rues n’avaient plus de significations pour moi, je ne réfléchissais plus, j’attendais de voir ma petite maison qui me procurait ce sentiment de sécurité si particulier. Nous arrivâmes enfin à destination, Brionny se gara le long du trottoir, elle sortit immédiatement pour m’ouvrir la porte et pour me dégager de la voiture. Nous montâmes les quelques marches qui mener au perron, le trousseau de clés était encore sur le contact, il contenait celle de la maison. “ La clé est dans mon trousseau “ indiquais-je en pointant l’auto. Mon bras me tirait encore un peu, j’avais qu’une envie m’affaler sur mon lit. Shelby était partie le chercher et était revenue en une fraction de seconde, elle avait trouvé la clé immédiatement, la porte s’était entre ouverte, je me glissais à l’intérieur respirant un bon coup l’odeur ambiante. Je m’appuyais sur les quelques meubles qui se trouver à ma portée, profitant du contact du bois, des objets métalliques qui pouvait se trouver dessus. J’avais la démarche d’un zombie, je me trainais jusque dans ma chambre, le sol était jonché de conneries, en grande majorité de bouteilles d’alcool, de paquet de clope, de paperasses. Je me jetais enfin sur le lit dans la poisition de l’ange, avant de me retourner pour observer le plafond. “ Je l’ai mérité hein “ demandais-je au ciel. J’étais croyant même si je ne le montrais pas et pour moi tout avait un sens, le destin comptait beaucoup.




and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptySam 6 Avr 2013 - 17:33

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Citation :
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Tumblr_lf9p5zwvQW1qa29szo1_500

Je n'avais jamais vu Jude si mal. Je savais qu'il avait des soucis avec son coeur mais j'avoue que là, pour le coup, je ne l'avais jamais vu aussi mal. J'ai toujours eu tendance à paniquer dans ce genre de situation. Je ne sais pas garder mon sang froid. En tout cas vraiment.. là.. Je n'arrivais plus à contrôler mes nerfs, je ne savais même pas quoi faire dans cette situation. Je sais faire un massage cardiaque, et du bouche à bouche mais est ce que c'est bien de le faire? Je tente le tout pour le tout lorsqu'il ne me répond pas. De plus il refuse l'hosto.. je ne veux pas avoir sa mort sur la conscience, et je ne veux surement pas qu'il meurt maintenant, on vient de se retrouver et lui il me fait un coup comme ça. Bon sang. Ce n'était pas sincèrement le moment. Après le bouche à bouche il répond un truc. Comme quoiça va aller. Il ne veut toujours pas de l'hôpital. Bordel, il joue à quoi là ? J'hésite en le regardant, il est blanc, vraiment.. c'est inquiètant, puis je finis par lui céder lorsqu'il se redresse difficilement. Je l'aide à remettre son siège et je boucle moi même sa ceinture. Je repars et je prend la direction de chez lui. J'angoisse un peu à l'idée d'arriver dans un appartement où j'allais régulièrement, pour ainsi dire, j'ai presque vécu là bas un long moment. Lorsqu'on arrive, j'ose l'aider à monter les marches et je cours récupérer les clés sur le contact pour ouvrir et il se dépêche d'entrer. Je n'ose pas vraiment le suivre. Puis je dois m'assurer que tout va bien. Je vois de l'alcool au sol.. et des cigarettes. Il est étendu sur son lit. Je déglutis.. est ce ma faute si il est descendu en enfer ? Quelle question. Je ramasse les bouteilles d'alcool que je trouve, et je jette les clopes qui restent. C'est mauvais pour lui, il le sait et moi je ne veux pas qu'il lui arrive un truc. Je repasse dans sa chambre, il dort, je lui retire ses chaussures.. Et je tire les couvertures sur lui. Je le regarde un petit moment, je caresse ses cheveux.. J'aurais aimé rester mais me voir à son réveil ne le fera que d'avantage souffrir. Je ne suis qu'une fille égoïste. Je m'en veux tellement. Je soupire et j'embrasse sa tempe avant de sortir de sa chambre. Je cherche près du téléphone le bloc-note. Je prends un crayon et j'écris. “ Jude, je suis désolée, je n'aurais pas dû refaire surface. C'était une mauvaise idée. Je tacherais de t'éviter, le campus est grand, je pense que cela ne sera pas si difficile. Je ne veux pas te faire souffrir d'avantage, oublie moi tu mérites tellement mieux et moi je ne te mérite tellement pas. Je t'aimerais toujours. B. “
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  EmptySam 6 Avr 2013 - 18:19

avatar
Invité
Invité

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

fini Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you    ( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Contenu sponsorisé

( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
( JUDE ) It's funny how I find myself In love with you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser